MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé

Quartararo, de rookie impressionné à nouveau recordman d'Assen !

partages
commentaires
Quartararo, de rookie impressionné à nouveau recordman d'Assen !
Par :
29 juin 2019 à 16:22

Le jeune pilote français est la star du jour à Assen, où il a établi deux nouveaux records, dont celui du tour le plus rapide jamais bouclé par une MotoGP sur ce circuit légendaire.

Il est non seulement la révélation de cette saison, mais aussi l'homme à battre séance après séance. C'est bien simple : depuis le week-end de Barcelone, il y a deux semaines, Fabio Quartararo est tout bonnement abonné à la première et à la deuxième places, et ce à chaque séance disputée. Au passage, cela lui a valu un premier podium en Catalogne, ainsi que deux pole positions coup sur coup. Celle de ce samedi aux Pays-Bas est en cela un record puisqu'à 20 ans et 70 jours, il est devenu le plus jeune pilote à enchaîner deux poles en catégorie reine.

Leader des EL1, des EL2 et des EL4, le Niçois a battu une première fois le record absolu d'Assen, détenu par Valentino Rossi depuis 2015, ce samedi matin avant d'enfoncer le clou en qualifications en établissant une nouvelle référence de 1'32"017, soit plus de six dixièmes plus rapide que la précédente. Un accomplissement qui l'a lui-même épaté ! "C'est juste incroyable ! Cette piste est l'une des plus mythiques du championnat, alors avec cette pole et ce record du tour, je suis vraiment fier de ce qu'a fait le team et de ce que j'ai fait aujourd'hui", commentait-il à chaud auprès du site officiel du MotoGP. 

Lire aussi:

Malgré tout l'enthousiasme qui peut être le sien, Fabio Quartararo redevient très vite un jeune homme mesuré et c'est en gardant bien à l'esprit ses objectifs personnels qu'il a ensuite débriefé cette pole position. Avant toute chose, il la voit comme la récompense de deux jours d'un travail mené de la bonne manière afin de lui permettre de prendre ses marques avec la puissante M1 sur une piste technique et impressionnante.

"Ce week-end a été très positif. J'ai eu un peu de mal au début, vendredi, parce que je pense que c'est l'une des pistes les plus difficiles sur lesquelles on ait été en MotoGP", avoue-t-il, particulièrement frappé par le dernier secteur, dans lequel il ne concède qu'une poignée de centièmes à un Maverick Viñales très à l'aise. "Pendant les premiers essais, ce secteur m'a beaucoup impressionné parce qu'on arrive très vite dans le virage 15, le changement de direction n'est pas aussi facile qu'en Moto3 et Moto2. Et puis c'est juste venu naturellement, pas à pas, sans brûler les étapes."

"C'est vraiment incroyable quand on rentre dans le virage 15. Normalement on a un peu de mal à tourner, mais là on avait vraiment le vent qui venait nous faire tourner donc on pouvait rentrer super vite, et en qualifs je pense que c'est une des premières fois où je suis rentré aussi vite dans ce virage", s'enthousiasme le jeune pilote Petronas, pourtant coupable d'une petite erreur à cet endroit dans son dernier tour, alors qu'il apparaissait précédemment en avance d'un dixième sur son meilleur temps, ce qui signifie qu'il avait le potentiel pour aller chercher un chrono de 1'31 absolument historique. "J'ai fait une petite erreur, en élargissant au virage 15, et je n'ai pas réussi à bien m'arrêter à la chicane", concède-t-il. "J'ai perdu peut-être un dixième ou un dixième et demi, il faut qu'on regarde. Je suis quand même content de ces deux tours parce que j'étais à la limite mais je les ai bien gérés."

"Je suis là pour apprendre"

Content, il peut l'être Fabio Quartararo ! Et pourtant, il maintient des ambitions mesurées, ne cherchant pas à se déconcentrer en visant trop haut. Ce qui ne signifie pas qu'il ne saura pas saisir sa chance si elle se présente… "Pour moi, c'est comme à Barcelone : le top 6 ou 7 serait un objectif. À chaque fois, on essaye de bouger notre objectif d'une place. À Barcelone c'était de finir dans les six ou sept premiers et on a fait le podium, donc si j'ai l'opportunité de faire un podium ou de gagner, je ne la laisserai pas passer", prévient-il.

Il le sait, il devra faire face demain à de gros clients, avec à ses côtés en première ligne Maverick Viñales et Álex Rins, et juste derrière lui un Marc Márquez qui n'a pas l'intention d'en rester là. Le départ s'annonce crucial, avant 26 tours durant lesquels la gestion des pneus ne sera pas moins essentielle. 

Lire aussi:

"Je pense que sur la première ligne on a tous le même objectif, c'est essayer de partir dès le début", estime-t-il. "Je pense que c'est leur technique, mais on va essayer de faire le maximum pour ne pas qu'ils y arrivent. Moi je suis là pour apprendre et je pense que demain on va apprendre énormément de choses, surtout rien qu'en partant de la première ligne."

"Je pense que les températures vont rester à peu près les mêmes demain. On est plutôt bien avec les deux pneus, alors demain matin il faudra qu'on décide lequel utiliser. C'est assez clair à l'avant, mais à l'arrière ça reste difficile. Il faut qu'on travaille avec le réservoir plein", souligne Quartararo. "Le pneu medium qu'on a ici cette année, c'est le soft de l'année dernière, donc il va falloir faire bien les gérer. C'est quelque chose que je n'ai pas encore l'habitude de faire. Je pense qu'on a pris un petit peu d'expérience sur ça, mais demain avec 30°C dans l'air et, je pense, 45°C en piste, il va falloir bien faire cette gestion et surtout dans les derniers tours."

Cla # Pilotes Moto Gap
1 20 France Fabio Quartararo Yamaha  
2 12 Spain Maverick Viñales Yamaha 0.140
3 42 Spain Álex Rins Suzuki 0.441

 

Article suivant
Un passage "très douloureux" pour un Zarco "impuissant"

Article précédent

Un passage "très douloureux" pour un Zarco "impuissant"

Article suivant

Viñales confirme le "pas en avant" du Mugello avec une première ligne

Viñales confirme le "pas en avant" du Mugello avec une première ligne
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Catégorie Qualifications 2
Lieu Assen
Pilotes Fabio Quartararo
Équipes SIC Racing Team
Auteur Léna Buffa