Qualifs - Pole de Jorge Martín et mainmise Ducati !

La première ligne de la grille de départ du Grand Prix de Valence sera 100% Ducati grâce à la pole position de Jorge Martín devant Pecco Bagnaia et Jack Miller.

Qualifs - Pole de Jorge Martín et mainmise Ducati !

Les dernières qualifications de la saison MotoGP ont permis à Ducati de confirmer sa domination en plaçant quatre machines aux cinq premières places et en verrouillant intégralement la première ligne. Pour la quatrième fois de son année de rookie, c'est Jorge Martín qui a décroché la pole position !

Rins et Binder au-dessus du lot en Q1

Dix pilotes se sont d'abord affrontés dans le cadre de la Q1, un quart d'heure mettant en jeu deux tickets de repêchage pour accéder à la phase finale des qualifications. D'emblée, Álex Rins et Brad Binder y ont affiché leurs ambitions en étant les premiers à boucler un tour sous la barre des 1'31.

Après la première salve de tours, le pilote Suzuki affichait une avance de près de trois dixièmes sur son poursuivant. Andrea Dovizioso est toutefois venu se mêler à leur duel : une fois qu'il a chaussé un pneu arrière neuf, le pilote italien a réussi à rivaliser avec le chrono de Binder, n'échouant qu'à 37 millièmes pour se positionner au troisième rang provisoire. Puis il a poursuivi son effort, pour cette fois s'intercaler entre Rins et Binder.

Le Sud-Africain a toutefois été en mesure de répliquer et, même si Rins a amélioré la référence, l'écart entre eux s'est réduit à 0"115 et Dovizioso s'est vu repoussé au troisième rang. Le pilote Petronas SRT partagera finalement la cinquième ligne de la grille de départ avec Maverick Viñales et Iker Lecuona, qui ont réussi à atteindre les 1'30"9 en fin de séance.

La performance des deux Espagnols a repoussé Danilo Petrucci au sixième rang, valant la 16e position sur la grille. Pour son dernier départ en MotoGP, Petrucci prendra place devant Luca Marini et Enea Bastianini, ce dernier devant tenter de réaliser l'une des remontées dont il a le secret pour résister à Jorge Martín dans leur duel pour le titre de Rookie de l'année.

Álex Márquez, parti à la faute dans le virage 2 pendant son time attack, partagera la dernière ligne de la grille avec Miguel Oliveira, dernier temps de cette Q1.

Lire aussi :

Valence voit rouge

À l'ouverture de la Q2, c'est avec un temps de 1'30"479, produit par Jack Miller dès son premier tour lancé, que le débat s'est ouvert : d'emblée, il s'agissait du meilleur à ce stade du week-end ! L'Australien n'en est pas resté là et il est allé chercher une amélioration dans la foulée, en 1'30"325. Son équipier Pecco Bagnaia s'est positionné juste derrière, devancé de seulement 15 millièmes. Jorge Martín est quant à lui venu confirmer cette mainmise des Ducati sur le classement en postant… exactement le même chrono que Miller ! Le ton était donné.

Lorsque toutes les machines sont rentrées au stand pour recevoir des gommes fraîches, le trio de Ducati de tête était suivi par deux Suzuki. Fabio Quartararo apparaissait pour sa part à la sixième place, Johann Zarco à la neuvième et le futur retraité Valentino Rossi était 11e.

Comme ils l'ont fait ce matin, Bagnaia Rossi ont décidé de poursuivre cette séance en binôme. Le pilote Ducati s'est lancé dans un time attack qui l'a placé en pole provisoire, avec un temps de 1'30"118. Dans sa roue, Rossi a quant à lui grimpé au septième rang, six dixièmes plus loin. Des améliorations de Takaaki Nakagami et Johann Zarco ont toutefois très vite repoussé le #46.

Nouvelle attaque et nouvelle amélioration de la part de Bagnaia, qui a cette fois atteint le chrono parfait : 1'30"000 ! Mais, à peine avait-il ainsi confirmé sa première place que l'Italien est tombé au virage 2 et sa séance s'est arrêtée là.

Après quelques instants de confusion, le temps d'évacuer la moto de Bagnaia restée au milieu de la piste, Martín a repris son attaque et posté un chrono de 1'29"936 pour se propulser en tête. Une nouvelle amélioration semblait devoir venir de Miller, cependant l'Australien est tombé à son tour ! La première ligne n'allait dès lors plus bouger : Martín obtient donc sa quatrième pole de la saison et s'élancera devant Bagnaia et Miller.

 

Malgré un dernier tour annulé pour avoir dépassé les limites de la piste, Joan Mir a réussi à résister à la quatrième place. Il prendra le départ devant Zarco, puis Rins. Binder prendra place sur la troisième ligne, après avoir battu Quartararo et Nakagami. Rossi a finalement hérité de la dixième position et partira devant Franco Morbidelli et Aleix Espargaró.

Rappelons que Pol Espargaró n'a pas pris part à ces qualifications, à la suite de la lourde chute dont il a été victime ce matin en EL3. Le pilote Repsol Honda se trouve actuellement à l'hôpital où les derniers examens ont écarté toute blessure sérieuse. Il souffre toutefois des côtes et du poignet droit, et sa participation à la course de dimanche est à ce stade incertaine.

Lire aussi :

Spain GP de Valence MotoGP - Q2

P. Pilotes Moto Temps Ecart
1 Spain Jorge Martín
Ducati 1'29.936
2 Italy Francesco Bagnaia
Ducati 1'30.000 0.064
3 Australia Jack Peter Miller
Ducati 1'30.325 0.389
4 Spain Joan Mir Mayrata
Suzuki 1'30.395 0.459
5 France Johann Zarco
Ducati 1'30.418 0.482
6 Spain Alejandro Álex Rins Navarro
Suzuki 1'30.475 0.539
7 South Africa Brad Binder
KTM 1'30.509 0.573
8 France Fabio Quartararo
Yamaha 1'30.620 0.684
9 Japan Takaaki Nakagami
Honda 1'30.644 0.708
10 Italy Valentino Rossi
Yamaha 1'30.746 0.810
11 Italy Franco Morbidelli
Yamaha 1'30.781 0.845
12 Spain Aleix Espargaró Villà
Aprilia 1'31.024 1.088

Spain GP de Valence MotoGP - Q1

P. Pilotes Moto Temps Ecart
1 Spain Alejandro Álex Rins Navarro
Suzuki 1'30.673
2 South Africa Brad Binder
KTM 1'30.788 0.115
3 Italy Andrea Dovizioso
Yamaha 1'30.859 0.186
4 Spain Maverick Viñales Ruiz
Aprilia 1'30.991 0.318
5 Spain Iker Lecuona
KTM 1'30.994 0.321
6 Italy Danilo Carlo Petrucci
KTM 1'31.045 0.372
7 Italy Luca Marini
Ducati 1'31.073 0.400
8 Italy Enea Bastianini
Ducati 1'31.185 0.512
9 Spain Álex Márquez
Honda 1'31.251 0.578
10 Portugal Miguel Ângelo Falcão de Oliveira
KTM 1'31.319 0.646
11 Spain Pol Espargaró Villà
Honda

partages
commentaires
Pol Espargaró forfait ce samedi et très incertain pour la course
Article précédent

Pol Espargaró forfait ce samedi et très incertain pour la course

Article suivant

Quartararo en difficulté et "très à la limite pour rien"

Quartararo en difficulté et "très à la limite pour rien"
Charger les commentaires