Les règles uniformisées en cas de moto calant sur la grille

partages
commentaires
Les règles uniformisées en cas de moto calant sur la grille
Par :
13 avr. 2019 à 18:30

La Commission Grand Prix a revu la procédure de la grille de départ lorsqu’un pilote cale avant le tour de chauffe, juste avant ou après le départ, après avoir jugé que le règlement actuel manquait de clarté, aussi bien pour les pilotes que pour les équipes et les commissaires.

Un pilote calant sur la grille avant le lancement du tour de chauffe, avant ou après le départ est une situation qui se produit à plusieurs reprises chaque année dans les trois catégories. Rien que lors du premier Grand Prix de la saison, la mésaventure est arrivée à Fabio Quartararo et Miguel Oliveira en catégorie MotoGP. Jusqu’alors, les règles appliquées n’étaient pas les mêmes suivant le moment où le fait se produisait, et la Commission Grand Prix a décidé de les uniformiser.

Actuellement, un pilote peut être aidé "durant un court moment" par des commissaires avant le tour de chauffe et après le départ. En revanche, s’il cale avant le départ, il est automatiquement évacué vers la voie des stands. 

Lire aussi:

La Commission, composée de Carmelo Ezpeleta (Dorna), Paul Duparc (FIM), Hervé Poncharal (IRTA) et Takanao Tsubouchi (MSMA), a ainsi publié une nouvelle mise à jour du règlement car celui-ci "crée une certaine confusion chez les équipes et les commissaires concernant ce qu’ils sont autorisés à faire, alors qu’ils doivent prendre une décision dans un moment critique."

La possible inégalité que la situation exceptionnelle crée selon la place du pilote sur la grille a également fait pencher la Commission en faveur d’un changement du règlement : "Une injustice potentielle existe également lorsqu’un pilote a des commissaires proches de lui pour l’aider, tandis qu’un autre pilote peut ne pas avoir de commissaires à proximité."

De même, la dangerosité que la situation peut être amenée à provoquer a été le troisième élément de cette mise à jour : "Dans toutes les catégories, les motos sont à présent difficiles à démarrer et cela crée le risque que les mécaniciens tentent de revenir en grille pour aider leur pilote, ce qui, pour des raisons évidentes de sécurité, ne peut être autorisé."

Lire aussi:

Désormais, les pilotes devront donc aller dans la pitlane, sans essayer de redémarrer leur moto sur la grille, et ce peu importe le moment où ils calent (avant le tour de chauffe ou avant et après le départ). S’ils parviennent à y redémarrer leur machine avant que la voie des stands ne ferme, ils pourront effectuer leur tour de chauffe et aller se placer en fond de grille. S’ils n’y parviennent pas, ils prendront le départ depuis la pitlane.

 

Article suivant
Les EL3 finalement annulés à cause des orages

Article précédent

Les EL3 finalement annulés à cause des orages

Article suivant

LIVE MotoGP, GP des Amériques, Essais Libres 4 et Qualifications

LIVE MotoGP, GP des Amériques, Essais Libres 4 et Qualifications
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP , Moto2 , Moto3
Auteur Charlotte Guerdoux
Soyez le premier à recevoir toute l'actu