Quartararo dédouane Michelin après son souci au GP d'Aragón

Les analyses de Yamaha montrent que le problème rencontré par Fabio Quartararo au Grand Prix d'Aragón n'est pas lié à son pneu mais à des réglages inadaptés aux conditions de course.

Quartararo dédouane Michelin après son souci au GP d'Aragón

Fabio Quartararo a vécu une course difficile au GP d'Aragón, ne prenant que la huitième place après avoir dû composer avec un pneu arrière au comportement "vraiment bizarre". Le leader du championnat ne souhaitait pas incriminer Michelin même si son problème paraissait semblable à ceux rencontrés par différents pilotes, Pecco Bagnaia et Joan Mir principalement, lors des courses précédentes, avec des gommes au comportement inattendu, et il avait raison de se montrer prudent.

Les analyses de Yamaha ont montré que le pneu fourni par Michelin n'est pas en cause et que ce sont en fait les réglages de Quartararo qui étaient inadaptés à une course dans un peloton regroupé. "En Aragón, quelque chose s'est mal passé", a expliqué le Français en conférence de presse à Misano. "On a tout analysé et on pense que c'est assez clair. C'est bien d'enchaîner les courses pour oublier un peu la semaine dernière, et de savoir ce qu'on devra faire l'an prochain ou la prochaine fois qu'on ira en Aragón."

"C'est sûr que pour nous, ce n'était pas un pneu défectueux", a précisé Quartararo. "C'est une chose qui a fait que notre température et notre pression étaient trop élevées au début. J'ai fait l'erreur de rouler tout le temps seul en Aragón. En course, je n'avais aucun grip à l'avant et à l'arrière, au freinage et à l'accélération. C'est ce qu'on a analysé. [...] La situation est totalement différente. C'était bien de clarifier ça avec l'équipe et de le savoir pour la suite."

Lire aussi :

Déjà en 2020, Fabio Quartararo avait subi une surprenante dégringolade au classement en Aragón, que Michelin avait attribué à une pression de pneu trop élevée. El Diablo avait contredit le manufacturier clermontois, estimant que son style de pilotage était en cause.

Quartararo vise "un bon résultat" à Misano

La situation devrait être bien différente au GP de Saint-Marin, où des températures plus fraîches et même de la pluie sont attendues ce week-end. Quartararo avait vécu deux courses frustrantes l'an dernier, avec deux chutes lors du premier des deux rendez-vous et une pénalité qui l'avait privé du podium au second.

Le pilote Yamaha espère faire mieux avec la M1 version 2021, qui se rapproche de la moto de 2019, avec laquelle il avait pris la deuxième place à moins d'une seconde de Marc Márquez : "C'est un endroit que j'aime beaucoup. On a eu des difficultés l'an dernier mais je suis beaucoup plus confiant avec la nouvelle moto et je pense qu'on pourra se battre pour un bon résultat".

La possible arrivée de la pluie pourrait cependant jouer contre Quartararo, rarement à son aise dans ces conditions. "Ce sera la même chose pour tout le monde", a relativisé le #20. "J'essaierai de faire de mon mieux, évidemment. J'espère que le soleil va rester jusqu'à dimanche soir."

Lire aussi :

partages
commentaires

Related video

Martín prend conseil auprès de Lorenzo pour piloter la Ducati
Article précédent

Martín prend conseil auprès de Lorenzo pour piloter la Ducati

Article suivant

Marc Márquez ne "prend pas de plaisir" depuis son retour

Marc Márquez ne "prend pas de plaisir" depuis son retour
Charger les commentaires