Assurer les points ou jouer la gagne, le dilemme de Márquez à Buriram

partages
commentaires
Assurer les points ou jouer la gagne, le dilemme de Márquez à Buriram
Par : Willy Zinck
4 oct. 2018 à 12:55

L'Espagnol se présente en Thaïlande en position de force après son succès en Aragón. Mais il le sait : se voir trop beau serrait une erreur à ce moment crucial de la saison, et alors que les Ducati semblent être au sommet de leur compétitivité.

Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini, Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP, Andrea Dovizioso, Ducati Team, Marc Marquez, Repsol Honda Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Pour la première du MotoGP en Thaïlande, c'est un Marc Márquez en pleine confiance qui s'est présenté en conférence de presse ce jeudi. La sérénité est en effet de mise pour l'Espagnol, qui a renoué avec la victoire en Aragón − sa première depuis plus de deux mois et son dernier succès au Sachsenring − au meilleur des moments, juste avant la tournée outre-mer.

Un nouveau triomphe, le sixième de l'année, qui lui permet de jouir d'une avance de 72 points sur Dovizioso à maintenant cinq manches du terme de la campagne 2018. Les calculs sont simples : si cet avantage devait franchir la barre des 75 points à l'issue du week-end, le numéro 93 pourrait être titré dès la manche suivante, au Japon.

Lire aussi :

La même approche sur toutes les courses

Bien entendu nous n'en sommes pas encore là, et Márquez l'assure, il aborde cette première épreuve en Asie du Sud-Est avec la même philosophie qu'à l'accoutumée. "La mentalité est la même qu'en Aragón et à Misano ou sur le Red Bull Ring", confirme-t-il ainsi. "Vendredi, nous allons débuter avec la mentalité de nous battre pour la victoire. Nous allons nous préparer pour essayer d'être prêts dimanche, et nous allons voir à ce moment-là si je peux aller chercher la victoire ou si je dois prendre les points. Je pense que c'est la meilleure façon [de procéder]. Il nous faut prendre des risques tout le week-end, et je vais essayer d'être en bonne forme dès les EL1."

Tenter d'aller chercher la victoire, comme en Aragón, ou jouer placé, tel est le problème de riche auquel se retrouve confronté le numéro 93. Un dilemme bien souvent solutionné en course, en fonction de ses sensations : "En Aragón, je me suis senti à l'aise, et je l'ai fait [chercher la victoire], mais dans d'autres circonstances je ne peux pas me le permettre. Mais c'est durant la course que nous voyons s'il faut assurer les points ou jouer la gagne."

Lire aussi :

Retrouver les bonnes sensations de février

Le circuit de Buriram, le MotoGP ne l'a côtoyé qu'une fois, en début d'année à l'occasion des essais d'intersaison. Sur un tracé faisant pourtant la part belle aux freinages et accélérations, les Honda avaient tenu le haut du pavé, un peu à la surprise générale.

De bonnes dispositions que Márquez espère voir se renouveler ce week-end. "Je pense que les forces en présence ont beaucoup changé depuis la pré-saison", débute-t-il, lui qui se méfie, sans doute à raison, des Ducati. "Pour nous bien sûr, mais surtout pour les Ducati, qui sont à un autre niveau. Pour Yamaha, je ne sais pas, mais pour notre moto, c'est différent à tous les niveaux, y compris le moteur. Les essais sont loin, mais nous avons de bons souvenirs, et j'espère commencer avec ces sensations."

"Nous avons roulé ici cet hiver, mais je pense que tous les constructeurs sont arrivés ici avec un équilibre différent, une moto différente. Ce sera donc intéressant de voir où se situe le niveau de chacun."

Premiers éléments de réponse vendredi, avec la tenue des deux premières séances d'essais libres.

Avec Oriol Puigdemont

Prochain article MotoGP
Rossi : "Dur de garder la motivation" face aux problèmes de Yamaha

Article précédent

Rossi : "Dur de garder la motivation" face aux problèmes de Yamaha

Article suivant

Redding projette de passer 2 ans en BSB avant de viser le titre WSBK

Redding projette de passer 2 ans en BSB avant de viser le titre WSBK
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Thaïlande
Lieu Chang International Circuit
Pilotes Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck
Type d'article Preview