Dans le rétro - Le Grand Prix de Valence 2016

Il y a un an, Jorge Lorenzo faisait ses adieux de la plus belle des manières à Yamaha en remportant la dernière manche de la saison, devant Marc Márquez et Andrea Iannone.

Dans le rétro - Le Grand Prix de Valence 2016

Valence, clap de fin de la saison 2016
Valence, clap de fin de la saison 2016
1/23

Photo de: KTM

La dernière manche de la saison 2016 se déroule, comme c'est le cas depuis 2002, à Valence, sur le circuit Ricardo Tormo. Inscrit au calendrier depuis 1999, le tracé espagnol a reçu la garantie moins de deux mois plus tôt de continuer à accueillir la finale du calendrier jusqu'en 2021.
Dernière bataille entre Lorenzo et Viñales pour la troisième place
Dernière bataille entre Lorenzo et Viñales pour la troisième place
2/23

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Márquez titré depuis Motegi et Rossi assuré de finir deuxième depuis Sepang, ce Grand Prix de la Communauté de Valence détient peu d'enjeux. Lorenzo doit cependant encore parer un possible retour de Viñales pour la troisième place du championnat.
Pedrosa de retour dans le paddock
Pedrosa de retour dans le paddock
3/23

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Cette dernière manche de l'année voit le retour de Pedrosa, un mois après sa blessure lors des essais libres du Grand Prix du Japon. Remplacé successivement par Hiroshi Aoyama et Nicky Hayden, l'Espagnol passe avec succès un dernier contrôle médical le jeudi.
KTM, première !
KTM, première !
4/23

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Après avoir participé à plusieurs séances d'essais au cours de la saison, KTM s'offre une répétition grandeur nature à Valence, en alignant Mika Kallio sur la grille. La marque autrichienne, qui doit faire ses grands débuts en 2017 en qualité de constructeur, entend ainsi emmagasiner un maximum d'expérience et d'informations en vue de la saison suivante.
Lorenzo reprend ses bonnes habitudes...
Lorenzo reprend ses bonnes habitudes...
5/23

Photo de: Toni Börner

Dernier vainqueur en date à Valence, Lorenzo prend tout le monde de court lors des EL1, et se porte en tête de la feuille des temps, devant Rossi et Márquez. Le vainqueur du Grand Prix de Malaisie, Andrea Dovizioso, est quant à lui quatrième à l'issue de ce premier galop d'essai.
... et enfonce le clou au fil des sessions
... et enfonce le clou au fil des sessions
6/23

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Le Majorquin maintient son avantage dans l'après-midi, lors des EL2. Les temps s'améliorent significativement avec le réchauffement et le gommage de la piste, passant dans la fenêtre des 1'30. Márquez reste pour sa part deuxième, alors que Viñales prend la troisième place.
KTM distancé
KTM distancé
7/23

Photo de: Toni Börner

Le constructeur autrichien accuse à la fin de la première journée un important retard d'environ trois secondes sur les leaders. Un écart considérable de l'aveu même de l'équipe, alors que Kallio pointe du doigt un manque d'adhérence du pneu arrière comme source de son manque de rythme.
Márquez référence absolue des trois premières séances
Márquez référence absolue des trois premières séances
8/23

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Márquez détrône enfin Lorenzo en tête de la feuille des temps le samedi matin, lors des EL3. Viñales, Dovizioso et Pedrosa suivent et se qualifient sans problème directement pour la Q2. Ça passe en revanche de justesse pour Rossi, neuvième aux temps combinés.
Crutchlow et Petrucci repêchés
Crutchlow et Petrucci repêchés
9/23

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Deux places restent donc encore à prendre en vue de la Q2, et ce sont finalement Crutchlow et Petrucci qui vont s'en emparer. Les deux hommes se qualifieront aux 11e et 12e places sur la grille.
65e pole position en Grand Prix pour Lorenzo
65e pole position en Grand Prix pour Lorenzo
10/23

Photo de: Yamaha MotoGP

La lutte se poursuit en qualifications entre Márquez et Lorenzo, et c'est finalement ce dernier qui s'impose, empochant sa quatrième pole position de la saison, avec un nouveau record du circuit en prime, en 1'29"401. Les deux hommes sont d'ailleurs les seuls à passer sous la barre des 1'30, alors que Rossi complète la première ligne.
Lorenzo leader de bout en bout
Lorenzo leader de bout en bout
11/23

Photo de: Toni Börner

La domination de Lorenzo va se poursuivre en course puisque le numéro 99 réalise le holeshot au départ, et va mener la danse tout du long.
Départ canon pour Iannone
Départ canon pour Iannone
12/23

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Derrière lui, le meilleur départ est à mettre au crédit de Iannone, qui a bondi de sa septième place sur la grille à la deuxième. L'Italien, qui effectue sa dernière course pour le compte de Ducati, devance ainsi un groupe composé de Rossi, Márquez et Viñales, même si ce dernier va rapidement se faire distancer.
Iannone et Rossi au coude-à-coude
Iannone et Rossi au coude-à-coude
13/23

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Rapidement, un duel de transalpins s'amorce entre Iannone et Rossi, qui s'échangent leurs positions à plusieurs reprises, le premier bénéficiant d'une meilleure vitesse de pointe en ligne droite, alors que le second fait preuve d'une meilleure agilité en virage.
Un nouveau record pour Lorenzo
Un nouveau record pour Lorenzo
14/23

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Lorenzo profite pour sa part de la bagarre derrière lui pour faire le trou en tête de course. Après le nouveau record du circuit réalisé en qualifications, le pilote Yamaha s'adjuge le record du meilleur tour en course, en 1'31"171.
Márquez hausse le ton
Márquez hausse le ton
15/23

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Longtemps spectateur du duel entre Iannone et Rossi, Márquez se décide à passer à l'attaque à l'entame du dernier tiers de course. Le pilote Honda passe ainsi successivement les deux Italiens dans le virage 2, et s'empare de la deuxième place pour se diriger vers son premier podium depuis le Japon un mois plus tôt.
Iannone dans le top 3
Iannone dans le top 3
16/23

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Derrière l'Espagnol, c'est finalement Iannone qui a le dernier mot dans sa lutte face à Rossi, malgré une dernière passe d'armes du numéro 46 à deux tours du but, signant ainsi son premier podium depuis sa victoire en Autriche.
Rossi au pied du podium
Rossi au pied du podium
17/23

Photo de: Yamaha MotoGP

Rossi doit donc se contenter de la quatrième place, devant Viñales. Suivent ensuite les frères Espargaró ainsi que Dovizioso, les trois hommes ayant animé les débats en fin de course.
Petrucci vainqueur de Redding sur le fil chez Pramac
Petrucci vainqueur de Redding sur le fil chez Pramac
18/23

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Plus bas dans le classement, Petrucci termine à la 12e place alors que son coéquipier de chez Pramac, Redding, finit pour sa part 14e. Un résultat qui semble anecdotique mais qui est pourtant capital : le numéro 9 passe en effet devant le numéro 45 pour deux petits points au championnat, et remporte la bataille interne au sein de l'équipe italienne. En récompense, c'est donc Petrucci qui aura le privilège de piloter l'unique GP17 de l'équipe en 2017.
Crutchlow, le meilleur des indépendants
Crutchlow, le meilleur des indépendants
19/23

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

C'était l'un des derniers points en suspens lors de cette dernière course : l'identité du meilleur pilote indépendant. Crutchlow remporte la mise, en dépit d'un abandon sur chute, et se voit ainsi récompensé de son excellente saison, lors de laquelle il a remporté ses deux premiers et encore uniques succès à ce jour en MotoGP.
Lorenzo quitte Yamaha sur une bonne note
Lorenzo quitte Yamaha sur une bonne note
20/23

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Devant, c'est donc Lorenzo qui s'impose, pour ce qui constituait sa dernière course chez Yamaha après un total de neuf saisons de bons et loyaux services au profit de la marque aux trois diapasons. Il s'agit de sa 44e victoire depuis ses débuts dans la catégorie reine en 2008.
Honda et Yamaha se partagent les deux derniers titres
Honda et Yamaha se partagent les deux derniers titres
21/23

Photo de: Yamaha MotoGP

Ce dernier Grand Prix de la saison est également l'occasion de voir l'attribution des deux derniers titres encore en jeu. Si Honda gagne le Championnat constructeurs, le titre du côté des teams revient cependant au Yamaha Factory Racing.
Premier Grand Prix peu concluant pour KTM
Premier Grand Prix peu concluant pour KTM
22/23

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

KTM est pour le moment bien loin de ces considérations. En effet, si Kallio est parvenu à se qualifier en 20e position et à devancer deux pilotes sur la grille, le Finlandais n'a en revanche pas vu l'arrivée de la course, contraint à l'abandon au 19e tour suite à un problème de capteur sur sa RC16.
La saison 2016 à peine terminée, 2017 pointe déjà le bout de son nez
La saison 2016 à peine terminée, 2017 pointe déjà le bout de son nez
23/23

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Mais la marque autrichienne compte bien se rattraper dès les jours suivants, à l'occasion des essais post-course organisés à Valence. Lorenzo chez Ducati, Iannone chez Suzuki, ou bien encore Viñales chez Yamaha : il fleure déjà un parfum de 2017 dans le paddock espagnol...
partages
commentaires
Le programme du Grand Prix de Valence
Article précédent

Le programme du Grand Prix de Valence

Article suivant

Sans podium à Valence, Suzuki pourra travailler sur son moteur en 2018

Sans podium à Valence, Suzuki pourra travailler sur son moteur en 2018
Charger les commentaires