MotoGP
24 juil.
Événement terminé
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
09 oct.
Prochain événement dans
16 jours
16 oct.
Prochain événement dans
23 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
30 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
44 jours
13 nov.
Prochain événement dans
51 jours
20 nov.
Prochain événement dans
58 jours

Pol Espargaró a anticipé l’arrivée d’un tour

partages
commentaires
Pol Espargaró a anticipé l’arrivée d’un tour
Par :

Le pilote espagnol a mal regardé son panneau et son tableau de bord, et s’est trompé dans le nombre de tours restant, lors du Grand Prix d’Espagne de MotoGP. Malgré une place perdue, il a limité la casse et ramené des points à KTM.

Pol Espargaró a commis une erreur importante ce dimanche, à Circuito de Jerez, en lisant mal son panneau lui indiquant le nombre de tours restants, et le résultat a été sans appel : il a perdu sa 12e place durement acquise face à Jorge Lorenzo, et est rentré très énervé à son box. Mais la situation inédite dans laquelle il se trouvait l’a quelque peu dérouté, et la volonté de battre le Majorquin a pris le dessus sur l’analyse des autres éléments de la course.

Pourtant, le plus dur était fait, et l’Espagnol était parvenu à battre son compatriote. "Au début j’ai perdu un peu sur Lorenzo, [Stefan] Bradl et mon frère, et ensuite je suis resté calme, j’ai commencé à faire de meilleurs temps au tour, à rouler en 1’38, plus ou moins, et mon rythme était bon", a expliqué Espargaró. "J’ai beaucoup attaqué en fin de course, à la limite, à l’avant et à l’arrière, pour rattraper Jorge." 

Lire aussi:

"Je suis revenu très proche de lui, je l’ai doublé, j’ai fait un tour devant lui en pensant que c’était le dernier tour, et j’étais très concentré, à vérifier chaque secteur, à fermer les portes car cela aurait été facile pour lui, avec sa Honda HRC, de me redoubler. Je fermais tout et j’étais tellement stressé en roulant à la limite que je n’ai pas réalisé que ce n’était pas le dernier tour."

Ralentissant en pensant arriver au drapeau à damier alors qu'il restait encore un tour, le pilote KTM a découvert son erreur, et a ainsi perdu 2"5 dans le premier secteur, laissant la voie libre à Lorenzo pour repasser et se mettre à l’abri d’une nouvelle attaque de sa part. "On a l’impression que je n’étais pas concentré, mais c’est tout l’inverse. J’étais vraiment concentré, à la limite !" a-t-il expliqué.

"J’ai aussi eu l’information sur mon tableau de bord, mais c’est dans un coin très petit, et cela n’affiche pas les tours restants, mais les tours effectués, [il faut calculer]. Il est certain que c’était de ma faute à 100%, mais dans ce moment stressant, à me battre contre une Honda HRC, qui n’est pas quelque chose de normal, je devais tellement être à la limite que j’ai commis une erreur, et j’étais très énervé contre moi-même. Je suis simplement désolé pour l’équipe car nous aurions pu prendre un point de plus, mais je suis encore plus énervé car c’était Jorge, une Honda HRC, et pour une fois cela aurait été bien de les battre."

Treizième à l’arrivée, juste devant son coéquipier Johann Zarco, le résultat final n’est donc pas représentatif de la performance de l’Espagnol, qui s’affirme malgré tout une fois encore comme le leader du clan KTM, après un très bon week-end passé dans le top 15 en essais : "Nous aurions pu terminer à 18 secondes, devant Jorge, en 12e position. Dix-huit secondes ce n’est pas énorme, c’est peu. Si je n’avais pas fait cette erreur, j’aurais terminé aux alentours de dix secondes devant mon coéquipier." 

Lire aussi:

Se sentant "à la limite" de la moto et de son package malgré toute son énergie déployée en piste, Pol Espargaró reste cependant très réaliste sur sa performance : "Si j’étais un autre pilote, je pourrais dire que j’ai eu un problème avec la moto, mais non, honnêtement, c’était ma faute." Faute avouée, à moitié pardonnée, il va désormais se concentrer pleinement sur le test officiel qui se tient ce lundi à Jerez, et qui sera très important pour le constructeur autrichien. "Nous avons beaucoup de choses, en partant du châssis et des configurations du moteur afin d’obtenir un peu plus de puissance, et de petites choses qui pourraient peut-être nous permettre de passer en Q2", a-t-il précisé.

Dovizioso : Seule la course peut montrer la réalité

Article précédent

Dovizioso : Seule la course peut montrer la réalité

Article suivant

Yamaha prend des mesures techniques après l’abandon de Quartararo

Yamaha prend des mesures techniques après l’abandon de Quartararo
Charger les commentaires