Une première ligne "fantastique" pour Rins et Suzuki

partages
commentaires
Une première ligne
Par : Michaël Duforest
18 nov. 2018 à 07:51

Álex Rins poursuit sa très belle fin de saison avec une qualification en deuxième position du Grand Prix de Valence, sa meilleure performance en carrière.

Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Le poleman Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, le deuxième, Alex Rins, Team Suzuki MotoGP, le troisième, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP

Si le pilote Suzuki est en verve en cette année 2018, autant dire qu'il ne s'attendait pas à figurer aussi haut dans le classement de ces dernières qualifications de l'année, disputées sur une piste sèche alors que le début du week-end a été perturbé par la pluie.

"J'ai essayé de me concentrer pour faire une bonne Q2, et après les trois premiers tours, quand j'ai vu que j'étais deuxième, je ne m'y attendais pas. Cela m'a donné une motivation supplémentaire, et la deuxième place au final, c'est fantastique pour nous, pour notre équipe. Démarrer en première ligne, c'est idéal, c'est un petit circuit, difficile pour les dépassements, on fera de notre mieux."

La journée d'Álex Rins n'avait pourtant pas commencé de la meilleure des manières, le pilote Suzuki chutant à deux reprises lors des essais libres. Sur les images de la réalisation télévisuelle après sa deuxième chute, l'Espagnol paraissait légèrement sonné, ce qu'il a confirmé en conférence de presse. 

Lire aussi:

"Deux chutes aujourd'hui, au même virage ! En EL3, c'était normal, car tout le monde attaquait à fond pour essayer d'aller en Q2 directement. Je ne suis pas le seul à avoir chuté en EL3. En EL4 la chute était plus dure, en slicks je suis allé un peu trop large, j'ai touché une zone humide et j'ai perdu l'avant directement. Quand je suis arrivé dans les graviers, c'était comme être dans une machine à laver, j'ai commencé à faire des tours, je ne savais plus trop où j'étais mais c'était vite oublié !"

S'il s'est montré rapide sur le sec, Álex Rins possède également un rythme intéressant dans le cas où la piste est humide, ce qui devrait être le cas pour la course de ce dimanche. Une situation qui lui permet d'entrevoir cette ultime manche de la saison avec optimisme, lui qui pourrait (avec son équipier Andrea Iannone) offrir à Suzuki un cinquième podium de suite, ce qui n'est plus arrivé depuis 1994.

 

Article suivant
La 16e place, épilogue d'un samedi cauchemardesque pour Rossi

Article précédent

La 16e place, épilogue d'un samedi cauchemardesque pour Rossi

Article suivant

Les plus belles photos du samedi à Valence

Les plus belles photos du samedi à Valence
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Valence
Catégorie Qualifications
Lieu Valencia
Pilotes Álex Rins
Équipes Team Suzuki MotoGP
Auteur Michaël Duforest