Poncharal chante les louanges d'un "super" Zarco

partages
commentaires
Poncharal chante les louanges d'un
Par : Michaël Duforest
Co-auteur: Léna Buffa
17 mars 2018 à 18:47

En s'adjugeant la pole position (et le record de la piste) à Losail, Johann Zarco a bluffé tout le monde, jusqu'à son patron d'équipe, Hervé Poncharal !

Pole position pour Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Herve Poncharal, Team Principal Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Chute de Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3 après sa chute
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Pole position pour Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3

Le fondateur de Tech3 n'abordait pourtant pas la séance qualificative avec le plus grand optimisme, puisque son pilote français avait chuté lors de la quatrième séance d'essais libres. Alors forcément, quand Zarco décidait de prendre la piste avec un pneu medium à l'avant, le même composé que lors des EL4, Hervé Poncharal n'était pas le plus enthousiaste...

"Nous étions vraiment inquiets après sa chute lors des EL4. C'est la plus mauvaise façon de se préparer pour les qualifications. Quand je l'ai vu commencer les qualifs avec un pneu medium à l'avant, alors que presque tout le monde était sur un soft, je me suis dit : 'Mon dieu, il a perdu l'avant en EL4 et maintenant il sort avec…'", expliquait-il après la séance au micro de BT Sport.

Mais finalement, le pilote cannois s'est montré véloce dans son premier tour chronométré, et le patron d'équipe a alors décidé de faire confiance au porteur du numéro 5. Une confiance récompensée, avec un tour absolument incroyable pour s'adjuger la première pole position de l'année !

"Il a fait un bon chrono dans son premier run, mais quand il est rentré, je lui ai dit : 'Tu es sûr ?' Il a dit de laisser le pneu avant medium, de changer le pneu arrière. Et puis il a oublié la pression qu'il a eu tout le week-end, parce que jusqu'à ce chrono il ne pilotait pas comme il le faisait il y a dix jours pendant le test. Je pense qu'il est juste revenu [au style] Johann Zarco : fluide, cool, à l'attaque, personne devant lui, sans se soucier si quelqu'un le suivait et il a juste fait un tour incroyable."

"Secteur après secteur, il a creusé son avance, mais il a attendu le dernier virage, où il est tombé en EL4", explique Hervé Poncharal. L'ancien pilote a alors assisté comme tout le monde à la fin de la démonstration de Zarco, qui bat là un record vieux de dix ans : "Et il a battu le record du tour, qui avait été établi en 2008 par Jorge Lorenzo avec à l'époque des pneus de qualifications. C'est un exploit incroyable !"

Alors que le mystère plane encore sur la suite de la collaboration entre Tech3 (qui utilisera des KTM l'an prochain) et Johann Zarco (qui suscite l'intérêt de nombreuses équipes), Poncharal n'a pas tari d'éloges pour le double Champion du monde Moto2, qui fait partie intégrante de la recette pour l'instant gagnante de l'équipe de Bormes-les-Mimosas.

"Nous avons un pilote fantastique, mais aussi un super gars. Nous vivons, partageons tellement de choses ensemble, nous partageons des valeurs humaines, il dort avec l'équipe. C'est un gars normal, dans une équipe satellite, un vieux team. On dit que c'est dans les vieilles marmites qu'on fait les meilleures soupes. Ce soir, je pense que nous avons fait une bonne soupe."

Avec Jamie Klein

Prochain article MotoGP
Un nouveau casque pour Valentino Rossi

Previous article

Un nouveau casque pour Valentino Rossi

Next article

Lorenzo : "J'ai dû sauter de la moto pour éviter de heurter le mur"

Lorenzo : "J'ai dû sauter de la moto pour éviter de heurter le mur"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Catégorie Qualifications
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Johann Zarco
Équipes Tech 3
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Réactions