Quartararo submergé par l'émotion : "Le meilleur moment de ma carrière"

Fabio Quartararo peine à réaliser qu'il a rejoint le cercle des pilotes sacrés en MotoGP, au terme d'un week-end pourtant mal engagé à Misano. Premières impressions d'un Champion du monde 2021 plus qu'ému.

Il l'a fait ! Fabio Quartararo est devenu Champion du monde du MotoGP au Grand Prix d'Émilie-Romagne, à la faveur d'une quatrième place alors que son dernier rival pour la couronne mondiale, Pecco Bagnaia, a chuté. En pleurs dans un tour d'honneur à la saveur particulière, le Français était encore dépassé par l'émotion dans le Parc Fermé.

"Je n'arrive toujours pas à y croire, je ne peux même pas parler !" a confié Quartararo. "C'est génial ! Peut-être qu'après j'arriverai à parler un peu plus, pour le moment je vis mon rêve. C'est bon d'avoir ma famille avec moi. On va fêter ça ce soir et jusqu'à la fin de la saison."

Légèrement remis de ses émotions et après avoir reçu les félicitations de Pecco Bagnaia mais aussi du vainqueur du jour, Marc Márquez, puis de Jorge Lorenzo, jusque-là dernier Champion du monde avec Yamaha, Quartararo a fait part de sa stupéfaction : "Je n'arrive pas encore à réaliser ce qu'on a fait aujourd'hui…" a-t-il confié au micro de Canal+.

"En partant d'aussi loin, on a fait un choix de pneus medium-medium et on n'a pas réussi à vraiment faire une belle course comme je le voulais mais bon, je m'en fous ! Je suis Champion du monde aujourd'hui, alors je peux tout me permettre ! C'est un travail qu'on a vraiment fait avec le team ; franchement, je ne réalise pas encore ce que j'ai fait aujourd'hui et je pense que je réaliserai dans quelques jours."

Pendant l'essentiel de cette course, tout portait à croire que la lutte pour le titre serait prolongée d'au moins deux semaines. Pecco Bagnaia menait et Fabio Quartararo devait se battre pour remonter dans le classement après un départ depuis une lointaine 15e place sur la grille. Tout a changé en un instant, quand Bagnaia a chuté à quatre tours de l'arrivée. "Ça n'est pas la manière dont je voulais gagner, avec une chute de Pecco, mais on a réussi à vraiment faire une super année, avec beaucoup de victoires et de podiums, de super résultats", a souligné Quartararo sur le site officiel du championnat.

Ce titre aurait pu s'accompagner d'un podium mais il a dû céder face à Enea Bastianini dans le dernier tour : "J'ai tout donné pour finir sur le podium, c'était dur avec mon pneu mais je m'en fiche, on est Champions du monde ! J'aurais pu finir dernier, ça aurait été pareil. Je vis le meilleur moment de ma carrière, je ne sais même pas quoi dire pour le moment."

Dès la ligne d'arrivée franchie, Fabio Quartararo a reçu les félicitations de Johann Zarco et il a vite vu ses émotions l'envahir. "Il se passe de tout ; il se passe que je perds le contrôle, je ne sais pas quoi dire !" résume-t-il pour évoquer ses sensations une fois la course finie. "Sincèrement, voir cette célébration, voir ce casque, voir que même le public italien me soutient ! Champion du monde ! Je n'ai jamais été leader d'un championnat en Moto3 ou Moto2 et je suis Champion du monde MotoGP ! C'était mon plus grand rêve et je l'ai fait aujourd'hui donc je ne sais pas quoi dire !"

"Je n'ai plus de liquide !" s'est-il amusé. "J'ai pleuré pendant une demi-heure sans m'arrêter mais je pense que ça se recharge et que pleurerai à nouveau dans quelques minutes ! Mais là, vraiment, je ne sais pas quoi dire…"

Lire aussi :

Avec Léna Buffa et Guillaume Navarro

partages
commentaires
Championnat - 65 points libérateurs pour Quartararo !
Article précédent

Championnat - 65 points libérateurs pour Quartararo !

Article suivant

La France tient son champion !

La France tient son champion !
Charger les commentaires