Le programme du Grand Prix des Amériques

partages
commentaires
Par :
10 avr. 2019 à 09:05

Le troisième Grand Prix de la saison MotoGP nous mène tout droit dans le jardin de Marc Márquez... au Texas !

Avant que les Grand Prix moto ne s'installent en Europe pour cinq mois, place cette semaine au Grand Prix des Amériques. Dernière manche créée aux Etats-Unis, elle a intégré le MotoGP en 2013, en même temps qu'un certain Marc Márquez qui s'y est bien vite senti chez lui.

Jugez plutôt : en six éditions, il a remporté toutes les courses organisées à Austin et signé toutes les pole positions, avec pour seul accroc à son parcours d'avoir dû s'élancer de la quatrième place l'an dernier, à la suite d'une pénalité. Quant au hat trick (pole - victoire - meilleur tour), il ne lui a échappé qu'une seule fois, en 2015.

Lire aussi:

Le seul record qui n'appartienne pas à Márquez pour le moment est celui de la vitesse de pointe, que se partagent Cal Crutchlow et Danilo Petrucci depuis les EL2 de l'an dernier. Théâtre de la cinquième meilleure V-max de la saison, le COTA flirte avec les 350 km/h que seuls le Mugello et Losail ont dépassés à ce jour. Et lorsque l'on sait que Honda a mis cette année l'accent sur sa vitesse de pointe et que Márquez a justement battu celle du Qatar le mois dernier, on se prend à penser que l'intégralité des records texans pourrait bien appartenir au pilote espagnol d'ici la fin de la semaine.

Dessiné par Hermann Tilke, le Circuit of the Americas se veut une piste variée. D'une longueur de 5,513 km, le tracé mixe rapidité et technicité avec une large gamme de 11 virages à gauche et neuf à droite. La piste, qui tourne dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, a par ailleurs la particularité d'imposer un fort dénivelé (41m), notamment sur la ligne d'arrivée, et possède la plus longue ligne droite du championnat (1,2 km).

Son bitume a fait grincer des dents lors des récentes éditions, la faute à des changements de surface et des bosses, que de récents travaux d'aplanissement ont tenté de gommer comme ce fut déjà le cas en 2018. Les premiers essais, au programme vendredi, montreront si le résultat est à la hauteur des attentes.

Pour cette dernière manche hors d'Europe avant octobre, il faudra régler vos montres sur un décalage horaire de sept heures avec la France : dimanche, la course sera à suivre à 21h, en direct commenté sur Motorsport.com !

United States Le palmarès du GP des Amériques :

Année Pole position Victoire
2018 Spain Marc Márquez (Honda) Spain Marc Márquez (Honda)
2017 Spain Marc Márquez (Honda) Spain Marc Márquez (Honda)
2016 Spain Marc Márquez (Honda) Spain Marc Márquez (Honda)
2015 Spain Marc Márquez (Honda) Spain Marc Márquez (Honda)
2014 Spain Marc Márquez (Honda) Spain Marc Márquez (Honda)
2013 Spain Marc Márquez (Honda) Spain Marc Márquez (Honda)
 
Article suivant
Entre franchise et efforts, la méthode KTM selon Espargaró

Article précédent

Entre franchise et efforts, la méthode KTM selon Espargaró

Article suivant

Lamborghini sponsor titre de Pramac à Austin

Lamborghini sponsor titre de Pramac à Austin
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Amériques
Lieu Circuit of the Americas
Auteur Léna Buffa
Soyez le premier à recevoir toute l'actu