Quartararo compte attaquer "à 100%" avant la pause estivale

Fabio Quartararo ne se ménagera pas en course demain afin d'essayer de décrocher un excellent résultat et de conclure la première partie de la saison sur une bonne note.

Quartararo compte attaquer "à 100%" avant la pause estivale

Sur une piste qu'il juge être l'une des plus physiques du calendrier, Fabio Quartararo a décroché la seconde place sur la grille, à seulement un dixième de Pecco Bagnaia et du nouveau record de la piste. Le Français a toujours été dans le coup et s'apprête donc à livrer un nouveau duel face à son rival italien, qui espère pour sa part ne pas partir à la faute comme il l'a fait le week-end dernier en Allemagne.

Les conditions seront quoiqu'il en soit bien différentes du Sachsenring, où les fortes chaleurs ont compliqué la gestion des pneumatiques. Cette fois, les pilotes pourront attaquer sans vraiment avoir à y réfléchir, une sacrée différence pour essayer de s'échapper, même si Quartararo reconnaît ne pas particulièrement y penser.

"En regardant les pneus et en analysant tout après les EL4, on [a vu qu'on] n'avait pas de problèmes. Ici ce n'est pas aussi important d'essayer de s'échapper parce qu'en fin de course on peut aussi attaquer et faire de bons chronos. L'an dernier j'ai roulé un dixième plus lentement dans le 20e tour comparé à mon meilleur tour donc je ne suis pas très inquiet. Actuellement mon objectif n'est pas d'essayer de m'échapper mais, bien sûr, si j'ai l'opportunité, je le ferai", a-t-il déclaré.

"Les températures ne sont pas très hautes, il n'y a pas beaucoup de zones de gros freinage donc je pense que ça devrait aller. Et puis il y a quelques endroits où on peut réussir à faire de beaux dépassements. Ça sera agressif, mais on pourra faire ça."

Fabio Quartararo

Fabio Quartararo

Avec le "très bon rythme" qu'il a affiché tout au long du week-end, le pilote Yamaha se sent confiant pour la course, qu'il disputera avec un pneu dur à l'arrière, et un medium ou un tendre à l'avant selon les conditions rencontrées demain.

Grâce à son "tour extraordinaire" en qualifications, il s'élancera d'une seconde place qui lui donne la possibilité de virer en tête au premier freinage, tout comme celle de se retrouver englué au milieu des Ducati, qui sont autour de lui sur la grille. Pour autant, pas question une fois encore de penser à son avance au championnat. L'objectif est très clair.

"Je suis un peu habitué à me battre contre les motos italiennes", a-t-il commenté dans un sourire. "Je penserai plus tard au championnat, mais demain mon objectif est de faire une excellente course et de rentrer chez moi avec une bonne sensation. [...] On va attaquer à 100% du premier au dernier tour. Peut-être qu'il me faudra les cinq semaines pour récupérer [rires]. Pour moi cette piste est l'une des plus physiques du calendrier et on va tous être dans la même situation demain. Je me sens bien physiquement, je me sens prêt donc on va foncer."

Lire aussi :
partages
commentaires

Related video

Bagnaia espère enfin se battre "jusqu'à la fin" avec Quartararo
Article précédent

Bagnaia espère enfin se battre "jusqu'à la fin" avec Quartararo

Article suivant

Jack Miller une nouvelle fois pénalisé par un long-lap

Jack Miller une nouvelle fois pénalisé par un long-lap