Premiers points et autocritique de compétiteur pour Alex Lowes

Le jumeau de Sam Lowes n'a pas déçu pour ses débuts en MotoGP, et les critiques qu'il s'adresse ne sont au fond qu'un avant-goût des progrès qu'il souhaite accomplir dès cette semaine à Misano.

Premiers points et autocritique de compétiteur pour Alex Lowes
Alex Lowes, Tech 3 Yamaha
Alex Lowes, Tech 3 Yamaha
Alex Lowes, Tech 3 Yamaha
Alex Lowes, Tech 3 Yamaha
Alex Lowes, Tech 3 Yamaha
Alex Lowes, Tech 3 Yamaha
Alex Lowes, Tech 3 Yamaha
Alex Lowes, Tech 3 Yamaha
Alex Lowes, Tech 3 Yamaha
Alex Lowes, Tech 3 Yamaha
Alex Lowes, Tech 3 Yamaha

Alex Lowes disputait le week-end dernier son premier Grand Prix MotoGP, à domicile, en remplacement de Bradley Smith. Il est parvenu à marquer ses premiers points en ralliant l'arrivée en 13e position, fruit d'une performance solide saluée par l'équipe Tech3.

"Il n'y a pas si longtemps, j'étais assis en tribune et j'encourageais mes héros et mes pilotes préférés, alors ça veut dire beaucoup pour moi", se réjouit le pilote anglais. "Si jamais elle ne devait pas se représenter, c'était vraiment sympa d'avoir eu cette opportunité de disputer le GP de Grande-Bretagne, et puis je l'ai fini, ça n'est pas mal !"

Si le bilan de son week-end a toutes les raisons de le satisfaire, le pilote anglais, qui a bataillé en course contre Barberá, Miller ou encore Laverty, s'est globalement montré critique de sa performance. "Franchement, je ne me suis pas senti très bien", explique-t-il. "J'ai eu un peu de mal parce que c'était la première fois que j'utilisais le réservoir plein et j'ai bloqué l'avant deux ou trois fois au freinage, en début de course. Ensuite, j'ai vraiment eu du mal à être en confiance en milieu de course et, à la fin, j'ai essayé de comprendre comment rouler en pneus usés, parce que c'était la première fois que je faisais autant de tours d'affilée."

"Je suis encore en train d'apprendre, mais je veux faire un peu mieux et je veux essayer de fortement progresser pour la semaine prochaine", prévient-il, ne cachant pas qu'il en veut bien plus. "Je ne devrais pas être déçu, parce que comment pouvais-je savoir à quoi m'attendre dans les premiers tours ? Je n'avais jamais essayé la moto avec le réservoir plein. Je ne devrais pas être en colère contre moi-même pour ne pas l'avoir compris... mais je suis un pilote, alors je l'étais un petit peu."

Dix ans après sa wild-card sur le Grand Prix de Grande-Bretagne 125cc, alors disputé à Donington, Alex Lowes a cette fois connu une émotion encore plus intense, en prenant place aux côtés des pilotes de l'élite, dans la catégorie reine. Avec pour seul accroc une chute pendant la première journée d'essais, il a montré qu'il était à la hauteur du défi et n'a eu de cesse de progresser dans la hiérarchie tout au long du week-end.

"Je n'ai pas le sentiment d'avoir fait du très bon boulot, mais je suis à 40 secondes du premier pour ma toute première course, et n'est pas trop mal", pointe-t-il, lui qui n'a concédé que huit secondes au top 10. "Je ne me suis pas senti très bien, alors je suis un peu négatif, mais au final j'ai marqué des points et c'était mon objectif."

"Il en voulait plus et c'est une bonne chose"

De son côté, Hervé Poncharal a tenu à saluer la prestation du jeune Anglais, qui s'est investi pour mener le meilleur week-end possible. "Alex a fait du super boulot. Il a beaucoup appris, il a disputé une course solide et a dépassé des pilotes habitués du MotoGP", souligne le team manager. "Il n'est pas complètement content parce qu'il en voulait plus, mais je trouve que c'est une bonne chose, parce qu'il a faim de succès. Nous espérions le voir marquer un point et au final il en a décroché trois, c'est donc une solide performance."

"Je souhaite aussi lui dire qu'il n'a fait aucune faute, il a beaucoup appris à la fois sur le sec et le mouillé, il est donc presque un pilote MotoGP complet", souligne Hervé Poncharal, qui prédit à Alex Lowes "une autre aventure" pour cette semaine, sachant qu'il conserve sa place de remplaçant pour le Grand Prix de Saint-Marin, au programme à Misano. "Il veut se rapprocher du milieu de peloton et nous pensons qu'il peut y arriver", assure le Français.

partages
commentaires
Nouvelles fractures pour Loris Baz, forfait à Misano

Article précédent

Nouvelles fractures pour Loris Baz, forfait à Misano

Article suivant

Silverstone sera au calendrier MotoGP en 2017

Silverstone sera au calendrier MotoGP en 2017
Charger les commentaires