Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Quartararo veut surpasser les faiblesses de la Yamaha à Austin

Fabio Quartararo sait que le manque de vitesse de pointe de la Yamaha pourrait poser problème ce week-end mais est confiant malgré tout.

Fabio Quartararo, Yamaha Factory Racing

Fabio Quartararo, Yamaha Factory Racing

Gold and Goose / Motorsport Images

La dernière fois que le MotoGP s'est rendu à Austin, Fabio Quartararo faisait ses débuts dans la discipline avec un palmarès modeste dans les catégories inférieures. Cette fois, c'est fort de son statut de leader du championnat que le pilote Yamaha débarque au Texas, sans excès de confiance néanmoins.

Le Grand Prix des Amériques pourrait s'avérer compliqué pour la YZR-M1 avec les longues lignes droites du circuit éponyme, et Quartararo, qui y a signé un podium en Moto3 en 2015 et avait fini septième en 2019, a la ferme intention de signer un bon résultat malgré tout.

"Je suis vraiment content d'être de retour ici", déclare le Français. "C'est un circuit que j'aime vraiment. Il y a deux ans pour ma première saison en MotoGP c'était assez bon, et depuis lors nous avons pris beaucoup d'expérience. Nous allons faire bien mieux, c'est sûr. C'est un circuit que j'aime, je pense que nous pouvons atteindre un bon objectif. Bien sûr, nous savons que la ligne droite opposée sera difficile pour nous, mais je pense que les premier et dernier secteurs seront importants pour compenser."

Les quatre Grands Prix à venir revêtent une grande importance pour Quartararo, qui a 48 points d'avance sur son plus proche rival Francesco Bagnaia et pourrait donc disposer d'une première balle de match dans trois semaines à Misano, en cas de résultat favorable à Austin. Le Niçois se refuse toutefois à faire de la gestion et va attaquer, dans la mesure du raisonnable bien évidemment – comme il l'a fait lors de la dernière épreuve en date, conclue au deuxième rang, également à Misano.

"Franchement, à Misano, derrière Jack [Miller], je me suis fait des frayeurs, mais dès que je l'ai dépassé, j'ai vu Pecco [Bagnaia] devant, je me suis dit qu'il fallait que je tente", poursuit Quartararo. "Deuxième, ça va pour le championnat en fin de compte, c'est la position à laquelle nous avons fini à Misano."

"C'est la course où j'ai pris le plus de plaisir cette année. C'est dommage que nous n'ayons pas pris cette place à la fin, mais la course est passée très vite. J'en voulais davantage à la fin. Bien sûr, si je vois que la situation est délicate, je ne vais pas dépasser mes limites, mais si je peux accomplir quelque chose comme Misano ou un peu mieux, je ferai tout pour."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Quelles mesures prendre en moto pour éviter de futures tragédies ?
Article suivant Zarco agréablement surpris par sa convalescence

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse