Le retour de Márquez n'a pas stoppé la multiplication des vainqueurs

Le retour de Marc Márquez à la compétition n'empêche pas le nombre de vainqueurs différents en MotoGP de rester élevé, à en juger par les scores des neuf premières courses de cette saison 2021.

Le retour de Márquez n'a pas stoppé la multiplication des vainqueurs

Avec la blessure de Marc Márquez en 2020, le MotoGP s'est trouvé privé de celui qui aura été sa référence incontournable ces dernières années, exerçant une domination à certains moments impénétrable. L'Espagnol soudainement absent, le championnat s'est révélé plus ouvert que jamais, la tendance dominante étant désormais celle d'une grande versatilité des performances. Neuf pilotes différents ont ainsi remporté les 14 courses de la saison 2020, dont cinq qui ne s'étaient encore jamais imposés dans la catégorie reine, signe du boulevard laissé par Márquez, qui venait quant à lui de réaliser une saison 2019 record avec 12 victoires et surtout le maximum de points jamais marqués par un pilote (420).

Convalescent pendant près de neuf mois, le pilote espagnol n'a pu faire sa réapparition qu'à la troisième manche de la campagne 2021. Encore affaibli physiquement et doté d'une Honda en recul, il n'a pas été en mesure de retrouver son niveau et de réenclencher immédiatement sa domination habituelle. Il a fallu attendre qu'il retrouve sa piste fétiche du Sachsenring pour le voir saisir une opportunité de victoire devenue extrêmement rare en ces circonstances.

Un pilote se démarque

Pendant ce temps, un nom s'est démarqué des autres cette saison, celui de Fabio Quartararo. Le pilote français s'est indéniablement affirmé comme le plus fort et le plus régulier, avec quatre victoires et deux podiums en neuf courses, ce qui lui permet de mener actuellement le championnat de 34 points.

Ils sont quatre à s'être partagé les cinq autres Grands Prix disputés cette saison. Il y eut d'abord Maverick Viñales, vainqueur de la manche d'ouverture au Qatar, mais qui n'a ensuite pas réussi à rééditer cette performance et s'est même effondré peu à peu. Jack Miller a quant à lui profité du problème de syndrome des loges rencontré par Quartararo à Jerez pour faire son retour à la victoire (une première depuis 2016), puis il a enfoncé le clou au Mans, mais a aussi connu son lot d'erreurs et de malchance. Miguel Oliveira s'est, lui, imposé à Barcelone, au milieu de la confusion créée par le problème de combinaison du #20. Le quatrième, on le sait, c'est Marc Márquez, inarrêtable en Allemagne.

Le vainqueur Fabio Quartararo, Yamaha Factory Racing

Ainsi, sur ces neuf premières manches de la saison 2021, nous avons observé cinq vainqueurs différents. Si l'on excepte la saison 2020, qu'il a intégralement manquée après sa blessure à la première manche, il s'agit du nombre le plus élevé que l'on ait connu à ce stade depuis l'arrivée de Márquez en MotoGP, en 2013.

En présence du champion espagnol, on n'a vu qu'à une seule occasion plus de cinq pilotes différents gagner sur l'ensemble d'une campagne, en l'occurrence durant la saison record de 2016 où ils ont été neuf au total à monter sur la plus haute marche (comme en 2020, mais cette fois en son absence). Avec déjà cinq noms au palmarès de ce championnat 2021, les paris sont donc ouverts pour savoir jusqu'où nous mènera cette campagne.

Márquez "à sec", la moitié de la grille MotoGP en profite

L'absence de Márquez, puis son retour affaibli ont ouvert un boulevard aux autres pilotes MotoGP, qui ont clairement su en profiter. On l'a vu, le record du nombre de vainqueurs a été égalé en 2020, mais au fond les choses n'ont pas beaucoup changé en 2021 à la seule exception des progrès accomplis par Quartararo.

Si l'on fait les comptes, dix pilotes au total ont gagné au moins une course lors des 22 Grands Prix qui se sont écoulés entre la victoire du #93 au GP de Valence 2019 puis son retour au sommet au GP d'Allemagne 2021, soit l'équivalent d'une moitié de la grille MotoGP. À ceux déjà cités ci-dessus pour 2021, il faut en effet ajouter Andrea Dovizioso (1), Danilo Petrucci (1), Brad Binder (1), Joan Mir (1), Álex Rins (1) et Franco Morbidelli (3) pour la saison 2020.

Les vainqueurs entre les deux derniers succès de Marc Márquez :

Pilote

Victoires

totales

En sa présence

En son absence

Fabio Quartararo  7 4 3
Franco Morbidelli 3   3
Miguel Oliveira 3 1 2
Maverick Viñales 2   2
Jack Miller 2 2  
Álex Rins 1   1
Joan Mir 1   1
Brad Binder 1   1
Andrea Dovizioso 1   1
Danilo Petrucci 1   1

Et que dire de ceux qui ont frôlé la victoire, tels que Johann Zarco et Pecco Bagnaia ? Ou de ceux qui, comme le Champion du monde en titre Joan Mir, cherchent à relancer la machine cette année ? Ils repartiront de plus belle en quête de succès à la reprise du championnat, la semaine prochaine, et tenteront assurément de continuer à faire grossir la liste des vainqueurs de 2021. Reste à voir si Márquez, lui, aura profité de la pause pour se remettre à niveau et s'il redeviendra, ou pas, un prétendant plus régulier au succès, réduisant de fait la fenêtre de tir de ses opportunistes adversaires.

Lire aussi :

partages
commentaires
Crutchlow de retour pour 3 Grands Prix avec Petronas

Article précédent

Crutchlow de retour pour 3 Grands Prix avec Petronas

Article suivant

Ducati voit le "verre à moitié plein" mais doit encore progresser

Ducati voit le "verre à moitié plein" mais doit encore progresser
Charger les commentaires