MotoGP
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
68 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
75 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
89 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
117 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
124 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
138 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
152 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
167 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
174 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
187 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
195 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
201 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
216 jours
20 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
223 jours
27 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
230 jours

La récompense est toujours plus proche pour Danilo Petrucci

partages
commentaires
La récompense est toujours plus proche pour Danilo Petrucci
Par :
26 juin 2017 à 17:43

Un deuxième podium en trois courses confirme l'éclosion du pilote Pramac, dont les efforts payent.

Danilo Petrucci, Pramac Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Danilo Petrucci, Pramac Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Podium : le deuxième, Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Podium : le second Danilo Petrucci, Pramac Racing, le vainqueur Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, dépasse Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing

Les trois dernières manches ont vu Danilo Petrucci émerger et se rapprocher toujours plus des récompenses qui lui échappent, désormais, de peu. Deux départs de la première ligne, deux podiums, mais aussi une pole position et une victoire manquées sur le fil : le pilote Pramac a prouvé qu'il n'était plus seulement un outsider.

"Je me suis toujours senti rapide, je me suis investi, mais rien n'arrivait jamais et maintenant cela fait quelques courses que j'arrive à imbriquer presque toutes les pièces du puzzle", se félicite l'Italien, qui dispose cette année d'une Ducati GP17 officielle, alignée par l'équipe satellite Pramac, une moto avec laquelle il parvient à élever sa courbe de résultats, malgré les efforts fournis en début d'année pour les tests requis par le constructeur.

"On a toujours été dans le coup", souligne Petrucci. "À Barcelone j'ai fait cette erreur au départ et je n'ai pas pu me battre pour la victoire", rappelle-t-il, mal parti de la première ligne, puis contraint à l'abandon sur chute en fin de course alors qu'il était cinquième.

"Cette fois, au contraire, je suis resté là, j'ai pu contrôler toute la course et à la fin j'en avais un peu plus en réserve, mais Vale a été meilleur", poursuit l'Italien, qui s'agaçait dimanche après-midi d'avoir été gêné par les pilotes retardataires. "J'ai fait une course parmi les quatre premiers, en contrôlant. Quand j'ai décidé d'attaquer, je l'ai fait et j'ai réussi, j'ai géré. Je suis content de ma régularité, d'être toujours devant en essais, en qualifs et en course, parmi les plus forts."

Une régularité qui commence à payer pour Danilo Petrucci, actuellement septième du championnat, entre Johann Zarco et Jorge Lorenzo. "Si on regarde les dix premiers, je suis le seul à n'avoir jamais gagné. Tous les autres ont gagné au moins une course, ou plusieurs courses, voire des titres – et même beaucoup. Ce ne sont que de gros bras. Être parmi eux, c'est une satisfaction."

"C'est dommage parce que, sans les deux casses au Qatar et en France, on aurait pu être un peu plus haut placés et peut-être que nous aussi on aurait pu avoir une chance. Mais on est à la moitié du championnat, je crois qu'il faut continuer comme ça. Je pense que je suis sur le bon chemin."

Encore une course avant de penser à l'avenir

Cette réussite ne passe pas inaperçue à l'heure où plusieurs équipes ont des guidons à attribuer pour l'année prochaine. Danilo Petrucci, dont le contrat arrivera à échéance à la fin de l'année, a fait savoir qu'il avait reçu des offres de Pramac et d'Aprilia, avec qui son manager discute. Il refuse toutefois de se laisser perturber par les questions d'avenir avant la pause estivale : auparavant, il lui reste une course à réussir, celle du Sachsenring qui aura lieu le week-end prochain.

"Il se dit beaucoup de choses en ce moment, mais j'ai demandé à tout le monde – Ducati, Aprilia et tout le monde – de laisser passer ces courses", prévient-il. "Je dois me concentrer sur ces deux courses et je veux être rapide. Ensuite, pendant les vacances, je serai plus détendu et je pourrai penser à l'avenir mais pas pour le moment. Je suis bien ici, je fais un bon championnat alors ça va comme ça pour le moment."

Article suivant
Dovizioso : "Si tu travailles bien et que tu y crois, tout est possible"

Article précédent

Dovizioso : "Si tu travailles bien et que tu y crois, tout est possible"

Article suivant

Michelin ne sait pas à quoi s'attendre au Sachsenring

Michelin ne sait pas à quoi s'attendre au Sachsenring
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Lieu Assen
Pilotes Danilo Carlo Petrucci
Équipes Pramac Racing
Auteur Léna Buffa