MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Pramac vise le top 10 dès la 1re saison de Bagnaia

partages
commentaires
Pramac vise le top 10 dès la 1re saison de Bagnaia
Par :
1 mars 2018 à 15:40

L'équipe italienne fera débuter l'étoile montante du Moto2 en catégorie reine l'année prochaine, avec d'emblée des ambitions élevées.

Le vainqueur Franco Morbidelli, Marc VDS, le troisième, Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
Francesco Bagnaia
Francesco Bagnaia, Aspar MotoGP Team
Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
Podium : le troisième, Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
Podium: Le deuxième Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46, le vainqueur Franco Morbidelli, Marc VDS, et le troisième Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Francesco Bagnaia avec le team Mahindra Racing
Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46 dans le Parc Fermé
Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
Podium : le deuxième, Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46

Avant même d'entamer sa deuxième saison en Moto2, Pecco Bagnaia a l'assurance de faire ses débuts en MotoGP l'année prochaine. Longuement courtisé par Ducati, il intégrera son équipe junior en catégorie reine, devenant ainsi le deuxième pilote de la VR46 Riders Academy à accéder à l'élite. Et à l'instar de son prédécesseur, Franco Morbidelli, il tentera de faire son entrée avec en poche le titre de la catégorie intermédiaire, pour lequel il fait partie des favoris cette année.

Pour l'heure, le pilote de 21 ans n'a pas encore obtenu sa première victoire en Moto2, malgré une belle cinquième place au championnat en 2017 qui lui a par ailleurs valu le titre de Rookie de l'année. Ses seuls succès mondiaux sont à ce jour les deux courses qu'il a remportées en Moto3, en 2016, et qui lui avaient alors valu de gagner un pari contre la direction de son team de l'époque, Aspar, et de se voir offrir en récompense un test au guidon de la Ducati Desmosedici. Deux ans plus tard, à l'automne prochain, il intégrera l'équipe qui lui mettra pour de bon le pied à l'étrier, une équipe ravie de s'être assuré les services d'un pilote qu'elle avait de longue date dans son viseur.

"Tout est né quand Francesco était encore en Moto3. Nous étions en octobre 2016", explique le team manager, Francesco Guidotti, auprès du site officiel du MotoGP. "Nous savions qu'il aurait été en Moto2 l'année suivante et nous l'avons contacté pour 2018 ; si jamais il avait voulu passer en MotoGP nous aurions été contents de l'avoir avec nous. Nous sommes ensuite restés en contact lorsqu'il a décidé de rester un an de plus dans la catégorie intermédiaire avec le team Sky, ce qui d'ailleurs nous semblait correct."

Selon Guidotti, il a ensuite été simple de sceller l'union entre le pilote et sa future structure. Directement sous contrat avec Ducati, Bagnaia dispose d'ores et déjà d'un accord sur deux ans, lui promettant de disputer les saisons 2019 et 2020 au sein du team Pramac. Mais en dépit de cette vision à long terme, sa future équipe compte sur lui pour obtenir de solides résultats dès sa première année, confiante de pouvoir viser haut avec cette étoile montante.

"Nous pensons que Pecco est potentiellement un pilote officiel des prochaines années", affirme Francesco Guidotti. "Nos objectifs sont clairs : débuter 2019 avec une première phase d'apprentissage, puis dès la première année nous attendons des résultats parmi les dix premières places. Mais qui sait…"

 

"Le jugement que je porte sur lui est extrêmement positif, sinon nous n'aurions pas autant cherché à l'avoir ! Je crois que c'est un garçon beaucoup plus mûr que son âge. Sa croissance parle pour lui, surtout ces toutes dernières années. C'est un pilote qui s'est trouvé en difficulté technique et qui a aussi vécu des moments qui n'ont pas été faciles professionnellement, mais lors desquels il a très, très bien réagi."

Bagnaia entamera sa dernière saison Moto2 dans deux semaines, puis il aura huit mois pour se préparer à son nouveau rôle.

Article suivant
Márquez et Dovizioso s'opposent sur la réduction des tests hivernaux

Article précédent

Márquez et Dovizioso s'opposent sur la réduction des tests hivernaux

Article suivant

Losail, J1 - Viñales se rassure, les Honda distancées

Losail, J1 - Viñales se rassure, les Honda distancées
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Francesco Bagnaia
Équipes Pramac Racing
Auteur Léna Buffa