MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Quartararo "à la limite" pour la pole, pas favori en course

partages
commentaires
Quartararo "à la limite" pour la pole, pas favori en course
Par :
5 oct. 2019 à 10:31

Fabio Quartararo a signé la quatrième pole position de sa carrière dans l'élite, samedi, à Buriram et prendra le départ du Grand Prix du Thaïlande 2019 au sommet d'une première ligne complétée par Maverick Viñales et Marc Márquez.

Le jeune français avait montré de solides dispositions pour aller chasser la pole depuis le début du week-end, sur un tracé qu'il découvre en catégorie reine, mais dont il a pris les marques très rapidement dès vendredi. Impatient de trouver quelques améliorations sur son propre style de pilotage après les deux premières séances d'essais, El Diablo a cependant dû se montrer patient et prudent lors des EL3, qui se sont déroulés sur une piste humide.

De retour sur piste sèche pour les EL4, quelques instants avant les qualifications, le pilote de l'équipe satellite Petronas Yamaha SRT n'a laissé aucun doute quant au fait qu'il disposait du rythme pour aller défier un Marc Márquez dont l'enjeu du week-end est de s'adjuger deux points de plus qu'Andrea Dovizioso pour coiffer la couronne mondiale 2019 et éviter une troisième chute ce week-end, après celle vécue lors des Essais Libres, puis de nouveau ce samedi, au terme des qualifications.

Lire aussi :

"Longtemps depuis la dernière pole !"

Heureux comme tout, Fabio Quartararo espère désormais pouvoir convertir ce qui apparaît également comme un bon rythme de course pour aller concrétiser avec une première victoire en MotoGP, dans un contexte qui pourrait justement amener Márquez à faire preuve d'un peu de retenue et célébrer d'une autre façon que sur la plus haute marche du podium ce week-end. Gare, tout de même, à Viñales, qui partage lui aussi un package Yamaha très performant et courra lui aussi après la victoire. La petite chute du Français, en toute fin de séance, est prise avec le sourire.

"Ça fait du bien, ça fait longtemps que je n'avais plus fait cette pole position !", savoure-t-il au micro de Canal+. "Une toute petite chute, mais j'ai pu repartir et même quand c'était fini, j'ai essayé de tirer un petit peu pour reprendre la confiance ! C'est juste une petite chute et c'est parce qu'on était vraiment à la limite : j'ai tout tenté. Le plus important, c'est que nous partions en première ligne et surtout en pole position."

"Je suis très heureux !", poursuit-il en conférence de presse. "Le premier run a été vraiment bon, j'ai été surpris de faire les 1'29''. Sur mon second tour, j'ai essayé de pousser au maximum et savais que 1'29"7 était là et possible, et j'ai chuté ! Nous avions un bon rythme en EL4, donc j'ai hâte d'être à la course."

Pas favori pour la course

Comme après les essais, Quartararo pense encore disposer d'un petit peu de marge de progression en vue de la course, et cela ne sera selon lui pas de trop pour défier Márquez : "Je ne suis pas encore pas à 100%, mais en arrivant sur une nouvelle piste avec une nouvelle moto, plus on fait de tours, plus on a des chances d'améliorer les temps au tour et progresser", décrit-il avec une confiance contenue. "Le rythme est un peu loin de celui de Marc en course, mais on va essayer de rester avec lui", poursuit celui qui pense que l'Espagnol ne fera pas de cadeau en piste après avoir promis prendre cette course "comme les autres"

"Je me donne à 100% sur chaque course et demain sera la même chose", poursuit Fabio, lorsqu'il lui est demandé par Motorsport.com s'il pense aborder le GP de manière plus agressive pour jouer sa carte. "Sur le rythme, il est bien plus rapide que nous, mais c'est différent en course : on tentera de rester avec lui et on tentera tout comme à Misano."

Quant à la chute, elle est bel et bien oubliée : "Je poussais un peu trop. On a chuté dans le même virage, mais pas de la même manière ; j'étais trop à la limite, simplement. Le grip était le même mais j'étais au-delà de la limite dans ce virage. Il y a de petites bosses, mais elles sont là pour tout le monde, et il faut s'adapter quand on pilote ; je pense que ce n'est pas un problème."

 

Article suivant
La grille de départ du GP de Thaïlande MotoGP

Article précédent

La grille de départ du GP de Thaïlande MotoGP

Article suivant

Une nouvelle chute mais une première ligne pour Márquez

Une nouvelle chute mais une première ligne pour Márquez
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Thaïlande
Catégorie Q2
Lieu Chang International Circuit
Pilotes Fabio Quartararo
Équipes SIC Racing Team
Auteur Guillaume Navarro