COVID-19 : le Qatar propose de vacciner le paddock du MotoGP

Le Qatar va donner accès au vaccin contre le COVID-19 à l'ensemble du paddock du MotoGP, déjà présent dans le pays pour les tests de pré-saison.

COVID-19 : le Qatar propose de vacciner le paddock du MotoGP

Il y a un an, le Grand Prix du Qatar était le premier à devoir être annulé en raison de la pandémie de coronavirus. Douze moins plus tard, Doha a retrouvé sa place au calendrier pour deux courses et va proposer à tous les pensionnaires du paddock du MotoGP, pilotes et membres des équipes en tête, de se faire vacciner contre le COVID-19.

"Tous les membres du championnat, y compris ceux travaillant et se déplaçant dans le paddock du MotoGP, auront la possibilité de recevoir le vaccin contre le COVID-19", annonce le MotoGP dans un communiqué. "Le programme de vaccination est destiné à protéger chaque personne présente sur site. Il offrira une protection renforcée aux membres du paddock du MotoGP et aux personnes avec qui ils sont en contact, le championnat se déplaçant dans le monde entier cette saison."

"Le Qatar a offert des moments incroyables sur le plan sportif et nous avons franchi de nombreuses étapes ensemble, et c'est un honneur d'en vivre une nouvelle, encore plus essentielle pour notre collaboration à long-terme. La FIM, l'IRTA et Dorna Sports tiennent à remercier l'État du Qatar d'offrir cette possibilité exceptionnelle à la famille du MotoGP, qui aidera à minimiser tout risque pour l'avenir du championnat et pour ses membres."

Lire aussi :

Le MotoGP n'a pas précisé les modalités de cette campagne de vaccination, qu'il s'agisse du calendrier prévu, les équipes et les pilotes étant déjà présents à Losail pour les tests, ou du vaccin qui sera proposé, la majorité d'entre eux nécessitant deux doses. Cette vaccination est proposée alors que le Qatar a mis en place un protocole spécial pour le MotoGP, présent un mois dans le pays, pour les tests puis pour les deux premiers Grands Prix de la saison, un confinement strict devant être respecté.

Le Qatar n'est pas le seul pays à proposer de vacciner les participants à une compétition qui visite son pays puisque Bahreïn, qui accueille ce week-end les essais privés de la F1 puis le premier Grand Prix deux semaines plus tard, a fait la même proposition aux membres du paddock. Si la F1 n'a pas répondu favorablement à cette offre pour son personnel, certaines écuries pourraient en profiter puisque La Gazzetta dello Sport croit savoir que Ferrari et Mercedes ont proposé la vaccination sur place à leurs membres.

partages
commentaires

Related video

Nouvelle chute et petite blessure pour Álex Márquez

Article précédent

Nouvelle chute et petite blessure pour Álex Márquez

Article suivant

Trois Yamaha au sommet : Quartararo ne veut pas s'emballer

Trois Yamaha au sommet : Quartararo ne veut pas s'emballer
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Lieu Losail International Circuit
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud