Pol Espargaró forfait ce samedi et très incertain pour la course

Les examens passés par Pol Espargaró à l'hôpital ont confirmé l'absence de fractures mais la douleur est très présente et l'Espagnol a dû renoncer aux qualifications. Sa présence en course est incertaine.

Pol Espargaró forfait ce samedi et très incertain pour la course

Pol Espargaró a été victime d'une très grosse chute en Essais Libres 3 à Valence. Le pilote Repsol Honda a été éjecté de sa machine au virage 13 et il est lourdement retombé sur le bas du dos. Resté conscient, il n'a pas pu se relever seul, souffrant des côtes et du poignet droit. Les premiers examens passés au centre médical n'ont pas révélé de fracture mais Espargaró a été transféré à l'hôpital 9 de Octubre pour des examens plus approfondis qui ont confirmé l'absence de blessure sérieuse.

La douleur reste néanmoins très présente et Honda a annoncé qu'Espargaró ne roulerait plus ce samedi. Aucune décision formelle n'a été prise concernant sa participation à la course de dimanche mais à en croire les propos d'Alberto Puig, il est peu probable que le #44 soit apte à prendre le départ.

"Il était important d'écarter toute fracture", a déclaré le patron de l'équipe Honda officielle à DAZN.  "Il a une grosse contusion thoracique, au niveau des côtes, mais d'après les examens il n'y a pas de fracture. Par contre, il va avoir d'énormes douleurs. Il n'y a pas de plan. Si un gars est dans un état désastreux, il ne peut pas monter sur la moto. Si nous étions en train de jouer le titre, ce serait une autre histoire. Mais l'important maintenant est qu'il aille bien."

 

Si Pol Espargaró est contraint de déclarer forfait, l'équipe Honda officielle n'aura aucune moto au départ du Grand Prix de Valence, Marc Márquez étant à nouveau absent en raison d'une diplopie qui impose un repos et probablement une nouvelle longue convalescence. La marque japonaise n'a plus été confrontée à une telle situation depuis le Grand Prix des Pays-Bas 1992, où Mick Doohan et Wayne Gardner s'étaient blessés.

Contrairement au GP de l'Algarve, Honda a renoncé à aligner son pilote d'essais Stefan Bradl ce week-end, afin qu'il se réserve pour le test de Jerez qui débute jeudi et pour lequel l'absence de Márquez a déjà été confirmée.

Lire aussi :

Avec Oriol Puigdemont et Léna Buffa

partages
commentaires
EL4 - Nakagami en tête, Quartararo se relance
Article précédent

EL4 - Nakagami en tête, Quartararo se relance

Article suivant

Qualifs - Pole de Jorge Martín et mainmise Ducati !

Qualifs - Pole de Jorge Martín et mainmise Ducati !
Charger les commentaires