Puig : "La situation de Márquez commence à se normaliser"

Alberto Puig se réjouit de voir Marc Márquez se rapprocher d'un retour à la compétition. Le patron du team Repsol Honda reste cependant prudent sur la date de ce retour et sur le niveau qu'aura son pilote dans ses premières courses.

Puig : "La situation de Márquez commence à se normaliser"

Huit mois et trois autres opérations après son opération de l'humérus droit, Marc Márquez semble enfin proche d'un retour à la compétition. Les bonnes nouvelles se sont enchaînées ces derniers jours pour le sextuple Champion du MotoGP, qui a pu prendre le guidon d'une minimoto sur le circuit d'Alcarrás, après avoir reçu le feu vert des médecins.

Alberto Puig se réjouit de voir son pilote star retrouver une bonne condition physique, et donc se rapprocher d'un retour sur les circuits : "L'hiver a été très difficile, en particulier pour Marc", a déclaré le patron du team Repsol Honda. "Maintenant, on envisage la possibilité qu'il reprenne le guidon, même s'il est impossible de préciser quand. [...] Heureusement, les médecins lui ont déjà donné l'autorisation d'intensifier l'intensité de sa préparation. Disons que la situation de Marc commence à se normaliser."

Alberto Puig tient cependant à calmer les espoirs, tant sur la date de retour de Márquez que sur la capacité de son pilote à briller lorsqu'il sera à nouveau sur la grille de départ : "Il est évident qu'il ne sera pas à 100% à sa première course. Il reste très peu de temps [avant le début de la saison] et aujourd'hui, je ne sais pas s'il pourra rouler. On verra quand la date approchera."

Lire aussi :

Après son test à Alcarrás, Marc Márquez s'est rendu au Qatar, pas pour des tests ou pour les préparatifs de la saison mais pour recevoir la première dose du vaccin contre le COVID-19, proposé par le pays à tout le paddock du MotoGP. L'injection a été faite dimanche et le pilote reviendra donc à Doha au minimum pour recevoir la deuxième dose du vaccin, et dans le meilleur des cas pour reprendre la compétition si les médecins l'y autorisent. Márquez a prévenu qu'il a l'intention de tester des machines de plus en plus puissantes avant de remonter sur la RC213V.

Honda a visiblement un espoir que le Catalan puisse disputer le GP du Qatar puisque le nom pilote a été placé sur la liste des inscrits, ce qui n'engage cependant l'équipe à rien, un changement de pilote étant possible jusqu'au vendredi matin du Grand Prix. Si l'absence de Márquez devait se prolonger, c'est à nouveau Stefan Bradl, le pilote d'essais de Honda, qui serait aligné sur sa moto.

partages
commentaires

Related video

Plus stable, l'Aprilia va "dans la bonne direction" selon Espargaró
Article précédent

Plus stable, l'Aprilia va "dans la bonne direction" selon Espargaró

Article suivant

En "grande difficulté" fin 2020, Bagnaia se fixe un objectif modeste

En "grande difficulté" fin 2020, Bagnaia se fixe un objectif modeste
Charger les commentaires