Rossi : Morbidelli sur une Yamaha en 2019 ? "Ça me plairait"

partages
commentaires
Rossi : Morbidelli sur une Yamaha en 2019 ?
Par : Léna Buffa
5 avr. 2018 à 13:39

Et si le maître et l'élève pilotaient tous deux pour Yamaha l'an prochain ? L'option n'est pas écartée par Rossi.

Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Le podium : Lorenzo Baldassarri, Pons HP 40, Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
Lorenzo Baldassarri, Pons HP 40
Luca Marini, Sky Racing Team VR46
Luca Marini, Sky Racing Team VR46
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Aujourd'hui représenté sur la grille par sa structure officielle et par le team Tech3, Yamaha verra se terminer son partenariat avec l'équipe française en fin d'année, celle-ci ayant choisi de se lier à KTM pour la suite de son parcours. Un changement notable après 20 ans d'union, et qui ouvre la porte à un certain renouveau dans le peloton satellite.

Les tractations battent leur plein pour savoir qui sera à même de récupérer les M1 satellites et le team Marc VDS semble en ce sens s'être placé en pole position. Cela transparaît même dans les propos tenus il y a quelques jours par Valentino Rossi dans une interview accordée à La Gazzetta dello Sport. En effet, lorsqu'il lui a été demandé si Franco Morbidelli aurait une Yamaha aux couleurs de Marc VDS en 2019, il a répondu : "Ça se pourrait. Franco sur une Yamaha, ça me plairait. Et je crois que ça lui plairait encore plus à lui."

Âgé de 23 ans, Morbidelli est le premier membre de la VR46 Riders Academy à avoir remporté un titre en Grand Prix depuis la création de cette structure de formation d'étoiles montantes, le premier aussi à avoir accédé cette année au MotoGP, deux étapes qu'ils a vécues avec le team Marc VDS. Et il a su se mettre en valeur dès ses débuts dans la catégorie reine, en se classant 12e au général et meilleur rookie de la course inaugurale.

De quoi réjouir son mentor ! "Il a fait d'excellents débuts. Cette année, ce sera dur, car il a une moto difficile. Mais il va prouver qu'il est un vrai pilote et qu'il mérite une place dans une équipe officielle, ou en tout cas une moto pour pouvoir gagner", pressent celui-ci.

Fier des résultats de l'Academy

Plus globalement, l'Academy dirigée par Valentino Rossi a eu toutes les raisons de célébrer ce début de saison, particulièrement grâce au doublé obtenu par Pecco Bagnaia et Lorenzo Baldassarri en Moto2, et la signature du premier cité pour intégrer le team Pramac en MotoGP dès l'an prochain.

"Ça se passe très bien", se félicite Rossi. "Nous sommes, non pas surpris, mais surtout fiers d'avoir créé quelque chose dans lequel les jeunes croient beaucoup. Ils se sentent très impliqués dans le projet et rien que le fait qu'à 40 ans je sois encore là, à m'investir, les pousse à donner quelque chose de plus. Nous récoltons plus que ce que à quoi nous nous attendions."

Parmi les membres de la VR46 Riders Academy se trouve aussi tout bonnement le demi-frère du Docteur, Luca Marini, de 18 ans son cadet. "Autrefois j'avais dit comme une blague que j'arrêterais quand je courrais contre mon frère. Ça paraissait absurde, et maintenant ça va se réaliser. Mais Luca a beaucoup de travail à faire", constate l'aîné, engagé jusqu'en 2020 avec Yamaha.

Article suivant
Dall'Igna aimerait un peu plus de calme chez Jorge Lorenzo

Article précédent

Dall'Igna aimerait un peu plus de calme chez Jorge Lorenzo

Article suivant

"Plus de confiance" pour Suzuki avant la deuxième manche

"Plus de confiance" pour Suzuki avant la deuxième manche
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Auteur Léna Buffa