MotoGP
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
17 Heures
:
53 Minutes
:
10 Secondes
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
22 jours

Quartararo trouvera le sommeil avant le Japon : il a tout tenté !

partages
commentaires
Quartararo trouvera le sommeil avant le Japon : il a tout tenté !
Par :
6 oct. 2019 à 09:00

Fabio Quartararo ne ressassera pas le fait d'avoir vu sa première victoire MotoGP lui filer sous le nez dans le dernier passage, après avoir tenté de rendre la pareille à Marc Márquez, qui l'a dépassé dans le dernier tour.

Son tour viendra ! Brillant poleman, samedi, au guidon de sa Yamaha satellite disposant depuis ce week-end d'une allocation de 500 tours/minute supplémentaires sur le régime moteur, Fabio Quartararo a été contraint de céder dans l'ultime tour du Grand Prix de Thaïlande à un Marc Márquez déterminé à célébrer son huitième titre mondial avec panache (voir la vidéo ici) et la saveur d'une victoire acquise dans les derniers hectomètres de course.

Auteur d'un bon départ qui lui valait le holeshot, Quartararo donnait ainsi son rythme en tête dans les premiers kilomètres, en dépit d'une première tentative de dépassement de son rival espagnol. C'est ensuite à un solide train qu'il donnait le ton de la course, seuls Márquez et Viñales parvenant à rester dans des chronos proches.

Lire aussi :

Observateur de ses forces et faiblesses pendant l'immense majorité de la course, Márquez a ensuite paru inexorablement attendre le bon moment pour porter une attaque, alors qu'il reprenait plus fermement la roue du Français dans les ultimes passages. Après avoir montré deux fois sa présence au pilote de 20 ans, il effaçait celui-ci dans le premier secteur et se donnait suffisamment de marge dans les deux suivants pour contenir une ultime attaque du rookie dans le dernier virage et se diriger vers le succès. Pas de quoi démoraliser Quartararo, passé à deux doigts de sa première victoire avec un pilotage mature de bout en bout.

"[Ce sont] des émotions mixtes, bien sûr, mais nous pouvons être fiers car nous avons défié un octuple Champion du monde jusque dans le dernier virage", savoure le Français avec un enthousiasme non feint. "Nous pouvons être fiers en tant qu'équipe : pas à pas, nous avançons, mais cette fois, c'était vraiment proche ! J'ai déjà hâte d'être à la prochaine course pour le défier de nouveau ! Il est huit fois champion : la manière dont il pilote et ce qu'il fait avec la moto est incroyable. Il sera [encore] là longtemps, je pense, mais mon objectif est aussi d'être Champion du monde", prévient celui qui donne rendez-vous à l'Espagnol l'année prochaine, avec un peu plus de bouteille.

"Bien sûr, nous serons plus préparés : cette année est notre saison rookie", poursuit celui qui a hâte de développer la moto 2020 à Valence et se souvient du niveau de préparation qu'il avait en arrivant dans le grand bain en début d'année. "Au Qatar cette année, j'ai fait P5 en qualifications et n'étais pas prêt. Cette fois je le serai et notre but principal sera de le défier au championnat."

Avant tout cela, Quartararo dispose encore de quatre manches 2019 pour tenter de se porter sur la plus haute marche du podium en MotoGP. Le tracé de Motegi est la prochaine destination. "Le Japon est une piste que j'adore", sourit Quartararo. "On y a fait une course incroyable l'an dernier ; je me sens pour un bon week-end là-bas. J'en ai de bons souvenirs, j'arrive avec beaucoup de confiance et suis heureux !"

Heureux, car le Français n'a aucun regret après s'être incliné ce dimanche. El Diablo part de Thaïlande avec la sérénité mentale d'avoir tout fait pour tenter de reprendre les commandes à Márquez dans le dernier virage. "À ce moment- là, mon cerveau était éteint", s'esclaffe-t-il. "Je me suis dit : 'j'essaie car sinon, je rentre à la maison et je ne dors pas pendant deux semaines jusqu'au Japon'. Je me suis dit : je tente, il y a un dégagement, au pire je pars large'. J'ai fait de mon mieux, et c'était chouette de se battre contre Marc."

Article suivant
Championnats - Et de 8 pour Márquez, Quartararo menace Rossi

Article précédent

Championnats - Et de 8 pour Márquez, Quartararo menace Rossi

Article suivant

Márquez, de l'hôpital au sommet du podium !

Márquez, de l'hôpital au sommet du podium !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Thaïlande
Catégorie Course
Pilotes Marc Márquez Alentà Boutique , Fabio Quartararo
Équipes SIC Racing Team
Auteur Guillaume Navarro