Pol Espargaró déclare forfait au GP de Valence

Pol Espargaró ne participera pas au GP de Valence, souffrant encore de la grosse chute de samedi. Honda espère qu'il pourra prendre part au test de Jerez.

Pol Espargaró déclare forfait au GP de Valence

Pol Espargaró renonce au dernier Grand Prix de l'année. Victime d'une lourde chute en Essais Libres 3 et retombé sur le bas du dos, le pilote catalan ne souffre d'aucune fracture mais les examens ont révélé des contusions autour de la partie droite du thorax et de l'abdomen. Dans ce contexte, il a jugé préférable de ne pas se présenter au départ.

Honda a confirmé son forfait, précisant que l'objectif est que son pilote soit apte à participer au test de Jerez, crucial pour la préparation de la saison 2022 et qui débute jeudi. "Après une évaluation de sa condition, Pol Espargaró ne participera pas au GP de Valence, lui et Honda se concentrant sur le test de Jerez", a annoncé l'équipe officielle sur Twitter.

Espargaró ressent de fortes douleurs au niveau des côtes tandis que ses deux poignets ont été bandés, le droit le faisant particulièrement souffrir. "L'impact a été très violent, mais heureusement je n'ai pas de blessures graves et aucune fracture n'est apparue lors des examens réalisés à l'hôpital", confirmait le #44 samedi soir. "En ce moment, j'ai très mal autour des côtes quand je respire, c'est ce qui me fait le plus mal. Je suis vraiment déçu, parce que notre vitesse était très bonne et je me sentais vraiment en confiance. Je suis désolé pour mon équipe."

 

Marc Márquez a lui dû renoncer à rouler pour le deuxième week-end consécutif et son absence est déjà confirmée pour les essais prévus à Jerez. Le sextuple Champion du MotoGP a chuté durant un entraînement en enduro, ce qui l'a laissé avec une commotion cérébrale et une diplopie causée par la paralysie d'un muscle de l'œil droit. Honda a déjà prévenu qu'une longue convalescence attend son pilote, victime d'une blessure similaire il y a dix ans.

L'équipe officielle du constructeur japonais n'aura donc aucun pilote au départ cet après-midi, une première depuis le GP des Pays-Bas 1992, où Mick Doohan et Wayne Gardner étaient blessés. Vingt pilotes sont engagés pour une course historique, la dernière de Valentino Rossi en MotoGP.

Lire aussi :

partages
commentaires
Aleix Espargaró frustré par une erreur de drapeau jaune
Article précédent

Aleix Espargaró frustré par une erreur de drapeau jaune

Article suivant

Warm-up - Joan Mir et Suzuki prennent le pouvoir

Warm-up - Joan Mir et Suzuki prennent le pouvoir
Charger les commentaires