MotoGP
24 juil.
Événement terminé
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
18 sept.
EL3 dans
06 Heures
:
59 Minutes
:
53 Secondes
09 oct.
Prochain événement dans
19 jours
16 oct.
Prochain événement dans
26 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
33 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
47 jours
13 nov.
Prochain événement dans
54 jours
20 nov.
Prochain événement dans
61 jours

L'intérim qui a permis à Jonathan Rea de prouver son talent en MotoGP

partages
commentaires
L'intérim qui a permis à Jonathan Rea de prouver son talent en MotoGP
Par :
Co-auteur: Léna Buffa

Appelé à remplacer Casey Stoner, blessé, pour deux courses en 2012, Jonathan Rea a marqué les esprits, et pourtant il ne s'est pas engagé à plein temps en MotoGP. Bien que ce qu'il a réalisé au guidon de la Honda aurait justifié qu'il rejoigne de façon permanente les Grands Prix moto, c'est en Superbike qu'il a depuis atteint le statut de légende.

Nombreux ont été les pilotes à passer du Superbike au MotoGP, dans un sens ou dans l'autre, au cours des trois dernières décennies. On pourrait citer Cal Crutchlow ou Ben Spies, arrivés en MotoGP après avoir brillé en dérivées de la série, Nicky Hayden, formé dans la discipline aux États-Unis, sacré Champion du monde en MotoGP puis passé au WorldSBK où il a fini sa carrière, Troy Bayliss qui a coiffé les lauriers en Superbike avant d'accompagner le programme MotoGP de Ducati puis de revenir en WorldSBK pour ajouter deux titres à son palmarès, ou encore des pilotes comme Marco Melandri et Max Biaggi, partis vivre une seconde carrière en Superbike.

Ces dix dernières années, les pilotes arrivés en MotoGP avec dans leurs bagages une formation en WSBK ont connu un taux de réussite en chute libre, en raison notamment de la différence de réglementation entre les dérivées de la série et le championnat de prototypes, mais aussi, et c'est sans doute la cause première, de la réticence des constructeurs à proposer des machines abouties en Superbike. On a toutefois vu en 2012 une star du WSBK parvenir à faire ses preuves sur une MotoGP, et non des moindres.

Le MotoGP s’affaiblit sans Márquez, selon Stoner

Article précédent

Le MotoGP s’affaiblit sans Márquez, selon Stoner

Article suivant

Rossi aimerait voir Dovizioso pilote d'essais chez Yamaha

Rossi aimerait voir Dovizioso pilote d'essais chez Yamaha
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP , WSBK
Pilotes Jonathan Rea
Auteur Lewis Duncan