MotoGP
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Warm-up dans
05 Heures
:
21 Minutes
:
12 Secondes
09 oct.
Prochain événement dans
11 jours
16 oct.
Prochain événement dans
18 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
25 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
39 jours
13 nov.
Prochain événement dans
46 jours
20 nov.
Prochain événement dans
53 jours

Un Quartararo "à 100%" et prêt à en découdre à Assen

partages
commentaires
Un Quartararo "à 100%" et prêt à en découdre à Assen
Par :

Avec deux semaines de récupération supplémentaires, le Français arrive au top de ses possibilités physiquement aux Pays-Bas, le tout sur un circuit qu'il apprécie.

Après la Catalogne, c'est sur un autre circuit où il avait bien performé l'an passé que Fabio Quartararo débarque ce week-end : Assen. En 2018, le Français avait en effet décroché une belle deuxième place en Moto2 au sein de la "Cathédrale", après un départ depuis la dixième position sur la grille. Un résultat qui était venu confirmer sa victoire à Montmeló deux semaines plus tôt, et lui avait ouvert la voie du MotoGP.

Interrogé sur le sujet jeudi, le pilote de l'équipe Yamaha Petronas a reconnu que le tracé du circuit néerlandais lui convenait à merveille, et qu'il était en mesure d'y trouver le rythme dans les plus brefs délais : "C'est un circuit que j'adore, un circuit très rapide. C'est un circuit où je me sens fluide dès le début. L'an dernier dès la première séance j'allais déjà assez bien." 

Lire aussi:

Fort de son premier podium en MotoGP il y a deux semaines à Barcelone, c'est donc avec le plein de confiance que le numéro 20 aborde cette nouvelle épreuve. Avec deux semaines supplémentaires de récupération suite à son opération du syndrome des loges, Quartararo va ainsi enfin pouvoir donner le meilleur de lui-même ce week-end.

"Mes sensations sont bien sûr bien meilleures qu'à Barcelone", a-t-il expliqué. "Nous avons retiré du fluide de mon bras, mais je pense que nous étions arrivés en bien meilleure forme que ce que nous pensions à Barcelone, et ici je suis pour ainsi dire à 100%, donc je suis très content de ma récupération au niveau du bras."

Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT

Assen, un circuit physique

Heureusement que le Niçois sera à 100% ce week-end, car le tracé batave promet de représenter, comme chaque année, un véritable défi aux pilotes compte tenu des vitesses élevées atteintes et des rapides changements de direction. Le tout sous un soleil de plomb, une fois n'est pas coutume. "C'est un circuit qui est très rapide, avec des changements de direction à haute vitesse", confirme-t-il. "Changer de direction une moto qui pèse plus de 160kg ce n'est pas facile, surtout pendant 26 tours. Je pense donc que c'est l'un des circuits les plus physiques du championnat."

Le Français pourra néanmoins utiliser toute l'expérience accumulée depuis le début de la saison, et qui lui permet désormais de gérer au mieux ses week-ends. "Bien sûr j'ai beaucoup plus d'expérience maintenant qu'au Qatar, et je pense que nous sommes sur le bon chemin", poursuit-il. "Ici nous allons faire le même travail, nous allons essayer de faire un bon vendredi, en essayant d'accéder à la Q2 et de ramener un bon résultat à la maison."

"Notre point faible est le départ : lors de chaque course pour ainsi dire nous perdons quatre ou cinq positions au départ. Là [en Catalogne], je n'en ai perdu que deux, mais j'ai eu un contact avec Marc au début de la course, et c'est là que j'ai perdu plus de positions. Mais je pense que lors des premiers tours nous ne sommes pas si mal, mais il faut que nous travaillions sur les départs."

Nouveau carénage pour Lorenzo, mais aussi quelques douleurs

Article précédent

Nouveau carénage pour Lorenzo, mais aussi quelques douleurs

Article suivant

Aleix Espargaró content d'aller plutôt bien après sa blessure

Aleix Espargaró content d'aller plutôt bien après sa blessure
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Lieu Assen
Pilotes Fabio Quartararo
Équipes Petronas SRT
Auteur Willy Zinck