Qualifs - Valentino Rossi vient à bout de Marc Márquez

Le nonuple Champion du monde a terrassé son rival espagnol dans un dernier assaut aussi fulgurant qu'inattendu.

Le maneki neko, un chat porte-bonheur au Japon, semblait avoir choisi son camp : celui de Marc Márquez, et plus particulièrement sur l'arrière de son casque. La pole position lui était promise, mais c'était sans compter sur Valentino Rossi

Lors des premiers efforts de la qualification, c'était bel et bien l'Espagnol qui prenait l'ascendant. Dès son tour initial, le leader du classement général plaçait sa Honda en haut de tableau ; les adversaires allaient-ils réagir ? Márquez ne voulait décidément pas laisser cette question en suspens, puisqu'il améliorait de quatre importants dixièmes son chrono. À l'issue de ce premier run, le pilote catalan avait fait un pas non négligeable vers la pole position.

Néanmoins, le joli rapproché de Jorge Lorenzo (2e à deux dixièmes après 10 minutes) a mis la puce à l'oreille de certains pilotes. Oui, Márquez était ''prenable'' ! Lorenzo, très courageux de poursuivre son effort malgré les douleurs provoquées par sa chute matinale à la cheville et au coude, essaya de s'approcher du leader, sans succès.

Cela ne semblait pas être un jour idéal pour Rossi. À mi-séance, le porteur du numéro 46, hors du podium virtuel depuis vendredi matin, a même glissé du repose-pied gauche en sortie de virage ! Classé 5e avant l'effort final, il devait sérieusement hausser son niveau de jeu pour au moins titiller son rival pour le titre.

Márquez erratique, Rossi en profite

C'est ce qu'il fit, avec brio. Malgré la présence dans son sillage de Márquez, Rossi a gardé la tête froide, pour délivrer un détonnant chrono de 1'43''954 ! Mais son meilleur ennemi pouvait améliorer cette marque. Il tenta bien, mais un freinage trop appuyé en bout de ligne droite, ainsi que la présence de drapeaux jaunes, ont contrecarré ses plans. "Après les chutes de Dani Pedrosa et Lorenzo, je voulais rester prudent", expliqua Márquez dans le parc fermé.

C'est donc la 64e pole position de la carrière de Valentino Rossi, une performance qui redonne le sourire au sémillant Doctor ! "Je ne suis pas à 100 % de mes capacités, je suis encore malade, mais réaliser la pole ici, c'est fantastique !" 

Derrière, Andrea Dovizioso emmènera la deuxième ligne pour la course, dont le départ est prévu dimanche à 7h (heure française). Les deux Suzuki officielles finissent 6e et 7e. Scott Redding et Álvaro Bautista, qui ont décroché à l'arrachée les deux tickets pour la Q2 lors de la première phase d'essais, partiront 11e et 12e.

MotoGP - Motegi - Qualifications

 PiloteMotoTrsTemps
1  Valentino Rossi   Yamaha 8 1'43.954
2  Marc Márquez   Honda 8 1'44.134
3  Jorge Lorenzo   Yamaha 7 1'44.221
4  Andrea Dovizioso   Ducati 8 1'44.294
5  Cal Crutchlow   Honda 7 1'44.402
6  Aleix Espargaró   Suzuki 8 1'44.494
7  Maverick Viñales   Suzuki 8 1'44.539
8  Héctor Barberá   Ducati 7 1'44.980
9  Pol Espargaró   Yamaha 8 1'45.232
10  Danilo Petrucci   Ducati 7 1'45.782
11  Scott Redding   Ducati 6 1'45.827
12  Álvaro Bautista   Aprilia 8 1'45.614
13  Stefan Bradl   Aprilia 6 1'45.823
14  Jack Miller   Honda 8 1'46.347
15  Bradley Smith   Yamaha 4 1'46.593
16  Katsuyuki Nakasuga   Yamaha 7 1'46.627
17  Yonny Hernández   Ducati 8 1'46.705
18   Tito Rabat   Honda 8 1'46.753
19   Eugene Laverty   Ducati 8 1'47.060
20  Loris Baz   Ducati 6 1'47.501
21  Mike Jones   Ducati 8 1'47.631
22  Hiroshi Aoyama   Honda 8 1'47.788
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Circuit Twin Ring Motegi
Type d'article Résumé de qualifications