Pol Espargaró ne veut pas "susciter d'attentes" malgré sa bonne journée

Pol Espargaró ne s'emballe pas malgré sa quatrième place à l'issue de la première journée du GP de Grande-Bretagne. Il se sent aidé par des conditions qui l'ont aidé à trouver beaucoup d'adhérence et à gagner en performance en courbe.

Pol Espargaró ne veut pas "susciter d'attentes" malgré sa bonne journée

Très en difficulté dans les deux courses disputées au Red Bull Ring, Pol Espargaró semble sur la bonne voie après les deux premières séances d'essais à Silverstone. Le pilote Honda a signé le quatrième temps de la journée, certes à 0"718 de Fabio Quartararo mais devant tous les autres représentants de la marque. Espargaró préfère néanmoins rester prudent sur ses chances de décrocher de bons résultats dans les deux prochains jours, ayant plusieurs fois déchanté au cours des derniers week-ends de course.

"J'aimerais que ça soit le début d'un bon week-end et que ça m'ouvre la porte à un bon samedi, ce qui nous fait toujours défaut", déclare le Catalan. "J'aborde tous les week-ends avec une mentalité positive, en me disant que ça se passera mieux, mais après les choses ne tournent pas en ma faveur. Oui, c'est un meilleur début que d'habitude, mais je ne veux pas susciter d'attentes."

"Il faisait très froid et les autres pilotes faisaient très attention à ne pas tomber. Ici, il faut gérer l'allocation de pneus et les chutes coûtent cher. On verra le potentiel pour la suite demain, et si on peut entrer en Q2. Mais c'est sûr que si je n'améliore pas le temps effectué aujourd'hui, je n'y serai pas."

Lire aussi :

Il n'y a qu'au GP de France que Pol Espargaró a été si bien placé après une première journée d'essais cette année, mais il ne se sent pas aussi performant : "Je ne pense pas que c'était ma meilleure journée de la saison. C'était mieux au Mans, c'était mon meilleur week-end, sans le moindre doute. Si je n'étais pas tombé en Q2, j'aurais signé la pole position et j'aurais eu une course très différente."

Comment s'explique le bond en avant effectué par le #44 en deux semaines ? L'intéressé pense que les faibles températures, qui nécessitent d'utiliser un pneu tendre, et l'asphalte assez récent, refait il y a moins de trois ans, l'aident à trouver un niveau d'adhérence important, chose dont il a besoin pour être performant.

"La température est faible, ce qui aide à trouver plus de grip avec les pneus tendres. Habituellement, on a un peu plus d'adhérence. C'était exactement la même chose au Mans, les températures étaient très similaires. La piste avait [aussi] été refaite. Ces conditions avec beaucoup de grip me favorisent peut-être par rapport aux autres pilotes. Avec d'autres marques, quand on avait beaucoup de grip, parfois c'était un gros problème pour mes coéquipiers, ils ne savaient pas comment gérer ça, mais c'était un gros avantage pour moi. Ils avaient du mal à attaquer avec l'avant et ils avaient peu de stabilité."

"Mais je peux gérer beaucoup d'adhérence, comme certains sont rapides avec peu d'adhérence, me concernant c'est quand il y en a beaucoup. On est plus souvent avantagé quand on préfère peu d'adhérence ; il y a plus d'endroits avec de mauvaises conditions que des bonnes, un mauvais asphalte qu'un bon. C'est pour ça que j'ai un peu plus de mal que les autres, surtout cette année, notre principal problème étant le manque de grip. J'ai souvent expliqué que c'est bien à l'arrière mais que je ne peux pas en profiter parce que je manque d'adhérence en entrée [de courbe]."

Ce niveau de grip élevé permet à Pol Espargaró d'entrer et de sortir des virages avec beaucoup plus de vitesse : "On peut freiner la moto un peu plus facilement, on peut freiner très tard, je peux utiliser un peu plus le frein arrière, je peux accélérer avec un peu plus d'angle et quand je relève [la moto], je ne patine plus. Pour moi, c'est un plaisir de rouler dans ces conditions et avec Le Mans, c'est l'une des premières fois [avec la Honda]"

Lire aussi :

Avec Germán Garcia Casanova et Angus Martin

Résultats des Essais Libres 2 du GP de Grande-Bretagne 2021

P. Pilotes Moto Tours Temps Ecart
1 France Fabio Quartararo
Yamaha 12 1'59.317
2 Australia Jack Peter Miller
Ducati 15 1'59.829 0.512
3 Spain Jorge Martín
Ducati 15 1'59.939 0.622
4 Spain Pol Espargaró Villà
Honda 17 2'00.035 0.718
5 Spain Marc Márquez Alentà
Honda 15 2'00.051 0.734

partages
commentaires

Related video

Zarco : "Je ne serai en dehors du top 10 ni demain, ni dimanche !"

Article précédent

Zarco : "Je ne serai en dehors du top 10 ni demain, ni dimanche !"

Article suivant

Aprilia se décidera sur les débuts de Viñales après son test

Aprilia se décidera sur les débuts de Viñales après son test
Charger les commentaires