Rabat restera encore absent plusieurs courses selon Avintia

partages
commentaires
Rabat restera encore absent plusieurs courses selon Avintia
Par : Willy Zinck
11 oct. 2018 à 09:30

Accidenté lors du Grand Prix de Grande-Bretagne fin août, l'Espagnol va devoir tirer un trait sur les prochaines manches, laissant ainsi entrevoir une reconduction de Torres.

Jordi Torres, Avintia Racing
Jordi Torres, Avintia Racing
Jordi Torres, Avintia Racing
Jordi Torres, Avintia Racing
Jordi Torres, Avintia Racing
Jordi Torres, Avintia Racing
Jordi Torres, Avintia Racing

La convalescence de Tito Rabat semble prendre plus de temps que prévu, ce qui contraint l'équipe Avintia à trouver des solutions de remplacement à plus ou moins long terme en attendant le retour de son pilote.

Jordi Torres va ainsi voir son passage en MotoGP prolongé après ses deux premières courses disputées dans la catégorie reine en Aragón puis en Thaïlande. Si son officialisation n'a pas encore été faite, tout porte à croire que l'Espagnol devrait en effet prolonger son expérience avec Avintia, surtout après l'annonce, faite durant le Grand Prix de Thaïlande, de sa séparation avec MV Agusta en Superbike.

Discussions avec le management de Torres

Interrogé dans le paddock de Buriram par le site officiel du MotoGP, l'attaché de presse d'Avintia, José Maroto, est revenu sur l'absence de Rabat et l'avenir de Torres au sein de l'équipe espagnole : "Nous avons eu la nouvelle de son manager, nous informant qu'il était parvenu à un accord et qu'il pouvait quitter MV [Agusta] pour les dernières manches [de la saison Superbike]", a-t-il ainsi expliqué. "Les dernières nouvelles de Tito ne sont pas si bonnes, et cela signifie qu'il va devoir encore attendre quelques courses avant de faire son retour. Mais c'était un gros problème parce que Phillip Island tombe le même jour que le Qatar [en Superbike], et Jordi devait donc prendre la décision."

Après des discussions avec le manager de Torres, les deux parties semblent avoir convenu d'une poursuite de leur relation en cette fin de saison MotoGP. "Nous avons donc décidé avec son manager Paco Sánchez tous ensemble que c'était la meilleure option que de continuer", reprend Maroto. "Car au final les dernières manches Superbike avec MV n'ont pas été si bonnes."

Lire aussi :

Neuvième à l'issue de l'exercice 2017 de Superbike, Torres a rejoint MV Agusta cette année dans l'idée de franchir un cap, dans une discipline où il a déjà remporté une victoire, à la fin de sa première saison, en 2015. Mais les résultats n'ont en effet pas été au rendez-vous, l'ibère ne pointant qu'à la 13e place du championnat à deux manches du terme.

Du côté d'Avintia, on se félicite en revanche d'avoir désormais à disposition un pilote solide et doté d'une bonne marge de progression. "Je pense qu'il s'en sort très bien", a ainsi affirmé Maroto. "Pour l'équipe c'est important d'avoir quelqu'un qui puisse prendre la relève de Tito, et qui puisse progresser lors de chaque course."

Prochain article MotoGP
Peine avec sursis pour le conducteur impliqué dans l'accident d'Hayden

Article précédent

Peine avec sursis pour le conducteur impliqué dans l'accident d'Hayden

Article suivant

Le titre de meilleur pilote indépendant, un statut loin d'être joué

Le titre de meilleur pilote indépendant, un statut loin d'être joué
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Jordi Torres
Équipes Avintia Racing
Auteur Willy Zinck
Type d'article Actualités