MotoGP
25 sept.
Événement terminé
09 oct.
Événement terminé
16 oct.
Événement terminé
23 oct.
Événement terminé
06 nov.
Événement terminé
13 nov.
Événement terminé
20 nov.
Événement terminé

Ces Grands Prix où Suzuki a placé deux pilotes sur le podium

partages
commentaires
Ces Grands Prix où Suzuki a placé deux pilotes sur le podium
Par :

Suzuki a placé ses deux pilotes sur le podium à Barcelone, une première depuis 2007. Retour sur les six courses de l'histoire lors desquelles le constructeur a réalisé cette performance.

Suzuki a placé Joan Mir et Álex Rins sur le podium du Grand Prix de Catalogne. Ce n'est que la sixième fois de l'histoire que l'équipe officielle de la marque réussit à placer deux pilotes parmi les trois premiers, et cela ne s'était plus produit depuis 2007. La course de Barcelone a également marqué le 300e podium de Suzuki dans la catégorie reine.

Kevin Schwantz a partagé plusieurs podiums avec ses équipiers, Nial Mackenzie puis Doug Chandler, au début des années 1990. Après la retraite de Schwantz, Kenny Roberts Jr., lui aussi titré avec Suzuki, a été sur un podium avec Sete Gibernau. Chris Vermeulen et John Hopkins sont montés sur un même podium au cœur des années 2000, avant celui de Barcelone il y a une semaine.

Lire aussi :

Allemagne de l'Ouest 1990

Kevin Schwantz est devenu un prétendant régulier à la victoire à la fin des années 1980, mais il était le seul représentant de Suzuki à décrocher des podiums. En 1990, Nial Mackenzie est devenu son équipier et ils ont partagé un podium au Nürburgring. Schwantz a dominé la course tandis que les deux pilotes qu'il devançait dans les premiers tours, Mick Doohan et Pierfrancesco Chili, ont chuté. Mackenzie en a profité pour se classer à la troisième position, derrière Wayne Rainey.

Yougoslavie 1990

Deux courses plus tard, Kevin Schwantz et Nial Mackenzie ont partagé un nouveau podium à Rijeka. Wayne Rayney a passé toute la course en tête au guidon de sa Yamaha. Schwantz, seulement neuvième après un mauvais départ, a enchaîné les dépassements et il s'est finalement battu pour la deuxième place avec Mackenzie. Le Texan a remporté le duel face à son équipier.

Lire aussi :

Japon 1992

La saison 1992 a débuté à Suzuka, sous une forte pluie. Kevin Schwantz a mené en début de course, devant Doug Chandler, son nouvel équipier. Chandler a pris l'avantage après quelques tours. Mick Doohan, parti cinquième avec sa Honda, a enchaîné les dépassements jusqu'à la première place, pour s'imposer devant les deux pilotes Suzuki. Chandler a vu l'arrivée à la deuxième place, devant Schwantz. Ils n'ont plus jamais partagé un podium, même durant l'année du titre de Schwantz, en 1993.

Valence 2001

Après la retraite de Schwantz, Suzuki a vécu plusieurs saisons difficiles. Kenny Roberts Jr. a décroché ses premiers succès en 1999 et il a été titré en l'an 2000, mais il a fallu attendre la saison suivante et une nouvelle course sous la pluie, à Valence, pour qu'il soit accompagné de son équipier sur le podium. Sete Gibernau a remporté sa première course, qui guidon de la Suzuki, après avoir profité d'une erreur d'Alex Barros en fin de course, sur une piste qui s'asséchait. Roberts a pris la troisième place, juste derrière les deux premiers.

Saint-Marin 2007

Suzuki a encore connu plusieurs saisons difficiles et le constructeur n'a décroché que quatre podiums entre 2002 à 2006, avant une nouvelle ère marquée par le duo formé par Chris Vermeulen et John Hopkins. Ils étaient tous deux régulièrement aux avants-postes en 2007, avec même un succès pour Vermeulen au Mans. Quelques courses plus tôt, les deux pilotes étaient sur le même podium à Misano. Casey Stoner a mené l'épreuve de bout en bout avec sa Ducati. Hopkins, deuxième en début de course, a été doublé par Vermeulen, et leurs positions n'ont plus évolué.

Barcelone 2020

Treize ans plus tard, c'est une nouvelle génération qui ramène Suzuki au premier plan. Maverick Viñales et Andrea Iannone ont décroché plusieurs podiums, avant Alex Rins, vainqueur à Austin et à Silverstone en 2019, et Joan Mir, qui reste sur une série de trois arrivées dans le top 3. À Barcelone, pendant que Fabio Quartararo dominait, Mir et Rins ont enchaîné les dépassements. Mir était huitième en début de course, deux places derrière son équipier, et ils ont doublé leurs rivaux pour prendre la deuxième et la troisième place.

Lire aussi :

Maverick Viñales aimerait un ranch pour les pilotes espagnols

Article précédent

Maverick Viñales aimerait un ranch pour les pilotes espagnols

Article suivant

Mick Doohan impressionné par Joan Mir

Mick Doohan impressionné par Joan Mir
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Catalogne
Catégorie Course
Pilotes Alejandro Álex Rins Navarro , Joan Mir Mayrata
Équipes Team Suzuki MotoGP
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud