Redding content du comportement de sa Ducati sous la pluie

partages
commentaires
Redding content du comportement de sa Ducati sous la pluie
Par : Willy Zinck
20 mai 2017 à 06:32

S'il a chaussé les pneus slicks trop tardivement ce matin pour espérer faire un temps, le pilote anglais peut se montrer satisfait du comportement de sa Ducati sous la pluie.

Scott Redding, Pramac Racing
Scott Redding, Pramac Racing
Scott Redding, Pramac Racing
Scott Redding, Pramac Racing
Scott Redding, Pramac Racing
Scott Redding, Pramac Racing
Scott Redding, Pramac Racing
Scott Redding, Pramac Racing
Scott Redding, Pramac Racing

W.Z., Le Mans - C'est ce qu'on appelle une première journée mi-figue mi-raisin. En difficulté dans la matinée sur une piste proposant un niveau d'adhérence des plus aléatoires, Scott Redding a finalement choisi de reconduire ses réglages dans l'après-midi sur un tarmac autrement plus détrempé, pour finalement décrocher le quatrième temps de cette deuxième séance d'essais. 

Un bon classement lors des EL2 qui ne change pas la situation délicate du pilote anglais aux temps combinés, qui reste empêtré à l'issue de cette première journée à la 16e place et devra prier pour une amélioration de la météo demain matin pour espérer viser la Q2.

Comme beaucoup d'autres pilotes, qui se sont plaints du délai pour que les pneus slicks atteignent leur fenêtre d'exploitation optimale, le pilote Pramac a chaussé ces gommes trop tard. "Nous avions essayé des réglages pour les conditions mixtes ; j’ai essayé les slicks, mais avec un medium à l’arrière et ce n’était pas le bon choix. Je voulais en préserver un pour les qualifications, mais les températures ne montaient pas. C’était un peu dangereux. J’ai essayé, mais j'ai fini par me faire une raison." 

Sûr du potentiel de ses réglages, l'Anglais a donc décidé de reconduire ceux-ci dans l'après-midi. Avec un franc succès puisque le numéro 45 a décroché le quatrième temps lors des EL2. "Ce que nous avions essayé dans la matinée, je voulais aussi le tester sous la pluie", explique-t-il. "Et le feeling était bon, ça allait dans la bonne direction. Je suis resté dehors, à faire des tours les uns après les autres et je me sentais assez bien."

Recours aux pneus rodés

Redding aurait même pu viser encore un meilleur résultat que sa quatrième place lors des EL2, mais là encore le temps lui a manqué, après que le pilote Pramac ait chaussé des pneus rodés durant la première partie de la séance. "J’ai utilisé les pneus pluie de ce matin, les pneus usés. Puis, j’ai pris des neufs mais il a fallu du temps pour qu’ils montent en température ; j’ai un peu souffert au début : 1’44, 1’44, 1’44…et puis tout à coup,  ça descendait bien mais on a manqué de temps."

Alors que les prévisions météo annoncent encore de la pluie pour le reste du week-end, le pilote anglais pense avoir une bonne carte à jouer dans la Sarthe, compte tenu de la bonne tenue de sa machine dans ces conditions pluvieuses. "En toute honnêteté, sous la pluie je sentais que la moto en avait en réserve ! Dans mon dernier tour, je suis sorti deux fois de la piste et j’ai signé mon meilleur chrono ! Et il y avait beaucoup plus de potentiel, j'étais à l'aise, confortable ! C’est chouette de pouvoir faire ça et de se retrouver au sommet."

Prochain article MotoGP
Une approche prudente pour Guintoli dans des conditions difficiles

Previous article

Une approche prudente pour Guintoli dans des conditions difficiles

Next article

GP de France - Les plus belles photos du vendredi

GP de France - Les plus belles photos du vendredi

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de France
Catégorie Vendredi - Essais Libres
Lieu Le Mans Circuit Bugatti
Pilotes Scott Redding
Équipes Pramac Racing
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions