Qualifs - Lorenzo se joue des éléments !

partages
commentaires
Qualifs - Lorenzo se joue des éléments !
Par : Léna Buffa
25 août 2018 à 15:09

Jorge Lorenzo a signé la pole position du Grand Prix de Grande-Bretagne, après une mi-journée perturbée par la pluie.

Après des EL4 marqués par l'arrivée de la pluie et dont la fin a été annulée à la suite de la sortie de piste de six pilotes à Stowe, la compétition a repris ses droits sur une piste portant encore les stigmates du déluge qui venait de s'abattre sur Silverstone.

Lire aussi :

Lorsque les qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne ont pu commencer, avec 25 minutes de retard sur le programme initial, les pilotes amenés à disputer la Q1 ont tous chaussé des pneus pluie, bien que le soleil soit déjà en train de reprendre ses droits. La piste restait passablement mouillée dans la partie sud, mais déjà en bien meilleures conditions dans la partie opposée.

Parmi les 13 pilotes en quête d'une accession à la Q2, le premier avantage a été pour les KTM, Bradley Smith devançant Loris Baz. À son retour au stand, le Français avait toutefois rétrogradé dans la hiérarchie alors que l'Anglais gardait les rênes de la séance avec un chrono de 2'14"939 qui lui garantissait à cet instant une très large avance sur ses poursuivants.

Álex Rins s'est rapproché, puis c'est Dani Pedrosa qui, le premier, est parvenu à ravir la première position à Smith. Ces trois hommes semblaient devoir se confronter pour le gain des deux places à pourvoir, mais il leur faudrait aussi compter sur Scott Redding, jusqu'alors dernier.

Pedrosa, chaussé des pneus pluie soft – contre les medium pour ses adversaires – a été le premier a renoncer. Redding est quant à lui passé de la dernière à la troisième place avec un gain de 6"342 (!). Imperturbable, Smith s'est réapproprié la première place, tandis que Rins peinait à trouver l'amélioration suffisante et semblait devoir se contenter de la septième place.

Surprise, dans les derniers instants c'est Morbidelli qui s'est attribué la deuxième place, à six dixièmes de Smith. Redding, quant à lui, enchaînait avec un autre tour rapide, mais échouait à nouveau au troisième rang. Et c'est finalement Rins qui a eu le dernier mot : sa dernière tentative a été la bonne, avec à la clé un chrono de 2'13"713, synonyme de deuxième temps derrière Smith, et donc d'accession à la Q2.

Cette séance s'est, bien entendu, disputée sans Tito Rabat, heurté par la moto de Franco Morbidelli dans la chute multiple qui a scellé la fin des EL4. Traité pour plusieurs traumatismes, mais conscient, selon les informations transmises par les instances, le pilote espagnol a été transféré vers l'University Hospital Coventry and Warwickshire. C'est ce qui explique le retard suivant, car avant d'entamer les Q2 (35 minutes après l'heure prévue), il a fallu attendre que l'hélicoptère soit de retour et les conditions de sécurité réunies.

Les Ducati premières, les Yamaha dernières

Lorsque la meute a été lâchée pour le quart d'heure décisif, les conditions s'étaient encore quelque peu améliorées, mais pas suffisamment pour autoriser le retour des pneus slicks. Les gommes rainurées étaient donc légion et cela semblait plutôt plaire à Bradley Smith, toujours dans le bon rythme après avoir remporté la Q1.

Après avoir posté un chrono de 2'02"894, qui lui a un temps valu d'occuper la première place, le pilote KTM se trouvait au stand pour le traditionnel changement de pneus lorsque, à cinq minutes de la fin, Jorge Lorenzo s'est propulsé en tête avec un tour bouclé en 2'12"001. À cet instant, Jack Miller et Johann Zarco complétaient la première ligne, néanmoins Marc Márquez semblait en avoir décidé autrement et il a fait rétrograder les deux hommes en revenant à huit millièmes de Lorenzo. Battu mais pas vaincu, c'est à cet instant que Miller a tenté le pari de chausser des pneus slicks (soft-soft)...

 

Pendant ce temps, Cal Crutchlow occupait la dernière place de ce petit groupe lorsqu'il a pris à son tour la tête des opérations, en allant chercher un temps de 2'11"394. Il n'a toutefois pas pu savourer bien longtemps sa première place, immédiatement délogé par un Johann Zarco décidément très incisif (2'11"219).

Il était temps pour Miller et ses pneus soft de se confronter au chrono... Si l'Australien a parfaitement réussi le premier secteur, étant chronométré en avance, l'arrivée dans la partie la plus mouillée de la piste a eu raison de ses ambitions et la Ducati numéro 43 en a été quitte pour un passage hors-piste. Bien tenté !

Un dernier duel Zarco-Crutchlow

Fidèles aux pneus pluie, Smith a amélioré son chrono pour se hisser à la troisième place, mais c'était sans compter sur Andrea Dovizioso. Lancé dans un tour rapide, le pilote Ducati s'est propulsé en tête avec un temps de 2'10"314. Et, dans la foulée, c'est de Jorge Lorenzo qu'est venue la nouvelle amélioration, avec cette fois un temps de référence de 2'10"155 qui s’avérera décisif.

La lutte restait ouverte pour la troisième place, cependant. Zarco s'y accrochait, mais Crutchlow n'avait pas dit son dernier mot et l'Anglais a récupéré la dernière place en jeu sur la première ligne, derrière les deux GP18. C'était encore trop tôt pour écarter le pilote Tech3, qui avait une dernière possibilité de répliquer… et il l'a fait ! Le Français s'est réapproprié la troisième place en terminant son dernier tour au coude à coude avec Marc Márquez, qui n'obtient que la cinquième place.

L'Espagnol partagera donc la deuxième ligne avec Crutchlow et Petrucci, tandis que Iannone, Smith et Miller composeront la troisième ligne. Pendant que les Ducati caracolaient en tête, les deux Yamaha officielles ont rétrogradé aux deux dernières places, et c'est respectivement de la 11e et de la 12e place que partiront Viñales et Rossi, derrière Rins.

United Kingdom GP de Grande-Bretagne - Q2
Pos. Pilote Moto Trs Chrono/Écart
1 Spain Jorge Lorenzo  Ducati GP18 7 2'10.155
2 Italy Andrea Dovizioso  Ducati GP18 7 0.159
3 France Johann Zarco  Yamaha YZR-M1 7 0.284
4 United Kingdom Cal Crutchlow  Honda RC213V 7 0.460
5 Spain Marc Márquez  Honda RC213V 7 0.928
6 Italy Danilo Petrucci  Ducati GP18 6 1.162
7 Italy Andrea Iannone  Suzuki GSX-RR 7 1.340
8 United Kingdom Bradley Smith  KTM RC16 6 1.359
9 Australia Jack Miller  Ducati GP18 7 2.018
10 Spain Álex Rins  Suzuki GSX-RR 7 2.349
11 Spain Maverick Viñales  Yamaha YZR-M1 7 2.359
12 Italy Valentino Rossi  Yamaha YZR-M1 6 3.349
United Kingdom GP de Grande-Bretagne - Q1
Pos. Pilote Moto Trs Chrono/Écart
1 United Kingdom Bradley Smith  KTM RC16 7 2'13.340
2 Spain Álex Rins  Suzuki GSX-RR 7 0.373
3 Italy Franco Morbidelli  Honda RC213V 6 0.605
4 United Kingdom Scott Redding  Aprilia RS-GP 6 0.831
5 Switzerland Thomas Lüthi  Honda RC213V 7 0.858
6 Spain Dani Pedrosa  Honda RC213V 6 1.526
7 Spain Aleix Espargaró  Aprilia RS-GP 6 1.801
8 France Loris Baz  KTM RC16 6 1.959
9 Japan Takaaki Nakagami  Honda RC213V 7 2.037
10 Czech Republic Karel Abraham  Ducati GP17 7 2.381
11 Spain Álvaro Bautista  Ducati GP17 7 2.766
12 Belgium Xavier Siméon  Ducati GP17 7 3.111
13 Malaysia Hafizh Syahrin  Yamaha YZR-M1 6 3.143
- Spain Tito Rabat  Ducati GP17    

Prochain article MotoGP
EL4 - Déluge et drapeau rouge avant les qualifs !

Previous article

EL4 - Déluge et drapeau rouge avant les qualifs !

Next article

Rabat évacué vers l'hôpital avec des "fractures multiples"

Rabat évacué vers l'hôpital avec des "fractures multiples"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Catégorie Qualifications
Lieu Silverstone
Auteur Léna Buffa
Type d'article Résumé de qualifications