Le programme du Grand Prix d'Aragón

partages
commentaires
Le programme du Grand Prix d'Aragón
Par : Léna Buffa
19 sept. 2018 à 07:30

Avant de s'envoler pour l'Asie et l'Océanie, le MotoGP fait une étape en Europe pour la 14e manche du championnat, sur un des circuits ayant rejoint le calendrier le plus récemment.

Entrée au Championnat du monde dès sa troisième saison d'existence, en 1951, l'Espagne reste encore aujourd'hui l'une des nations majeures de la discipline, avec pas moins de quatre manches à elle seule. Le Grand Prix d'Aragón en est la plus récente, arrivé au calendrier en 2010 en remplacement d'un projet jamais abouti de Grand Prix de Hongrie. Depuis, il a été disputé sans discontinuer.

Circuit moderne, dessiné par Hermann Tilke au milieu des collines ocres du désert du Teruel, le MotorLand Aragón a d'emblée séduit le paddock et s'est vu décerner le prix de meilleur Grand Prix dès sa première édition − c'était une première !

Après le succès initial d'un Casey Stoner encore habillé du rouge Ducati, Honda a pris ses quartiers en signant trois victoires consécutives en Aragón, puis c'est Jorge Lorenzo qui s'est installé à la première place durant deux ans, avant que Marc Márquez y signe en 2016 l'un de ses rares succès sur le sol espagnol et ne renouvelle l'expérience l'an dernier.

Lire aussi :

Le pilote Honda tentera de confirmer cette victoire cette semaine, alors qu'il ne s'est plus imposé depuis l'Allemagne, il y a deux mois. Bénéficiant d'une belle avance au championnat, le pilote Honda sait toutefois qu'il peut se permettre de se contenter d'un podium si les conditions ne sont pas réunies pour gagner.

Après Aragón, le championnat quittera l'Europe pour un voyage qui pourrait s'annoncer décisif, avec d'abord la Thaïlande dans deux semaines, puis le triptyque Japon-Australie-Malaisie. Lorsque le paddock investira à nouveau l'Espagne, à la mi-novembre, le nom du Champion du monde sera peut-être déjà connu...

Prochain article MotoGP
Espargaró : Les pilotes poussent pour un retour rapide, pas les teams

Article précédent

Espargaró : Les pilotes poussent pour un retour rapide, pas les teams

Article suivant

Ducati, "la moto à battre" selon Valentino Rossi

Ducati, "la moto à battre" selon Valentino Rossi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Aragón
Lieu Motorland Aragon
Auteur Léna Buffa
Type d'article Preview