MotoGP
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
55 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
62 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
76 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
83 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
97 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
125 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
132 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
146 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
160 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
175 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
182 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
195 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
203 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
209 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
224 jours
20 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
231 jours
27 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
238 jours

Rins a "transformé un mauvais samedi en bon dimanche"

partages
commentaires
Rins a "transformé un mauvais samedi en bon dimanche"
Par :
3 avr. 2019 à 08:10

Passé à côté de ses qualifications, le pilote Suzuki s’est parfaitement rattrapé en course en réalisant une remontée de 11 places pour venir se positionner dans le top 5.

Álex Rins a clôturé le Grand Prix d’Argentine de la meilleure des façons après des qualifications ratées et un week-end globalement compliqué. Parti 16e, il a réalisé une très belle remontée jusqu’au top 5 et a ainsi conservé la quatrième place du championnat.

Lire aussi:

Pourtant, ce résultat était loin d’être gagné la veille. Quinzième aux temps combinés des essais libres, il n’était pas parvenu à passer en Q2 et ne s’expliquait pas vraiment cette performance. "Je ne sais pas, nous devons dépasser ça", a-t-il ajouté à ce sujet après la course. "Je pense que j’ai besoin de plus nous mettre, la moto et moi-même, à la limite."

Quoi qu’il en soit, l’Espagnol a tenu son objectif de prendre un excellent départ. "Rins était extrêmement fort, c’était incroyable", a déclaré Aleix Espargaró, qualifié trois places devant lui. "C’était impossible de le suivre." En effet, en quelques virages seulement, le pilote Suzuki était remonté aux portes du top 10, terminant le premier tour en 12e position. Dix tours plus tard, il pointait au huitième rang, et entamait alors son ultime effort.

Roulant, en moyenne, en 1’40"6 jusque-là, il est ensuite passé en 1'40"2 et est même descendu en 1’40’0 (le quatrième meilleur temps de la course), un excellent rythme lui permettant de remonter jusqu’à la cinquième place. Dès lors, il a maintenu son résultat jusqu’à la ligne d’arrivée, à seulement deux secondes du podium, qui aurait donc pu être envisageable.

"Bien évidemment, et comme vous pouvez le voir, nous avons besoin de partir des premières places et de progresser en qualifications", a-t-il commenté. "J’ai perdu du temps avec les Ducati, Petrucci et Miller. J’ai pu me rapprocher de Dovi et Valentino, Márquez était trop loin, mais au final on apprend de tout."

Avec sa remontée de 11 places, Rins s’est une nouvelle fois affirmé parmi les hommes forts du championnat et a ainsi fait oublier sa mauvaise qualification en ne commettant aucune erreur sur une piste pourtant glissante : "Honnêtement, je suis content. Nous avons fait une belle remontée. C’est dommage d’être parti de si loin car c’est ce qui m’a le plus handicapé, mais ça a été de façon générale."

Lire aussi:

Sa performance est également très bien reçue chez Suzuki, qui peut, grâce à elle, se maintenir à la quatrième place du championnat constructeurs. "Au final, la course a été palpitante avec Álex. Il a réalisé une remontée incroyable et a terminé une nouvelle fois très proche du podium", s’est enthousiasmé Davide Brivio, le team manager. "Cette fois ça a été très difficile à cause de sa position sur la grille, mais son résultat montre combien nous pouvons être compétitifs. Il a transformé un mauvais samedi en bon dimanche."

 
Article suivant
Stats - Le carton plein de Márquez, le retour de Rossi

Article précédent

Stats - Le carton plein de Márquez, le retour de Rossi

Article suivant

Petrucci pris à son propre jeu : "C'était comme au poker"

Petrucci pris à son propre jeu : "C'était comme au poker"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Catégorie Course
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Alejandro Álex Rins Navarro
Équipes Team Suzuki MotoGP
Auteur Charlotte Guerdoux