MotoGP
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
41 jours
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
55 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
69 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
76 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
90 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
97 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
111 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
139 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
146 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
160 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
174 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
189 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
196 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
209 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
217 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
223 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
238 jours
20 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
245 jours
27 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
252 jours

Une casse moteur ne stoppe pas Quartararo

partages
commentaires
Une casse moteur ne stoppe pas Quartararo
Par :
23 févr. 2020 à 19:16

Malgré une casse moteur, le Français a réalisé une deuxième journée qu'il juge très positive à Losail. Et bien qu'il ne pense qu'à la course, il reste très rapide sur le tour lancé.

Désormais doté d'une Yamaha officielle, dont il a reçu la version la plus récente en début de mois à Sepang, Fabio Quartararo met un point d'honneur à préparer posément sa saison et à ne plus se concentrer sur sa vitesse pure mais sur son rythme. Après une première année qui l'a vu notamment partir six fois de la pole position mais échouer à signer une première victoire, le Français veut à tout prix inverser la tendance et cela passe par le fait de ne pas être obnubilé par sa performance sur le tour lancé.

"Il est vrai que nous devons progresser dans les domaines où il est faible et l'année dernière c'était clair : sur le tour lancé, il est là, ce n'est pas un problème, mais rouler vite pendant toute une course est aussi important. Maintenant, nous nous ne nous concentrons donc vraiment pas sur le fait de faire des tours lancés et d'être au sommet, mais nous essayons plutôt de faire en sorte que la moto soit un peu meilleure pour courir", explique Wilco Zeelenberg auprès du site officiel du MotoGP.

Lire aussi :

La première place a peut-être manqué toutefois au jeune Français, car il y a fait son retour ce dimanche, et brillamment. Tout au long de la journée, Quartararo a en effet répliqué à tous ceux qui ont tenté de le priver du meilleur temps, et notamment Joan Mir et Maverick Viñales, parmi les plus en vue depuis le début de ces tests qataris. Il a finalement mis tout le monde d'accord avec un chrono de 1'54"038, un temps qui lui a octroyé une avance nette sur ses adversaires et qui est le plus rapide à ce stade de la séance, tout en le plaçant à sept dixièmes du record absolu de la piste.

"Aujourd'hui ça a été un test très positif", se félicite le pilote. "Nous avons travaillé sur le rythme, comme hier, en essayant des réglages sur l'électronique, le frein moteur, la puissance, et nous avons essayé des réglages sur la moto aussi, à l'avant comme à l'arrière. Je suis très content, c'est une meilleure journée que celle d'hier car je me suis mieux senti sur la moto. Et puis il nous reste une journée, et j'espère m'améliorer, mais aujourd'hui a déjà été une journée très positive."

Seul petit accroc à la journée du pilote Petronas, une casse moteur qui l'a stoppé dans son élan. "Nous avons eu un problème, le moteur de Fabio s'est arrêté en bout de ligne droite", explique Wilco Zeelenberg. "Quand on construit des motos, et cela vaut pour notre équipe aussi, on peut faire des erreurs et il ne faut pas avoir peur de le dire. Il a dû revenir et il a fallu trouver le problème. Ce sont des choses normales, ça arrive. Heureusement il n'est pas tombé, c'était juste une casse et nous avons dû la régler."

Une dernière journée pour parfaire la préparation

Cet incident étant vite oublié, le travail reprendra demain pour une ultime journée de préparation en vue du championnat qui débutera sur ce même circuit dans deux semaines. "Je pense que nous devons encore comprendre des choses importantes sur la moto", estime Quartararo. "On a fait deux jours au Qatar, trois jours en Malaisie et j'espère que demain je pourrai encore apprendre beaucoup de choses sur la moto. On n'est pas prêts mais on est assez forts. Je pense qu'après la journée de demain, ça ira."

Lire aussi :

Cette dernière journée sera, à n'en pas douter, l'occasion idéale pour tenter de réaliser une simulation de course. Exercice incontournable de la fin de la pré-saison, il apportera des réponses tangibles sur le niveau de chacun avant de se plonger dans la compétition. "On roule très bien, avec un rythme très proche de celui des meilleurs", juge pour le moment Quartararo. "Je me sens chaque fois un peu mieux et l'équipe comprend de mieux en mieux la moto et sait comment la mettre au point."

"Je n'ai pas beaucoup d'expérience en MotoGP, mais depuis l'année dernière j'ai remarqué beaucoup de choses. Seulement, quand on change un petit quelque chose cela me donne des sensations différentes. Cela fait de nombreuses années que je suis comme ça, c'est un point très positif", ajoute le meilleur rookie de 2019. "Il m'a été difficile de m'adapter à cette moto, mais j'ai déjà l'expérience du pilotage d'une MotoGP. Avec cette M1, cela a été un peu difficile, mais c'est pareil pour les pilotes officiels. Seulement, ils ont commencé à rouler avec la nouvelle moto en novembre et moi en Malaisie. J'ai plus à apprendre, mais on progresse de jour en jour."

Avec Michaël Duforest  

Related video

Article suivant
Confiant, Viñales a besoin de "plus de tours"

Article précédent

Confiant, Viñales a besoin de "plus de tours"

Article suivant

Márquez ne sait pas d'où viennent les problèmes de Honda

Márquez ne sait pas d'où viennent les problèmes de Honda
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Test de Losail
Catégorie Dimanche
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Fabio Quartararo
Équipes SIC Racing Team
Auteur Léna Buffa