Quartararo a "franchi une étape" à Jerez

partages
commentaires
Quartararo a
Par : Léna Buffa
30 nov. 2018 à 13:10

Le jeune pilote français, rookie en MotoGP, a atteint son objectif en accomplissant certains progrès lors du test de Jerez, qu'il a bouclé à la 12e place, dans la même seconde que le leader.

Fabio Quartararo réalisait cette semaine son deuxième test en MotoGP, deux nouvelles journées de piste qui sont venues compléter celles de la semaine dernière, à Valence. Complètement novice au guidon de la M1 sur le circuit Ricardo Tormo, le Niçois a cette fois pu mettre à profit sa courte expérience et réaliser de premiers progrès qui l'ont mis sur une bonne dynamique avant de ranger son casque pour les deux mois de trêve hivernale.

S'il avait identifié le freinage et l'approche du virage comme le domaine dans lequel il devait le plus progresser après son premier test, Quartararo se félicite à présent d'avoir avancé, bien qu'il lui reste encore, en toute logique, beaucoup à apprendre.

"Sur cette dernière journée de test, on a amélioré mon feeling et mes chronos", commente-t-il. "On a fait un pas en avant et on a réussi à tester certaines choses avec l'électronique, que l'on n'avait pratiquement pas touché jusqu'à présent. Le plus gros gain se situe au premier contact avec l'accélérateur, puis à l'accélération et aussi en entrée de virage."  

Lire aussi:

Après le premier jour en Andalousie, il convenait que sa performance était encore assez inégale. "Il y a certains virages où je perds en entrée, d'autres en sortie. Il faut que l'on vérifie les données pour savoir où l'on perd", expliquait-il, tout de même conforté par une amélioration générale de sa performance dès cette première journée à Jerez. "Il est clair que nous avons franchi une étape depuis Valence, et c'est important. Ici, c'est une nouvelle piste [pour moi] avec la MotoGP, et je pense que c'est l'une des plus difficiles, car elle est très étriquée."

"Je suis content car l'un de nos principaux objectifs était de progresser sur le freinage en entrée de virage, et c'est ce que nous avons fait. Il faut que je freine encore plus fort en milieu et fin de freinage", poursuivait-il. "À Valence, je freinais fort d'un coup puis je relâchais petit à petit la pression. Maintenant, je freine fort, mais je garde une forte pression jusqu'au point de corde. C'était la chose principale qui m'a coûté le plus de temps à Valence en entrée, mais ici nous avons progressé."

"Nous sommes avec les disques de frein en carbone", rappelle le pilote issu du Moto2. "Les freins en carbone sont totalement différents de ceux que j'utilisais. Mais il faut s'y faire, car on arrive beaucoup plus vite qu'en Moto2, alors que le point de freinage est plus ou moins le même. C'est donc là qu'il faut que je m'adapte par rapport au Moto2."

Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT

"Je me suis senti rapide"

Seizième du classement mercredi soir, à 1"4 du leader, Quartararo a terminé la séance à la huitième place, distancé de huit dixièmes. Bien que les chronos n'aient qu'une valeur relative sur une telle séance, le jeune pilote s'est fait plaisir en passant sous la barre des 1'39 et il a par la même occasion atteint l'objectif qu'il s’était fixé.

"Aujourd'hui, j'ai pu sentir que les chronos tombaient et je me suis senti rapide. C'était vraiment agréable. On savait que plus on pourrait faire de tours avec la Yamaha, plus on progresserait. Mon objectif aujourd'hui [jeudi] était de boucler un tour en 1'38 et je l'ai fait trois fois", se félicite-t-il.      

Lire aussi:

"On travaille sur notre rythme, petit à petit, et on réduit peu à peu l'écart sur les pilotes les plus rapides. Je suis vraiment content de la manière dont ces quelques jours se sont déroulés ici, à Jerez, et de cette première phase de la pré-saison 2019, alors merci à toute l'équipe pour le travail abattu."

Avec Willy Zinck

 
Article suivant
Un meilleur temps à prendre avec des pincettes selon Nakagami

Article précédent

Un meilleur temps à prendre avec des pincettes selon Nakagami

Article suivant

Dovizioso : "Notre base et bonne, mais on veut quelque chose de plus"

Dovizioso : "Notre base et bonne, mais on veut quelque chose de plus"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Essais de novembre à Jerez
Catégorie Jeudi
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Fabio Quartararo
Auteur Léna Buffa