MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

L'heure de départ du GP du Qatar au centre de la Commission de sécurité

partages
commentaires
L'heure de départ du GP du Qatar au centre de la Commission de sécurité
Par :
8 mars 2019 à 11:54

La question d'une avancée de l'horaire de départ de la course dimanche sera mise sur la table lors de la traditionnelle réunion qui se tiendra à l'issue de la première journée de roulage.

Le créneau horaire du premier Grand Prix de la saison, au Qatar, pourrait être modifié pour la course prévue dimanche. Si le sujet avait été soulevé dès les essais officiels, suite à une recrudescence des chutes observée en fin de journée à Losail, la course est toujours, pour l'instant, planifiée à 20h heure locale (18h en France). Cependant, l'extinction des feux pourrait être avancée d'une heure en guise de parade à la baisse soudaine des températures et la hausse conjointe du niveau d'humidité.

Lire aussi :

Des températures déjà anormalement basses

Ces deux phénomènes sont accentués par le mercure déjà anormalement bas en cette période de l'année dans le Golfe Persique, comme le souligne Johann Zarco, qui estime cependant que les températures sont encore correctes à 20h. "Mon sentiment c'est que c'est vraiment après 21h que les températures chutent et normalement à 20h ce sont d'assez bonnes températures pour courir", affirme le Français. "Cela dit, on ne comprend pas pourquoi, mais depuis 15 jours ici au Qatar il fait assez froid. Avec ce genre de conditions, ce serait mieux [qu'on coure] à 19h, mais normalement à 20h c'est encore bien. On espère en tout cas que pendant ces trois jours où l'on sera en piste, les températures seront plus normales pour qu'on se sente à l'aise."

Le Français n'est pas le seul à espérer des températures un peu plus élevées, pour se sentir à l'aise mais aussi pour assurer un minimum de sécurité, sur une piste par ailleurs rapidement salie par le sable situé à ses abords et les vents soufflant fort dans le désert qatari. Piégé à basse vitesse dans le virage 2 lors du test, Jorge Lorenzo avait ainsi été l'un des premiers à allumer la mèche.

Encore diminué suite à sa fracture du scaphoïde du mois de janvier, on imagine le Majorquin directement concerné par une chute inopinée qui pourrait avoir des conséquences désastreuses sur son début de saison. "Espérons que la course aura lieu plus tôt dimanche", a-t-il martelé jeudi. "C'est quelque chose dont je vais essayer de parler en Commission de sécurité, car les températures chutent de façon très spectaculaire vers 20h, sans compter l'humidité."

Lire aussi :

Difficile d'ailleurs de se préparer pour la course de manière efficace lorsque la majorité des séances d'essais libres ont lieu justement à un créneau plus avancé, différent de celui de la course. C'est en tout cas ce que pense Andrea Dovizioso. "Le truc c'est que chaque journée est très différente", souligne l'Italien. "Parfois l'humidité apparaît très tôt, d'autres fois non. Il est donc peut-être mieux de démarrer la course un peu plus tôt, je ne sais pas. Dans la journée nous faisons déjà deux séances d'essais libres, et ce n'est pas bien car ce n'est pas une bonne façon de préparer la course."

Plus de grip pour plus de spectacle

Un autre argument mentionné par les pilotes pour appuyer leur volonté de voir l'heure de la course avancée est celui d'un meilleur spectacle, rendu possible justement par une meilleure adhérence de l'asphalte. Connu pour son style agressif en piste, on imagine que Marc Márquez serait l'un des premiers à en profiter. "L'an dernier nous avons couru à 19h, et les températures étaient bonnes pour moi. Je préfère cet horaire également", confirme le tenant du titre. "C'est moins risqué, et pour le spectacle c'est mieux."

Un avis partagé par celui qui a signé le meilleur chrono absolu lors des tests à Losail, Maverick Viñales : "Nous devons en discuter en Commission de sécurité, mais ce qui est sûr c'est qu'en courant à 19h le risque est bien moins élevé", avance le vainqueur de l'édition 2017. "Le grip en piste sera bien meilleur et nous pourrons bien plus attaquer. Il est clair que ce sera un meilleur spectacle."

Avec Léna Buffa

Article suivant
Honda alignera Bradl comme wild-card au GP d'Espagne

Article précédent

Honda alignera Bradl comme wild-card au GP d'Espagne

Article suivant

EL1 - Rossi tient tête à Lorenzo et Márquez !

EL1 - Rossi tient tête à Lorenzo et Márquez !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Auteur Willy Zinck