La pénalité de Quartararo le "motive encore plus" pour Silverstone

C'est un Fabio Quartararo revanchard qui va se présenter au Grand Prix de Grande-Bretagne, avec la volonté de briller malgré le long-lap qu'il devra respecter en début d'épreuve.

La pénalité de Quartararo le "motive encore plus" pour Silverstone

Fabio Quartararo se rend à Silverstone dans un état d'esprit atypique. Malgré son abandon à Assen, le Champion du monde en titre reste un solide leader du championnat et s'apprête à retrouver un circuit qu'il apprécie et sur lequel il avait réalisé un récital l'an passé, prenant la tête dans le cinquième tour pour s'imposer avec plus de deux secondes, dans ce qui est resté le dernier succès de sa campagne victorieuse.

Quartararo fait donc partie des favoris mais sa tâche sera compliquée par le long-lap infligé pour sa responsabilité dans le contact avec Aleix Espargaró en début d'épreuve aux Pays-Bas. Le pilote comme ses patrons chez Yamaha ont vertement critiqué cette décision mais après une pause estivale longue de plus d'un mois, l'incompréhension et la colère se sont muées en motivation.

"Je suis vraiment impatient d'être à Silverstone, j'y ai gagné l'an dernier", rappelle un Fabio Quartararo déterminé à défendre ses chances ce week-end : "Cette fois, ça sera difficile parce que nous savons que nous avons la pénalité long-lap... Mais si je suis vraiment honnête, ça ne fait que me motiver encore plus."

Fabio Quartararo parviendra-t-il à devenir le premier pilote vainqueur d'une course en MotoGP après avoir emprunté le chemin du long-lap ? Jack Miller a prouvé au Sachsenring qu'il était possible de monter sur le podium après une telle sanction, censée faire perdre environ deux secondes et que Quartararo devra respecter dans les cinq premiers tours de l'épreuve.

Quartararo n'a pas négligé son entraînement cet été

Les six dernières semaines ont offert aux pilotes un repos bien mérité mais Fabio Quartararo ne s'est pas totalement relâché et a consacré beaucoup de temps à sa préparation physique afin d'aborder les neuf dernières courses de la saison dans une condition optimale.

"Je suis content de remonter sur la moto", déclare le Français. "J'ai profité de la pause estivale pour me reposer un peu, mais j'ai également passé beaucoup d'heures à m'entraîner. Je suis resté concentré pour reprendre la compétition dans la meilleure forme possible. "

Lire aussi :
partages
commentaires

Related video

Comment la Formule 1 a façonné l'évolution du MotoGP
Article précédent

Comment la Formule 1 a façonné l'évolution du MotoGP

Article suivant

Moteurs MotoGP 2022 : Où en sont les pilotes dans leur quota ?

Moteurs MotoGP 2022 : Où en sont les pilotes dans leur quota ?