Rainey : Les années difficiles peuvent rendre Viñales plus fort

partages
commentaires
Rainey : Les années difficiles peuvent rendre Viñales plus fort
Par :
9 janv. 2019 à 14:16

Le triple Champion du monde admet qu'il s'attendait à mieux de la part de Viñales chez Yamaha et pointe son manque de régularité. Mais les difficultés qu'il a connues peuvent aussi décupler sa force à l'avenir.

Wayne Rainey ne s'en cache pas : il attend de Maverick Viñales plus que ce qu'il a pu réaliser jusqu'à présent. Triple Champion du monde avec Yamaha, l'Américain reste un fidèle observateur des Grands Prix moto et particulièrement des performances de la marque avec laquelle il a écrit les pages légendaires de sa carrière, mais ne peut que constater que le jeune Catalan n'a pas encore réussi à percer autant que l'on aurait pu s'y attendre lorsqu'il a rejoint Iwata il y a deux ans.

"Franchement, je m'attendais à un peu plus de la part de Maverick. Je pensais qu'il serait un peu plus régulier", admet Rainey auprès de Motorsport.com. "Mais cela démontre qu'il est encore jeune, il apprend toujours, il n'a pas encore l'expérience."

Lire aussi :

Après avoir fait ses gammes avec Suzuki, et obtenu avec la marque japonaise de premiers podiums et une première victoire, Maverick Viñales a intégré le clan Yamaha précédé d'une réputation de champion en puissance. Ses performances lors de ses premiers tests avec la M1 avaient tiré la sonnette d'alarme pour ses adversaires, bientôt confirmées par ses victoires lors des deux premiers Grands Prix 2017, et puis la machine s'est peu à peu enrayée.

Jusqu'à présent, son parcours avec Yamaha a donc été fait de hauts et de bas, avec une victoire qui lui a échappé durant près d'un an et demi avant son retour sur la plus haute marche lors du Grand Prix d'Australie en fin de saison dernière. Tantôt souriant et sûr de lui, tantôt les nerfs à vif, l'Espagnol a parfois été l'ombre de lui-même lorsqu'il ne parvenait pas à comprendre la nature de ses difficultés, notamment en cas de performances passant du top au flop du jour au lendemain. Autant de difficultés qui, d'après Rainey, le renforceront toutefois à l'avenir.

"Toutes ces années difficiles vous rendent très fort, quand enfin vous êtes prêt. Si Yamaha conçoit une bonne moto pour 2019, alors je pense que Maverick... Il a une grande vitesse naturelle, il a une grande confiance en lui quand les choses se passent bien", pointe l'Américain. "Là où il a du mal, c'est quand la moto n'est pas bien réglée et qu'il doit la forcer à faire quelque chose avec laquelle il n'est pas à l'aise. C'est là que Rossi est très bon : si la moto n'est pas bonne, il peut quand même faire la différence."

Lire aussi :

"Cela a été l'un des points faibles de Maverick, mais au bout de deux ou trois ans comme ça, je pense que l'année prochaine il sera très important qu'il obtienne de bons résultats. Il faut qu'il commence à battre Rossi pratiquement à toutes les courses", prévient le triple Champion du monde.

"Le fait est aussi que Maverick est faible dans la première partie de la course, or cette partie, les cinq premiers tours, peut être la plus importante. Souvent, Maverick fait le chemin inverse, il rétrograde, il faut donc qu'il progresse sur cette partie de l'épreuve et cela vient avec l'expérience. Nous verrons s'il progressera dans ce domaine et, si c'est le cas, alors il représentera une menace bien plus grande au championnat", conclut Wayne Rainey.

Interview de Gerald Dirnbeck

Article suivant
Pas de GP avec KTM pour Pedrosa, qui ne veut "pas prendre de risques"

Article précédent

Pas de GP avec KTM pour Pedrosa, qui ne veut "pas prendre de risques"

Article suivant

Pedrosa victime d'une double fracture de stress

Pedrosa victime d'une double fracture de stress
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Maverick Viñales Boutique , Wayne Rainey
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Be first to get
breaking news