MotoGP
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
67 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
74 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
102 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
117 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
124 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
137 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
151 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
166 jours
20 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
173 jours
27 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
180 jours

Quartararo chez Petronas en 2021 ? Refus catégorique de Yamaha

partages
commentaires
Quartararo chez Petronas en 2021 ? Refus catégorique de Yamaha
Par :
7 avr. 2020 à 16:49

Alors que le scénario du pire commence tout juste à être évoqué, le patron de l'équipe Petronas affirme sa volonté de repousser d'un an le départ de Fabio Quartararo vers l'équipe officielle Yamaha si jamais la saison 2020 ne peut se tenir... Une idée qui ne plaît pas du tout à Iwata.

Outre ses conséquences sur le calendrier et sur les finances des différents acteurs du championnat, la pandémie de COVID-19 pose également de grandes interrogations sur l'avenir contractuel des pilotes. D'une part, nombreux sont ceux qui comptaient sur le début de la compétition, dès mars, pour évaluer leur niveau de performance et engager des discussions afin de renouveler leur contrat ou de se lier à une nouvelle équipe. Mais d'autres avaient pris les devants en paraphant un nouvel accord dès le début de l'année. C'est le cas notamment de Fabio Quartararo, qui après une première saison très encourageante en MotoGP, a obtenu pour 2021 et 2022 un guidon dans l'équipe officielle Yamaha.

Libéré dès fin janvier de toute pression portant sur son avenir à moyen terme, le Français doit encore disputer une saison avec son équipe actuelle, Petronas. Et il s'agit d'une saison très attendue, alors qu'il affiche le potentiel de se mêler aux prétendants à la victoire. Or, la perspective désormais évoquée par Carmelo Ezpeleta de voir toute la saison 2020 annulée, dans le pire des scénarios envisagés pour les prochains mois, pousse le propriétaire de l'équipe malaisienne à exprimer le souhait que les accords scellés pour 2021 soient revus.

Lire aussi :

S'exprimant dans le podcast indonésien TMC Blog, Razlan Razali a en effet fait savoir qu'il faudrait que des discussions aient lieu sur ce point si jamais aucune course ne pouvait se tenir en 2020. "[Si le championnat est annulé], nous voulons que cela soit nul et non avenu cette année et ensuite continuer en 2021 comme en 2020, avec les mêmes arrangements", a-t-il fait savoir. "Le pire des scénarios est qu'il n'y ait pas de championnat : j'estimerais alors qu'en 2021 tout le monde en reviendrait aux accords de 2020 ; nous insisterons et nous battrons pour que Fabio soit avec nous au cours de sa dernière année [avant de rejoindre l'équipe officielle]."

Interrogé par Sky Italia sur ce sujet, Massimo Meregalli a toutefois opposé un refus catégorique à cette hypothèse. "Je l'ai lu. Je ne veux pas dire qu'il s'agit d'une idée dénuée de sens, mais si la saison 2020 se termine comme ça, la saison 2021 commencera comme il a été écrit qu'elle devait commencer", affirme le directeur de l'équipe officielle Yamaha, faisant ainsi référence aux contrats d'ores et déjà signés.

Une décision plus difficile encore pour Rossi

Quant à Valentino Rossi, qui souhaitait prendre une décision pour son avenir après avoir disputé plusieurs Grands Prix en 2020, avec quasiment comme unique option de prendre la place laissée vacante par Fabio Quartararo chez Petronas, il se trouve aujourd'hui dans une situation toujours plus incertaine à mesure que le calendrier enregistre des reports de courses sans parvenir à fixer de nouvelles dates.

Cette situation inattendue pourrait-elle le pousser plutôt vers la retraite ou vers le prolongement de sa carrière ? "Difficile à dire", juge Meregalli. "Je pense et j'espère que l'on commencera à courir le plus tôt possible, de sorte que lui aussi ait le temps de prendre une décision. S'il devait décider sur la base de la passion qu'il ressent, je dirais que, sûrement, il retentera sa chance l'année prochaine aussi. C'est une décision qui lui appartient, mais qui ne sera sûrement pas facile."

Lire aussi :

Quant à savoir combien de temps sera consenti au numéro 46 pour prendre sa décision, et ce alors qu'une poursuite de sa carrière au-delà de 2020 le mènerait chez Petronas au guidon d'une Yamaha officielle, Massimo Meregalli ne se prononce pas : "C'est une question qui concerne Petronas. Nous, chez Yamaha, nous sommes prêts pour toute décision que prendra Vale."

Related video

Article suivant
Le COVID-19, déclic pour alléger le calendrier MotoGP à l'avenir ?

Article précédent

Le COVID-19, déclic pour alléger le calendrier MotoGP à l'avenir ?

Article suivant

Rivola prévient : "Il arrivera un moment où il faudra faire des choix"

Rivola prévient : "Il arrivera un moment où il faudra faire des choix"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Fabio Quartararo
Équipes Yamaha Factory Racing , SIC Racing Team
Auteur Léna Buffa