MotoGP
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
37 jours
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
51 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
65 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
72 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
86 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
93 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
107 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
135 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
142 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
156 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
170 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
185 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
192 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
205 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
213 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
219 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
234 jours
20 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
241 jours
27 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
248 jours

Rins : "J’ai juste commis une petite erreur"

partages
commentaires
Rins : "J’ai juste commis une petite erreur"
Par :
7 juil. 2019 à 18:10

Le pilote Suzuki est parti à la faute lors du Grand Prix d’Allemagne, pour la seconde fois consécutive après Assen, mais souhaite retenir sa compétitivité lors de ces deux week-ends.

Si les courses se suivent et se ressemblent de façon positive pour certains, comme Maverick Viñales, qui comptabilise une victoire à Assen et un podium au Sachsenring, pour d’autres c’est plutôt de façon négative, et Álex Rins pourra difficilement dire le contraire. Tandis qu’il n’a jamais été aussi fort sur l’intégralité du week-end depuis les Pays-Bas, le pilote espagnol vient d’enchaîner deux erreurs en course qui lui valent deux résultats blancs. Il y avait meilleure manière d’entamer la pause estivale, mais il préfère, comme à son habitude, voir le verre à moitié plein. 

Lire aussi:

"Aujourd’hui nous avons été très forts. Nous avons pris un bon départ, fait une bonne stratégie. J’ai très vite dépassé Miller et Viñales. Mon rythme était meilleur que le leur. Je roulais en étant à l’aise, à trois secondes de Marc, une devant Viñales. Mais je pense qu’il faut prendre le positif. Ici et à Assen nous nous sommes sentis forts, nous avons bien roulé en essais, sommes bien partis depuis les avant-postes", a-t-il commenté. "Je suis entré trois ou quatre kilomètres heure plus vite que lors du tour précédent, et j’ai chuté dans ce virage, qui est critique. Au final tu commets une petite erreur et tu n’as pas de marge pour aller un peu large."

Voilà donc deux fois que le pilote Suzuki chute dans les premiers tours de course, une situation qui est d’autant plus dommage qu’il s’était très bien qualifié et pouvait espérer un excellent résultat. "Je me suis excusé [auprès de l’équipe]", a-t-il poursuivi. "Nous faisions une belle course, ils avaient fait un excellent week-end. Parfois ils se trompent, parfois c’est moi mais au final ils étaient dans le même état que moi en piste lorsque ma course s’est arrêtée, une course durant laquelle nous nous voyions être compétitifs, finir sur le podium, et que nous avons terminé à terre et avec un résultat blanc."

Rins considère qu’il n’a rien fait de hasardeux, si ce n’est ne pas négocier son virage comme à l’accoutumée. "Je pense que le risque était le même, que je roule dans un grand groupe, que je sois premier, deuxième, nous avions notre rythme. J’ai juste commis une petite erreur", a-t-il renchéri. Difficile, donc, de réécrire l’histoire et de savoir quel résultat il aurait véritablement pu aller chercher, mais la victoire semblait quoiqu’il arrive compliquée.

"Marc état un peu plus fort. Il est bien parti, il était en première position et a creusé un peu l’écart lorsque j’étais derrière Maverick. Je n’ai pas pu essayer de partir avec lui, mais ici il était plus fort que nous. J’étais deuxième, nous roulions bien. Après ma chute tout le monde a commencé à rouler plus lentement car les pneus se sont usés. C’est dommage, car cela fait deux résultats blancs." 

Lire aussi:

Le pilote de 23 ans aurait par ailleurs pu entamer la pause estivale avec une blessure, car il s’est relevé froissé. "Ma chute a été rapide, mon dos a tapé et j’avais un peu mal", a-t-il expliqué. "À présent cela va mieux, c’était juste l’impact et je n’ai pas de blessures, ce qui est le plus important." Il retient donc seulement le positif, et souhaite revenir plus fort : "On apprend de toutes les chutes et de toutes les situations, donc nous prenons l’expérience de tout pour l'utiliser ensuite en piste. Maintenant il faut déconnecter et repartir à zéro."

"La première place du championnat est désormais un peu loin, mais nous pouvons nous battre pour la seconde." Rendez-vous est donc pris dans moins d’un mois à Brno, pour le lancement de la seconde partie de la saison.

Germany Top 5 de la course - Sachsenring

Cla Pilotes Moto Gap
1 Spain Marc Márquez Honda  
2 Spain Maverick Viñales Yamaha 4.587
3 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 7.741
4 Italy Danilo Petrucci Ducati 16.577
5 Italy Andrea Dovizioso Ducati 16.669

 

Article suivant
Une chute difficile à expliquer, mais qui ne démotive pas Zarco

Article précédent

Une chute difficile à expliquer, mais qui ne démotive pas Zarco

Article suivant

Rossi voit l'arrivée, mais déplore son manque de performance

Rossi voit l'arrivée, mais déplore son manque de performance
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Course
Lieu Sachsenring
Pilotes Alejandro Álex Rins Navarro
Équipes Team Suzuki MotoGP
Auteur Charlotte Guerdoux