Puig : "Nous croyons au potentiel et aux cinq titres de Lorenzo"

partages
commentaires
Puig : "Nous croyons au potentiel et aux cinq titres de Lorenzo"
Par :
24 mai 2019 à 07:45

Le team manager de Repsol Honda continue de soutenir le numéro 99, victime selon lui d’un début de saison malchanceux, mais qui a tout le potentiel pour parvenir à devenir performant au guidon de la RC213V.

À la veille du Grand Prix de France, Jorge Lorenzo a été au cœur d'un début de rumeur voulant le mettre sur la sellette en raison de son début de saison compliqué chez Honda. Si le Majorquin avait immédiatement démenti cette information, et que son coéquipier Marc Márquez avait appuyé ses déclarations, Alberto Puig a refusé de s'étendre sur ces spéculations sans fondement. Conscient que seules cinq manches ont été disputées à ce jour, le team manager affirme le soutien de Honda à Lorenzo.

"Jorge a été assez malchanceux en début d’année, avec ces accidents. Avant que la saison ne commence, il a beaucoup chuté au Qatar. Il s’est blessé et n’a pas eu le plus simple des débuts de saison", rappelle-t-il ainsi au site officiel du MotoGP, sans pour autant cacher la réalité : "Si vous regardez ses résultats, il est clair qu’il ne performe pas au niveau où nous l’attendons."

Lire aussi :

Le numéro 99 a de nouveau souffert en France, où il a terminé 11e, doublé en fin de course par Fabio Quartararo et Álex Rins. Cette performance, bien que décevante, reste pour l’instant son meilleur résultat depuis son arrivée chez Honda en début d’année. Il affirme par ailleurs se sentir en progrès, malgré une RC213V compliquée, qui ne semble pas naturelle pour lui. "Il essaye de comprendre cette moto, qui est assez difficile par rapport à celles qu’il a eues", poursuit Puig. Pour autant, il ne se montre pas encore défaitiste : "Il est évident que les résultats ne sont pas là, il le sait, nous le savons, mais cela ne veut pas dire qu’ils ne vont pas arriver."

À l’origine de la signature du contrat de Lorenzo avec Honda, le team manager croit malgré tout en sa nouvelle recrue, dont le passage chez Ducati peut laisser espérer de bonnes choses, une fois ses marques trouvées : "Nous avons décidé de prendre Jorge car nous croyons en son potentiel, en son expérience, en son histoire en tant que pilote et en ses cinq titres mondiaux."

Les résultats de Lorenzo sont d’autant plus visibles que Márquez, dans l’autre partie du box, réalise un parcours quasi sans faute depuis le début de la saison, avec trois pole positions et des premières lignes en qualifications, ainsi que trois victoires et un podium. C’est bien loin des performances du Majorquin, toujours en fond de Q2, et au-delà du top 10 en course. Leur écart de 79 points au championnat est d’ailleurs sans appel.

Lire aussi :

Mais chez Repsol Honda, on continue de penser que Jorge Lorenzo sera bientôt en mesure de remporter des courses, et que le temps d’adaptation est simplement plus long que prévu. "Avec le HRC, nous le soutenons pour qu’il atteigne son niveau maximal", rappelle Puig. "Nous espérons qu’il aura le courage de se battre et d’être l’un des top pilotes, car nous croyons qu’il peut l’être."

Article suivant
Márquez : "Le championnat, c’est de la résistance"

Article précédent

Márquez : "Le championnat, c’est de la résistance"

Article suivant

Espargaró en appelle à l'aide d'Aprilia, Iannone reste patient

Espargaró en appelle à l'aide d'Aprilia, Iannone reste patient
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Jorge Lorenzo Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Charlotte Guerdoux
Soyez le premier à recevoir toute l'actu