Rins vise un cinquième podium 2018 pour battre Zarco

partages
commentaires
Rins vise un cinquième podium 2018 pour battre Zarco
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
16 nov. 2018 à 13:00

La dernière épreuve de la saison MotoGP 2018 met en jeu la cinquième place au championnat des pilotes, entre Álex Rins (Suzuki factory) et Johann Zarco (Tech 3 Yamaha).

Alvaro Bautista, Angel Nieto Team, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team, Alex Rins, Team Suzuki MotoGP, Jorge Lorenzo, Ducati Team
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Podium : le vainqueur Marc Marquez, Repsol Honda Team, le deuxième, Alex Rins, Team Suzuki MotoGP, le troisième, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Le deuxième, Alex Rins, Team Suzuki MotoGP, le troisième, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP

Arrivant en cinquième position du classement général à Valencia derrière Márquez, Dovizioso, Rossi et Viñales, Álex Rins a pour objectif de conclure sa saison dans la même position, en résistant à la tentative de Johann Zarco - à égalité de points avec lui - de reprendre le dessus sur la dernière épreuve de la saison.

Si le Français a renoué avec le podium lors de la dernière épreuve en date, en Malaisie, Rins a fait encore mieux, se classant deuxième derrière Márquez, et prouvant que la Suzuki est décidément une moto capable de grands résultats lorsque les courses sont disputées avec régularité et vierges de chutes.

La seconde place de Rins à Kuala Lumpur était sa meilleure position à l'arrivée avec celle obtenue à Assen et marquait son quatrième podium de la saison. Extrêmement rapide lui aussi lors des derniers GP avec la Suzuki, son équipier Andrea Iannone n'a en revanche inscrit des points - certes significatifs avec la seconde place australienne - que sur l'une des quatre dernières épreuves en date. Plus que de performance pure, il est donc question de régularité pour Suzuki, qui désire achever sa saison avec un solide résultat d'ensemble, même si sa quatrième place au championnat du monde par équipes n'est pas menacée, pas plus que cette même position au tableau des constructeurs.

Lire aussi:

"Sincèrement, avant de débuter la saison, je pensais que nous pourrions peut-être être très forts avec la Suzuki et de bonnes courses, des podiums", déclare Rins. "Mais la chose la plus importante est que depuis Misano, nous avons été constants et toujours dans le Top 6, ce qui est très bon pour nous, pour moi et la Suzuki."

83 des 149 points de Rins (55%) ont en effet été signés depuis Misano, en six courses ; le total restant de 66 points ayant été collecté sur les 11 premières épreuves de la saison.

"Nous sommes à un bon niveau et nous battons avec les meilleurs, en haut. Il nous faut continuer le travail de cette manière l'an prochain. La première partie de saison fut un peu irrégulière pour nous, avec beaucoup de chutes, mais j'ai appris comment terminer les courses. Je pense que nous sommes désormais en bonne voie."

Dans une telle dynamique positive, Rins se verrait donc bien continuer sans problème pendant encore quelques semaines, malgré la très éprouvante saison qui s'achève !  

"Il y a beaucoup de courses pendant la saison, mais dans mon cas, quand je suis sur le podium ou que je termine proche du top, je ne souhaite pas que ça se finisse ! En ce qui me concerne, on peut donc faire encore trois ou quatre courses maintenant !", annonce-t-il en plaisantant. "Nous avons besoin de vacances et de nous reposer mais ça ne serait pas un problème pour moi."

Avant cela, il lui faudra cependant, comme ses camarades, rester sur le tracé de Valencia au terme de ce week-end pour les premiers essais d'intersaison au cours desquels équipes et pilotes prendront leurs marques avec leur package 2019 et travailleront d'arrache-pied. Ils seront bien entendu à suivre avec nos reporters sur Motorsport.com.

Article suivant
Pour Espargaró, Valence sonne la fin du calvaire de 2018

Article précédent

Pour Espargaró, Valence sonne la fin du calvaire de 2018

Article suivant

EL2 - Petrucci le plus rapide sous l'averse

EL2 - Petrucci le plus rapide sous l'averse
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Valence
Pilotes Álex Rins
Équipes Team Suzuki MotoGP
Auteur Guillaume Navarro