MotoGP
17 juil.
Événement terminé
24 juil.
Événement terminé
14 août
EL1 dans
04 Heures
:
51 Minutes
:
18 Secondes
C
GP de Styrie
21 août
Prochain événement dans
6 jours
10 sept.
Prochain événement dans
26 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
Prochain événement dans
34 jours
25 sept.
Prochain événement dans
41 jours
09 oct.
Prochain événement dans
55 jours
16 oct.
Prochain événement dans
62 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
69 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
83 jours
13 nov.
Prochain événement dans
90 jours
C
GP du Portugal
20 nov.
Prochain événement dans
97 jours

Quartararo sanctionné pour des essais illégaux

partages
commentaires
Quartararo sanctionné pour des essais illégaux
Par :
Co-auteur: Léna Buffa
15 juil. 2020 à 15:00

Fabio Quartararo a écopé de 20 minutes de suspension au début des EL1 du Grand Prix d'Espagne pour avoir enfreint les règles des essais réalisés hors saison.

C'est une séance effectuée le mois dernier qui avait alerté les autorités du MotoGP sur une possible infraction au règlement de la part de Fabio Quartararo et Yamaha. Le Français avait en effet roulé le 18 juin dernier au Paul Ricard sur une Yamaha R1 préparée par la société française Techsolutions, qui avait mis la sportive à disposition du pilote Petronas SRT dans le cadre de sa préparation au lancement de la saison 2020, décalée à cause de la pandémie de COVID-19. 

Mais la moto comportait des éléments de compétition qui avaient été remarqués par une des équipes rivales du team malaisien. Les pièces incriminées n'auraient pas dû être montées sur la moto de route selon l'Article 1.15.1, alinéa c, du règlement qui définit le cadre de telles séances d'essais. Le Français avait été convoqué pour donner sa version des faits et justifier la configuration dans laquelle il avait roulé au Castellet le mois dernier. Il s'est expliqué ce mercredi devant les commissaires à Jerez.

Lire aussi :

Une notification de sanction a été publiée par le panel de commissaires de la FIM, composé de Bill Cumbow, Andres Somolinos et Freddie Spencer, après que Quartararo a reconnu les faits et expliqué que cette erreur n'était pas intentionnelle. Malgré le caractère involontaire de cette infraction, celle-ci contrevient à l'Article 1.15.1 et les commissaires ont donc décidé de suspendre le Français pendant les 20 premières minutes de la première séance d'essais libres du Grand Prix d'Espagne, qui se tiendra vendredi 17 juillet.

Il a déjà été annoncé que Fabio Quartararo ferait appel de cette décision, puisqu'il avait 30 minutes pour le décider et tenter de faire annuler ou de réduire la sanction imposée par les commissaires.

Dans un point presse au terme de la journée de test à Jerez, le pilote français n'a pas fait de commentaire sur ce qui lui est reproché précisément. "Je ne sais vraiment pas ce qu'il en est", a-t-il assuré. "On a eu une réunion ce matin, juste avant de commencer la première session, et je me suis pleinement concentré sur le fait de piloter. Après cinq mois, c'est ce sur quoi on devait se concentrer. Et c'est tout, je viens de finir les essais et j'ai enchaîné avec des interviews, je n'ai donc pas eu tellement de temps pour y penser, mais on va avoir du temps pour en parler."

En Moto3, Sergio Garcia a écopé de la même sanction que Fabio Quartararo pour les mêmes raisons, sans que l'on sache si l'Espagnol de l'équipe Estrella Galicia 0,0 a fait appel.

Test Jerez – Viñales, Quartararo et Márquez s'affirment avant le GP

Article précédent

Test Jerez – Viñales, Quartararo et Márquez s'affirment avant le GP

Article suivant

Quartararo : Difficile de vite s'adapter à la Yamaha de 2020

Quartararo : Difficile de vite s'adapter à la Yamaha de 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Espagne
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Fabio Quartararo
Auteur Emmanuel Touzot