Le programme du Grand Prix de Grande-Bretagne

partages
Le programme du Grand Prix de Grande-Bretagne
Par : Léna Buffa
22 août 2018 à 11:50

Après l'Autriche, le MotoGP pose ses bagages en Grande-Bretagne pour sa 12e manche, sur le Circuit de Silverstone.

Si bon nombre des protagonistes de la discipline regrettent que Donington Park ne soit plus au programme, les puristes se souviennent que Silverstone fut le premier hôte de l'épreuve britannique du Championnat du monde. On était alors en 1977 et il fallait trouver un remplaçant au fameux TT de l’Île de Man, qui s'était vu retirer son agrément pour figurer au calendrier.

Durant dix ans, c'est donc sur cet ancien aérodrome militaire que se sont affrontées les stars du Continental Circus. Un terrain qui a particulièrement réussi aux Américains, avec des victoires de Kenny Roberts, Randy Mamola, Freddie Spencer ou encore Pat Hennen. Les Français n'étaient pas en reste grâce aux trois succès 250cc des frères Sarron et de Jacques Bolle.

Depuis le retour de Silverstone en 2010, c'est l'Espagne qui tient le haut du panier, avec en particulier cinq succès en catégorie reine, dont trois rien que pour Jorge Lorenzo. C'est aussi sur ces terres que Maverick Viñales a remporté sa première victoire MotoGP en 2016.

Lire aussi :

Outre une météo qu'ils se contentent de qualifier de "britannique" pour en illustrer toute la complexité, les prétendants à la victoire auront ce week-end d'autres écueils à dépasser. Ils auront affaire à la piste la plus longue (5,9 km) et l'une des plus rapides de la saison avec 177,0 km/h de moyenne pour la meilleure pole position qui y ait été enregistrée ! Il s'agit d'un tracé varié et complet, ce qui ne fait que compliquer la mise au point des machines. Il est entrecoupé de plusieurs lignes droites, suivies de gros freinages requérant un train avant stable, mais l'agilité des motos dans les rapides changements de direction n'est pas moins importante.

Cette année, il faudra aussi composer avec un nouveau bitume, une première depuis 22 ans. Un défi de taille pour Michelin, qui n'a pas eu l'opportunité de rouler sur place avant de sélectionner sa gamme pneumatique.

Autre particularité : les horaires. Compte tenu de l'heure de décalage entre l'Angleterre et la France, le programme des journées de vendredi et samedi sera décalé pour les passionnés français. En revanche, la course MotoGP se tiendra à 13h heure locale dimanche, et sera donc bien à suivre à 14h chez nous, en direct commenté sur Motorsport.com bien sûr. Celle du Moto2 sera en revanche décalée à 14h30 heure locale.

Ce qu'il faut retenir du GP d'Autriche :

Prochain article MotoGP
Crutchlow : Pedrosa ne ferait pas un bon pilote d'essais

Previous article

Crutchlow : Pedrosa ne ferait pas un bon pilote d'essais

Next article

Consacrer le vendredi aux réglages course, le pari de Márquez en 2018

Consacrer le vendredi aux réglages course, le pari de Márquez en 2018

À propos de cet article

Séries MotoGP
Lieu Silverstone
Auteur Léna Buffa
Type d'article Preview