La 16e place, épilogue d'un samedi cauchemardesque pour Rossi

partages
commentaires
La 16e place, épilogue d'un samedi cauchemardesque pour Rossi
Par : Willy Zinck
17 nov. 2018 à 19:57

Le Docteur est bien mal en point à l'heure de participer à la dernière manche de la saison. Les prévisions météo pourraient cependant lui donner des raisons d'espérer pour demain.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing après sa chute
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

W.Z., Valence - Journée difficile que ce samedi en Espagne pour Valentino Rossi. L'Italien se savait au pied du mur hier, après une première journée bouclée en dehors du top 10 et qui le contraignait déjà à s'employer dès les EL3 pour s'assurer ne serait-ce que d'une place en Q2.

Finalement de Q2, il n'y en a pas eu du tout pour le numéro 46, qui a subi toute la journée, en commençant par un high-side lors des EL3. "Ce fut une journée très difficile pour moi", a-t-il concédé au terme de cette journée galère. "Très difficile car après les essais libres hier sur le mouillé, j'étais vraiment optimiste sur le fait d'être fort, car je me sentais bien, mais ce matin lors des EL3, je n'ai pas été rapide. J'ai essayé d'attaquer au début mais j'ai chuté. J'ai pris ensuite l'autre [moto], et je n'avais pas le rythme, pas assez de feeling, pour pouvoir aller dans le top 10."       

Restait alors encore une chance pour que le Docteur rattrape le coup lors des qualifications : briller lors de la Q1. Mais l'évolution rapide des conditions de piste, et notamment l'assèchement de cette dernière, a brouillé les cartes et il n'a pas été davantage en mesure de redresser la barre.

"Nous avons modifié quelque chose pour l'après-midi, mais dans le même temps les conditions ont été différentes", reprend-il. "Ça s'est asséché, mais en réalité lors des EL4 et durant l'après-midi je n'ai jamais eu de bonnes sensations avec la moto. Je n'étais pas très à l'aise, je ne pouvais pas attaquer et j'étais très lent."

L'une des pires qualifications de l'année pour Rossi

Avec le 16e temps final sur la grille, Rossi essuie donc sa deuxième pire qualification de l'année, après la séance disputée en Aragón, où il avait dû se contenter de la 17e place le samedi.

Si une positon lointaine sur la grille n'est bien entendu jamais souhaitable, la situation est d'autant plus préoccupante ce week-end que le retour de la pluie prévu demain devrait rendre le départ encore plus dangereux.

Lire aussi:

"Pour demain, je vais devoir prendre le départ depuis très loin, donc cela va être difficile, mais à présent nous essayons de travailler, d'améliorer notre rythme et nos sensations", reprend Rossi. "Il va falloir également jeter un œil aux conditions car les prévisions sont très mauvaises pour demain."

La situation se complique pour la 3e place du championnat

Avec son coéquipier en pole position, la lutte semble bien mal engagée pour la préservation de sa troisième place au championnat. Il faudrait en effet un petit miracle ce dimanche pour que l'Italien demeure sur le podium final de cette saison 2018.

"Cela va être difficile car Maverick est en pole position, et deux points seulement nous séparent", constate-t-il. "Nous devons rester concentrés, trouver un meilleur moyen de régler la moto, et nous allons voir demain ce qui se passe. Nous devons aussi attendre de voir si ça va être sec ou mouillé. Comme toujours j'espère que cela va être complètement sec ou complètement mouillé, car en conditions mixtes c'est toujours difficile."

Tous les espoirs ne sont cependant pas perdus pour Rossi : lors des EL2 disputés hier, et durant lesquels la météo a été la plus exécrable du week-end, celui-ci avait en effet accroché la troisième place au classement. Si de pareilles conditions venaient à se reproduire demain, ce qui semble être le cas, alors le septuple Champion du monde pourra viser une remontée dans la hiérarchie. 

 
Article suivant
Une pole qui tombe "au bon moment" pour Viñales

Article précédent

Une pole qui tombe "au bon moment" pour Viñales

Article suivant

Une première ligne "fantastique" pour Rins et Suzuki

Une première ligne "fantastique" pour Rins et Suzuki
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Valence
Catégorie Qualifications
Lieu Valencia
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Willy Zinck