Qualifs - Viñales arrache la pole à ses rivaux pour le titre

Maverick Viñales a obtenu à Misano sa première pole position, et même sa première qualification en première ligne, depuis le GP d'Italie. Une épreuve que l'Espagnol a remportée face à ses adversaires directs pour le titre.

Qualifs - Viñales arrache la pole à ses rivaux pour le titre
Le poleman Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, le deuxième, Andrea Dovizioso, Ducati Team, le troisième, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Tito Rabat, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Hector Barbera, Avintia Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini

En MotoGP, les qualifications sont réparties en deux courtes séances de 15 minutes, la première opposant les 13 pilotes les moins rapides au cumul des trois premières sessions d'essais libres. Deux d'entre eux peuvent obtenir un ticket de repêchage pour la Q2, qui met en jeu la pole position.

Tout l'enjeu de la Q1 était donc de savoir quels seraient les deux pilotes les plus rapides et, si la donne paraît simple, elle a été bousculée par un problème devenu récurrent : le dépassement des limites de la piste, donnant systématiquement lieu à l'annulation du tour concerné pour le pilote fautif.

C'est d'abord Álvaro Bautista qui a pris les devants en Q1, suivi par Jack Miller et Jonas Folger. Après un bref passage par les stands, l'Australien s'est emparé du leadership, un succès de courte durée car Folger répliquait pour prendre à son tour les commandes de la séance. À l'attaque, Loris Baz semblait s'être octroyé le quatrième rang, derrière Bautista, mais ça continuait à pousser derrière le Français, au point qu'Abraham et Barberá l'ont dépassé sous le drapeau à damier.

À la conclusion de ce sprint, Folger était donc premier devant Miller et Bautista était exclu de la Q2 pour 15 millièmes… C'était sans compter sur les fameux dépassements des limites de la piste qui allaient faire des victimes de taille ! Miller a été le premier à subir le courroux de la direction de course pour une incartade dans le virage 11 et à voir son meilleur temps annulé, ce qui bénéficiait automatiquement à Bautista. L'Espagnol n'en avait pas fini, car quelques instants plus tard c'était au tour de Folger d'être pénalisé pour avoir légèrement dépassé les limites au virage 16.

Et c'est ainsi qu'Álvaro Bautista a été propulsé au rang de leader de la Q1, devant son coéquipier Karel Abraham, médusé d'être à pareille fête.

Quelques minutes pour que les pilotes Aspar reprennent leurs esprits et c'était au tour du sprint endiablé de la Q2, un quart d'heure devant attribuer les places sur les quatre premières lignes de la grille.

La pole en jeu pour les prétendants au titre

Très vite, les trois premiers pilotes du championnat ont émergé comme étant les hommes à suivre durant cette courte séance. Maverick Viñales a porté la première attaque de choix, en signant dans son troisième tour ce qui était alors le meilleur temps du week-end (1'32"833). Ce n'était que le début du time attack et le pilote Yamaha savait qu'il devrait se heurter au répondant de ses adversaires. Márquez l'a vite confirmé, en portant la référence à 1'32"636, tandis que Viñales poursuivait son effort et améliorait son propre chrono pour revenir à 16 millièmes de son compatriote.

Jorge Lorenzo a tenté de suivre une stratégie décalée en réduisant son premier run et en reprenant donc la piste plus tôt que les autres prétendants aux meilleurs temps. Le premier effet a été notable, puisque le Majorquin a gagné près d'une seconde et a fait à son tour son entrée dans la fenêtre des 1'32, se portant au troisième rang provisoire avant de poursuivre son effort. Mais la meute ressortait alors des stands et s'apprêtait à venir troubler les plans du pilote Ducati.

C'était désormais l'heure de tout donner. Andrea Dovizioso a pris le leadership en 1'32"616, battu quelques instants plus tard par un Maverick Viñales décidément incisif, capable de prendre 0"177 d'avance sur le pilote Ducati. Mais alors que l'Espagnol passait sur la ligne et validait ce chrono de 1'32"439 qui allait lui valoir la pole position, Marc Márquez, lui aussi lancé dans un tour rapide, quittait le jeu en chutant au virage 13. Dovizioso avait encore une tentative pour faire vaciller Viñales, mais malgré une ultime amélioration cela n'a pas été suffisant.

Les trois premiers du championnat formeront donc la première ligne de la grille de départ dimanche, dans le désordre. Cal Crutchlow ouvrira la deuxième ligne qu'il partagera avec Jorge Lorenzo et Johann Zarco. Dani Pedrosa doit, lui, se contenter du septième temps.

On notera enfin que ces qualifications ont vu les chutes de Sam Lowes, Pol Espargaró et Michele Pirro, déjà accidenté en EL4, alors que la piste de Misano continue à piéger bon nombre de pilotes ce week-end.

 Misano - MotoGP - Qualifications 2

Pos.PiloteMotoTrsChrono/Écart
1 spain Maverick Viñales   Yamaha YZR-M1 9 1'32.439 
2 italy Andrea Dovizioso   Ducati GP17 9 0.162
3 spain Marc Márquez   Honda RC213V 7 0.197
4 united_kingdom Cal Crutchlow   Honda RC213V 9 0.329
5 spain Jorge Lorenzo   Ducati GP17 9 0.353
6 france Johann Zarco   Yamaha YZR-M1 8 0.446
7 spain Dani Pedrosa   Honda RC213V 9 0.553
8 italy Danilo Petrucci   Ducati GP17 8 0.558
9 spain Aleix Espargaró   Aprilia RS-GP 9 0.710
10 spain Álvaro Bautista   Ducati GP16 8 0.978
11 italy Michele Pirro   Ducati GP17 6 1.052
12 czech_republic Karel Abraham   Ducati GP15 8 1.935

 Misano - MotoGP - Qualifications 1

Pos.PiloteMotoTrsChrono/Écart
1 spain Álvaro Bautista   Ducati GP16 8 1'33.563
2 czech_republic Karel Abraham   Ducati GP15 8 0.223
3 spain Héctor Barberá   Ducati GP16 8 0.357
4 australia Jack Miller   Honda RC213V 8 0.370
5 france Loris Baz   Ducati GP15 8 0.383
6 germany Jonas Folger   Yamaha YZR-M1 8 0.424
7 spain Pol Espargaró   KTM RC16 6 0.517
8 spain Tito Rabat   Honda RC213V 8 0.532
9 united_kingdom Scott Redding   Ducati GP16 8 0.569
10 spain Álex Rins   Suzuki GSX-RR 8 0.575
11 italy Andrea Iannone   Suzuki GSX-RR 8 0.585
12 united_kingdom Bradley Smith   KTM RC16 8 0.944
13 united_kingdom Sam Lowes   Aprilia RS-GP 6 2.096

partages
commentaires
EL4 - Dovizioso porte l'estocade avant les qualifications

Article précédent

EL4 - Dovizioso porte l'estocade avant les qualifications

Article suivant

La grille de départ du GP de Saint-Marin MotoGP

La grille de départ du GP de Saint-Marin MotoGP
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Saint-Marin
Catégorie Qualifications
Lieu Misano World Circuit Marco Simoncelli
Auteur Léna Buffa