L'intérim qui a permis à Jonathan Rea de prouver son talent en MotoGP
Prime
MotoGP Contenu spécial

L'intérim qui a permis à Jonathan Rea de prouver son talent en MotoGP

Par :
Co-auteur:
Léna Buffa

Appelé à remplacer Casey Stoner, blessé, pour deux courses en 2012, Jonathan Rea a marqué les esprits, et pourtant il ne s'est pas engagé à plein temps en MotoGP. Bien que ce qu'il a réalisé au guidon de la Honda aurait justifié qu'il rejoigne de façon permanente les Grands Prix moto, c'est en Superbike qu'il a depuis atteint le statut de légende.

Nombreux ont été les pilotes à passer du Superbike au MotoGP, dans un sens ou dans l'autre, au cours des trois dernières décennies. On pourrait citer Cal Crutchlow ou Ben Spies, arrivés en MotoGP après avoir brillé en dérivées de la série, Nicky Hayden, formé dans la discipline aux États-Unis, sacré Champion du monde en MotoGP puis passé au WorldSBK où il a fini sa carrière, Troy Bayliss qui a coiffé les lauriers en Superbike avant d'accompagner le programme MotoGP de Ducati puis de revenir en WorldSBK pour ajouter deux titres à son palmarès, ou encore des pilotes comme Marco Melandri et Max Biaggi, partis vivre une seconde carrière en Superbike.

Ces dix dernières années, les pilotes arrivés en MotoGP avec dans leurs bagages une formation en WSBK ont connu un taux de réussite en chute libre, en raison notamment de la différence de réglementation entre les dérivées de la série et le championnat de prototypes, mais aussi, et c'est sans doute la cause première, de la réticence des constructeurs à proposer des machines abouties en Superbike. On a toutefois vu en 2012 une star du WSBK parvenir à faire ses preuves sur une MotoGP, et non des moindres.

partages
commentaires

Quartararo craint la montée en puissance d'Oliveira

Fabio Quartararo voit Miguel Oliveira comme un sérieux prétendant au titre après ses deux podiums consécutifs et les progrès récents de KTM, et s'estime "chanceux" d'avoir pris une grosse avance au championnat.

Barcelone, "une étape décisive" pour Ducati qui la craignait pourtant

Le double podium de Ducati au Grand Prix de Catalogne a une saveur toute particulière pour Gigi Dall'Igna, qui avoue avoir été "considérablement" inquiet avant cette course.

La France au plus haut, l'Espagne au plus bas depuis 2006

Alors que l'Espagne réalise son plus mauvais début de championnat depuis 2006 en MotoGP, la saison de la France est déjà la meilleure de son Histoire.

MotoGP
11 juin 2021

Márquez a eu une discussion "importante" avec Doohan

Marc Márquez a récemment pu échanger avec Mick Doohan, blessé comme lui dans le premier gauche de la piste de Jerez.

MotoGP
11 juin 2021

Viñales agacé de voir ses déclarations montées en épingle

Maverick Viñales regrette que des propos sur son avenir aient été sortis de leur contexte durant le week-end du GP de Catalogne et réaffirme sa volonté de réussir avec Yamaha.

MotoGP
11 juin 2021

Franco Morbidelli résigné, mais pas abattu

Limité en ligne droite et gêné par le manque de grip de Barcelone dans les virages, Franco Morbidelli a su se contenter de sa neuvième place au Grand Prix de Catalogne, estimant qu'il n'avait pas le potentiel pour faire mieux.

MotoGP
11 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021

Des disques de frein plus grands développés pour l'Autriche

À la suite d'essais productifs réalisés lors du test post-course de Barcelone, de nouveaux disques de frein plus grands seront utilisés par Brembo lors de la double manche organisée en Autriche au mois d'août, et ce afin d'éviter un incident similaire à celui dont a été victime Maverick Viñales l'année dernière.

MotoGP
10 juin 2021
Le MotoGP s’affaiblit sans Márquez, selon Stoner

Article précédent

Le MotoGP s’affaiblit sans Márquez, selon Stoner

Article suivant

Rossi aimerait voir Dovizioso pilote d'essais chez Yamaha

Rossi aimerait voir Dovizioso pilote d'essais chez Yamaha
Charger les commentaires