MotoGP
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
EL2 dans
02 Heures
:
09 Minutes
:
11 Secondes
09 oct.
Prochain événement dans
13 jours
16 oct.
Prochain événement dans
20 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
27 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
41 jours
13 nov.
Prochain événement dans
48 jours
20 nov.
Prochain événement dans
55 jours

Quartararo, héritier du style de Lorenzo, pas de son caractère

partages
commentaires
Quartararo, héritier du style de Lorenzo, pas de son caractère
Par :

De leur style de pilotage à leur caractère, le point commun et la principale différence entre Fabio Quartararo et Jorge Lorenzo frappent celui qui a dirigé leurs deux équipes.

Alors que Jorge Lorenzo est un tout jeune retraité, que l'on dit encore titillé par l'idée de rechausser ses bottes pour terminer sa carrière sur une note plus glorieuse que son année manquée avec Honda, un pilote qui lui ressemble beaucoup a éclos et remporté ses premiers succès. Comme lui, Fabio Quartararo a vite trouvé ses marques au guidon de la Yamaha qui a permis au Majorquin de remporter tant de succès, et il rejoindra à son tour l'équipe officielle d'Iwata la saison prochaine, avec laquelle Lorenzo a été sacré trois fois.

Un homme est particulièrement attentif à ces débuts réussis du Français. Wilco Zeelenberg a en effet été le responsable de team de Lorenzo à l'époque où l'équipe Yamaha factory était scindée en deux de façon notable, avec d'un côté le jeune Espagnol et de l'autre un Valentino Rossi encore au faîte de la gloire et désireux de conserver sa suprématie. L'ancien pilote néerlandais est depuis devenu le responsable du team Petronas, témoin privilégié des débuts tonitruants de Quartararo l'an dernier et de ses premières victoires cette saison.

Et Zeelenberg est convaincu que les deux hommes ont en commun ce style qui était devenu le marqueur de Jorge Lorenzo, et que le pilote majorquin décrivait lui-même comme une savante alternance entre le beurre et le marteau… "Le beurre signifie qu'il est doux, que l'on n'arrive pas vraiment à voir qu'il va vite − et il en est de même avec Fabio – mais aussi qu'il ne fait pas d'erreurs", explique le responsable au site officiel du MotoGP.

Lire aussi :

"C'était très important pour Jorge : il pouvait gagner des courses, mais s'il faisait une erreur quelque part, s'il élargissait ou manquait un virage, il était un peu en colère contre lui-même car il voulait être très précis", poursuit-il, observant ce même mélange de douceur et de fermeté chez Quartararo. "Il utilisait le marteau pour signer des temps très bas et afficher un rythme très élevé, et je pense que c'est ce que Fabio a aussi fait à Jerez."

Pour Wilco Zeelenberg, les deux pilotes ont toutefois une différence de taille dans leur caractère, qu'il ressent dans leur préparation et jusque sur la grille de départ. "Je dirais que Jorge était plus introverti, très concentré sur lui-même, alors que Fabio est très extraverti. Il peut parler, il ne perd pas sa concentration en étant gêné par quiconque", décrit-il.

"Jorge était toujours dans sa bulle. Après la course il était une personne différente, mais le vendredi, le samedi et le dimanche il était très concentré sur lui-même et il n'avait pas besoin de l'espace autour de lui pour se détendre. Fabio est différent de ce point de vue, il veut jouer, plaisanter. Sur la grille, avant la course, il préfère qu'on plaisante avec lui au lieu d'être très sérieux et stressé. C'est une différence entre eux."

Stoner : Le manque d'écoute de Ducati rend Dovizioso "malheureux"

Article précédent

Stoner : Le manque d'écoute de Ducati rend Dovizioso "malheureux"

Article suivant

Cal Crutchlow a été opéré d'un arm-pump avant Misano

Cal Crutchlow a été opéré d'un arm-pump avant Misano
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Jorge Lorenzo Guerrero , Fabio Quartararo
Équipes Yamaha Factory Racing , Petronas SRT
Auteur Léna Buffa