Premier test avec les nouveaux capteurs sur les pneus Michelin

partages
commentaires
Premier test avec les nouveaux capteurs sur les pneus Michelin
Oriol Puigdemont
Par : Oriol Puigdemont
30 janv. 2017 à 09:30

Alors que débutaient ce lundi les essais de Sepang, ce premier jour de tests de l'année a servi à Michelin pour étrenner le système avec lequel les fans vont pouvoir connaître à tout moment les gommes utilisées par les pilotes.

O.P., Sepang - Le mécanisme consiste en un capteur placé dans la jante, lequel permet d'obtenir des données sur la pression et la température des pneus et qui, désormais, permettra également de savoir quelle spécification est utilisée. Chaque pneu dispose également d'un code-barres, que les techniciens Michelin vérifieront lorsqu'il sera placé sur la jante.

Lorsque la moto sort des stands, le capteur émet un signal vers la centrale électronique du prototype, qui envoie à son tour un signal au département en charge du timing lorsque le pilote passe le premier point de chronométrage. La Dorna décide alors quoi faire de cette information, bien qu'il soit sous-entendu qu'elle sera distribuée aux diffuseurs TV.

Durant cette première journée, Michelin a conservé le code couleur de ses pneus, avec une bande blanche pour la gomme tendre, noire pour la medium et jaune pour la dure.

Trois options à l'avant et quatre à l'arrière

Concernant les spécifications de pneus dont disposent les pilotes pour cette séance d'essais, l'offre de Michelin comporte trois options à l'avant (tendre, medium et dure), toutes avec la carcasse utilisée lors du dernier Grand Prix de 2016, à Valence.

Michelin propose également quatre gommes arrière. Parmi celles-ci, trois composés (tendre, medium et dur) comportent une carcasse utilisée en 2016, tandis que l'autre - également en gomme medium - propose une nouvelle construction, testée lors des essais privés qui se sont déroulés à Jerez fin novembre.

"L'idée est que cette nouvelle carcasse offre plus d'adhérence et de traction, et qu'elle monte plus vite en température", indique à Motorsport.com Piero Taramasso, responsable Michelin en MotoGP.

Chaque pilote dispose d'un maximum de dix pneus avant et dix autres à l'arrière.

Article suivant
Sete Gibernau va apporter son aide à Dani Pedrosa en 2017

Article précédent

Sete Gibernau va apporter son aide à Dani Pedrosa en 2017

Article suivant

Essais Sepang - J1 : Stoner dame le pion aux titulaires !

Essais Sepang - J1 : Stoner dame le pion aux titulaires !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Essais Ducati à Sepang
Lieu Sepang International Circuit
Auteur Oriol Puigdemont